Sécheresse : êtes-vous autorisé à faire un barbecue chez vous malgré le risque d’incendie ? La réponse ici

Est-il permis ou non de faire un barbecue chez soi en période de sécheresse ? C'est ce que nous allons voir.

© Europ Assistance-Sécheresse : êtes-vous autorisé à faire un barbecue chez vous malgré le risque d’incendie ? La réponse ici

Depuis le mois de juin, tous les voyants sont au rouge en France. Entre la sécheresse et les feux, de nombreuses préfectures prennent des mesures de restriction. Et la question que de nombreuses personnes se posent maintenant, c’est : est-ce qu’on peut toujours faire un barbecue ? Et bien, la rédaction d’Objeko vous donne la réponse. Vous êtes prêts ?

Une sécheresse incroyable en France

Selon les dires de Météo France, le mois de juillet est le deuxième mois le plus sec jamais enregistré en France. Et malheureusement, qui dit sécheresse, dit forcément départs de feux. Cette années, ce sont pas moins de 50 000 hectares de forêts qui sont partis en fumée. Un scénario qui pousse les préfectures et les municipalités à mettre en place des restrictions locales en fonction du niveau d’alerte. Par exemple, l’arrosage du jardin, des plantes, des espaces verts ou encore le lavage de voiture sont limités.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gossip Room (@gossiproomoff)

Mais alors, peut-on interdire les barbecues ? Et bien, il faut savoir que plusieurs personnes ont le pouvoir de limiter son utilisation. Il s’agit du maire de votre commune ou du préfet de votre département :« À certaines périodes de l’année et particulièrement dans les régions à climat sec, les braises peuvent s’envoler et déclencher des départs de feu, le maire ou le préfet peut donc décider de prendre un arrêté pour interdire les barbecues dans toute la commune ou dans tout le département ».

Il ne faut pas faire n’importe quoi lors d’un barbecue

Comme vous le comprenez donc, même si l’usage des barbecues ne figure pas explicitement dans le dispositif de gestion de la sécheresse, il peut faire l’objet de mesures de restrictions. Et évidemment, c’est généralement dans les territoires les plus durement touchés par la sécheresse où il y a le plus de risque. Notamment pour éviter des départs de feu. Mais même si ce n’est pas interdit, il faut tout de même rester extrêmement vigilants lors de son utilisation. En effet, il ne faut pas faire n’importe quoi.

Tout d’abord, vous devez absolument rester devant le barbecue. Si vous êtes à proximité d’une forêt (environ 200 mètres, sachez que vous ne pouvez pas mettre d’installation fixe ou mobile. Lorsque vous faites un barbecue, vous devez disposer, à proximité du foyer, d’une prise d’arrosage prête à fonctionner ou une réserve d’eau d’une capacité suffisante pour permettre l’extinction complète du barbecue. Oui, c’est très sérieux.

Que risquez-vous en cas de non respect ?

Le non-respect de l’interdiction d’emploi du feu peut engager la responsabilité civile de l’auteur. Et évidemment, la personne qui n’est pas en règle, peut s’exposer à des poursuites pénales. Si l’on se réfère à la loi, la réglementation prévoit des peines d’amendes pouvant aller jusqu’à 100 000 €. Mais aussi des peines d’emprisonnement. C’est encore pire, si vous êtes à l’origine d’un départ de feu après un barbecue. Mieux vaut rester dans les clous. Pas vrai ? Alors faites très attention.