Rofrane Bambara (Familles nombreuses) : un 5e enfant après les quadruplés ? Son mari réagit

Il y a 3 ans, Rofrane et Nasser Bambara ont mis au monde 4 enfants d’un coup. Aujourd’hui, la mère de famille songe à agrandir la tribu !

© TF1

« On voulait quatre enfants, mais on n’avait pas prévu de les avoir tous en même temps ! », avait récemment révélé Rofrane Bambara à nos confrères de Télé Loisirs. « Notre histoire n’est pas commune et cela me fait plaisir de partager ce quotidien et de, pourquoi pas, inspirer d’autres mamans qui pourraient éventuellement se retrouver dans notre situation de parents de quadruplés »,

« Je suis surtout inquiète pour Kheïry-Dine parce que je vois qu’il est un peu dans sa bulle. »

A 27 ans et 32 ans, Rofrane et Nasser Bambara sont devenus parents de quatre enfants. Deux filles prénommées Noor et Hajar et deux garçons appelés Kheïry-Dine et Chemsy-Dine C’était il y a 3 ans. Forcément, l’arrivée de quadruplés leur a fait peur. « La grossesse quadruple présente des risques médicaux, que ce soit pour [elle] ou pour les bébés« , a fait savoir le père de famille, originaire de Montpellier. Avant d’accoucher, Rofrane a d’ailleurs passé deux mois à l’hôpital. « Les quadruplés sont nés prématurément. Qui dit naissance prématurée dit forcément risque de retard ou de complications au niveau du développement. [Aujourd’hui], je suis surtout inquiète pour Kheïry-Dine parce que je vois qu’il est un peu dans sa bulle. Qu’il n’a pas forcément envie de parler. C’est vrai que ce sont des trucs qui m’intriguent« , a confié Rofrane.

Sur Instagram, la maman a d’ailleurs partagé quelques nouvelles de son fils fin octobre. « Je sais que vous avez tellement de questions et que vous demandez beaucoup après lui et je vous en remercie infiniment. Je ne parle pas forcément de tout ce qui nous arrive et j’aimerais tellement vous en dire plus mais je préfère garder pour nous ce qu’on traverse en ce moment », a-t-elle en effet expliqué à sa communauté. Et d’ajouter : « Un jour, sûrement quand l’orage laissera place au beau temps je vous dirai tout et vous comprendrez pourquoi je ne réponds pas à certaines questions. Que ce soit pour Kheïry ou pour ses frères et sœurs tout va bien, tout est différent de ce qu’on imaginait de la parentalité mais tout va bien », ajoute-t-elle en effet. « Comme on dit : ‘L’important ce n’est pas la chute, mais l’atterrissage »’, conclut-elle ainsi avec sagesse.

« C’est oui ou bien c’est non ?« 

Dimanche 14 novembre 2021, cette fois-ci sur TikTok, Rofrane Bambara a livré son envie  d’avoir un cinquième enfant. « Quand tu lui parles du petit cinquième mais qu’il flippe d’avoir ENCORE des quadruplés« , légende-t-elle sur sa vidéo. Et elle se filme à côté de son chéri i Nasser. « C’est oui ou bien c’est non ?« , peut-on en effet entendre. Le jeune papa chante alors la chanson d’Angèle : « C’est non ! C’est non ! C’est non ! »

Si Nasser refuse, c’est pour une bonne raison. « La grossesse quadruple présente des risques médicaux, que ce soit pour moi ou pour les bébés, avait en effet expliqué la jeune maman dans l’émission. On avait très peur pour nos quatre bébés. Ils sont nés prématurément. Les bébés pesaient entre 1 kilo 200 grammes et 1 kilo 400 grammes. Je me suis dis : ‘Est-ce qu’ils vont vivre ?’ Ils étaient très petits, séparés dans quatre couveuses différentes. C’est tellement fragile qu’on avait peur. »

« Les gamins qui mènent leurs parents par le bout du nez, ça m’horripile »

Malgré ses explications, des téléspectateurs peu scrupuleux ont commenté plusieurs scènes diffusées sur TF1. « Depuis quand on emmène un gamin devant une boulangerie et on en fait un challenge d’y rentrer à l’intérieur ? », « Les gamins qui mènent leurs parents par le bout du nez, ça m’horripile », « Si elle était moins derrière son fils à chaque fois peut être qu’il serait déjà plus autonome et moins peureux », peut-on lire dans les réactions.

Heureusement, d’autres personnes ont défendu la famille. « Les gens qui jugent encore Rofrane. Je pense qu’elle commet des erreurs mais qui n’en commettrait pas avec 4 bébés d’un coup ? C’est pathétique », « C’est quand je lis les tweets bien critiques sur la famille Bambara et leur petit que je me dis qu’il y a du boulot pour éduquer les gens à l’autisme et surtout à ne pas juger trop vite une situation dont on ne connaît rien du tout », « Triste le petit Bambara fait mal au coeur avec sa maman, troubles autistiques ? ». Une situation en tous cas bien compliquée et délicate pour la famille Bambara…