Scènes de Ménages : Anne-Élisabeth Blateau en burn-out ? Ce rythme fou des tournages…

Qui aurait cru qu’un épisode de Scènes de ménages demandait autant de travail et d’investissement ? Sans en perdre une miette, Anne-Elisabeth Blateau brise le silence sur son épuisant rythme de travail ! Pas sûr qu’elle tienne encore longtemps comme ça !

Scènes de ménages : découvrez pourquoi les essais d’Anne-Elisabeth Blateau et David Mora étaient catastrophiques " ?
© Cecile ROGUE/M

En 20 minutes, l’épisode de Scènes de ménages nous fait sourire. Que se passe-t-il avant, pendant et après le tournage ? On vous dit tout !

Dure dure la vie de la comédienne phare de Scènes ménages !

La case entre le journal télévisé et le film du soir a toujours séduit les téléspectateurs de M6. En effet, on se souvient de l’adorable tribu Kyle dans Ma famille d’abord. Face au succès de la mythique série Kaamelott, Alexandre Astier a décidé de la décliner en long-métrage. A la fin de l’année 2009, le public découvre Scènes de ménages. Cher lecteur d’Objeko, vous ne rêvez pas. Comme l’atteste la vidéo ci-dessus, ce n’est qu’une adaptation d’un feuilleton espagnol.

Très vite, grâce au talent des scénaristes, on va s’identifier à l’un des couples. Du reste, pour mener à bien la mission de nous faire sourire, les acteurs demeurent prêts à tous les sacrifices. Or, après douze ans de bons et loyaux services, Anne-Elisabeth Blateau sent qu’elle tire sur la corde. Que se passe-t-il en coulisses pour que la pression commence à devenir insupportable ? Dans les colonnes de Femme actuelle, elle tombe le masque et nous raconte tout dans les moindres détails. C’est parti, suivez le guide !

Tout commence par une « banale » séance de lecture

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par David Mora (@david_mora_officiel)

Avant de commencer à tourner, les acteurs se réussissent dans un lieu tenu secret. L’objectif est de voir quelles sont les intrigues imaginées par les auteurs de Scènes de Ménages. Le nombre de sketches annoncés donne le vertige. Où vont-ils chercher tout ça ? Dire que l’on n’aurait jamais accès à la plupart d’entre eux !  « On a une journée de lecture par semaine, pendant laquelle on relit environ 90 textes. On en prend en général un sur quatre. »

Plus que jamais, Anne-Elisabeth Blateau tient à saluer les scénaristes de Scènes de Ménages. Elle et ses petits camarades estiment qu’ils  « sont la colonne vertébrale de la série » ! D’ailleurs, si jamais les acteurs ne sont pas d’accord avec les actions de son personnage, ils peuvent toujours tenter de négocier. Ce droit de veto ne doit pas devenir une habitude. D’ailleurs, dans le règlement, il est bien précisé qu’ils n’ont l’autorisation « de l’utiliser qu’une fois par lecture. » La comédienne sait sa chance d’être autant impliquée « dans tout le processus de création, et donc dans la décision de valider un texte ou pas. » Ce n’est pas toujours le cas dans les feuilletons !

Des conditions de tournage éprouvantes

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wazup ? (@wazup_gulli)

Juste après cette phase de découverte, Scènes de Ménages bascule de l’écrit à la réalité. Forcément, les minutes défilent à la vitesse de la lumière et la pression augmente. Celle qui donne la réplique à David Mora nous raconte qu’elle et son complice tournent au moins  « une vingtaine de sketchs par jour de tournage. » A la fin de chaque épisode, on a un bêtisier. Objeko imagine bien que les dialogues peuvent parfois donner lieu à des fous rires. Surtout si les comédiens se trompent !

D’ailleurs, au cours de son entretien, Emma de Scènes de Ménages nous rappelle qu’elle est devenue maman. A l’instar de son camarade David Mora, elle doit gérer sa vie personnelle et les tournages sans ciller. Dans un sourire, elle nous raconte que le manque de sommeil est si intense qu’entre deux prises, ils s’autorisent des petits moments de repos. Taquinée par l’équipe technique, elle ignore les critiques et assume totalement !

Ce moment qui pourrait faire basculer l’équilibre de Scènes de Ménages

Enfin, pour les grands formats de Scènes de ménages ou bien pour commencer dignement un volet, l’équipe se réunit en « séminaire tous les ans ». Elle ne cache pas que l’objectif est « d’explorer es nouvelles pistes pour la saison suivante. » Rien n’est figé dans le marbre. Par conséquent, appelée à réagir, la joyeuse tribu de comédiens a l’aval pour « soumettre [quelques] idées d’évolution pour les personnages. »  Les fans de Scènes de ménages comme la rédaction d’Objeko aimeraient être une petite souris pour assister à cette réunion haute en couleur. Avouez que maintenant que vous savez les secrets de fabrication d’un épisode de cette série, vous n’allez plus la regarder de la même manière. Suite au prochain numéro et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de Femme actuelle !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.