Serge Gainsbourg était bi? Jane Birkin brise le silence et fait des révélations fracassantes : « il aimait les garçons »

Serge Gainsbourg est encore dans toutes les pensées, 30 ans après son décès. Jane Birkin a encore des anecdotes sur l’homme à la tête de chou.

serge-gainsbourg-etait-bi-jane-birkin-brise-le-silence-et-fait-des-revelations-fracassantes-il-aimait-les-garcons
© AP - Pierre Gleizes

Ce 2 mars 2021, nous honorions la mémoire d’un très grand artiste de la chanson française. Car cette date était celle des 30 ans de la mort de Serge Gainsbourg. Des hommage télévisés et dans la presse se sont suivis. Un documentaire sur sa vie a aussi été diffusé et Jane Birkin était toujours présente pour nous apprendre à comprendre ce poète incroyable.

En effet, elle confiait même au magazine Télé 7 Jours ne s’être pas vraiment remise du trépas de Serge Gainsbourg. Elle décrit son sentiment comme si les souvenirs de ce terrible moment était ceux d’une autre personne. Il faut dire que même après leur séparation, Jane Birkin a toujours de tendres sentiments pour le père de sa fille Charlotte. Elle n’hésite donc pas à lui rendre hommage quand elle en a l’occasion. Mais ce qu’elle révèle à Arthur Dreyfus, dans le cadre de l’écriture de son livre, va vous étonner.

Serge Gainsbourg aimait aussi les garçons ?

Le livre d’Arthur Dreyfus traite des garçons d’aujourd’hui. Et plus précisément de leurs goûts en terme de relations amoureuses. Les questions sur Serge Gainsbourg portait alors sur ses penchants privés. Et Jane Birkin se souvient que celui qui était son amant n’avait pas honte de dire qu’il avait tout essayé. Selon elle, il était même très probablement bi.

Une anecdote qui peut sembler étonnante à celles et ceux qui n’ont pas suivi ses interviews de son vivant. En effet, Serge Gainsbourg en a déjà parlé dans Libération ainsi que dans une émission de Thierry Ardisson. Dans les fameux « portraits chinois » du présentateur, Serge évoquait cela sans pour autant mettre cela en parallèle avec de la perversion. Pour lui, c’était apparemment simplement appliquer le principe de ne pas mourir idiot. Il disait alors à Thierry Ardisson, d’un air entendu, que ce n’était pas lui qui mordait l’oreiller.

Serge Gainsbourg était une personnalité ambiguë et pleine de contradictions. Mais cela ne l’empêchait pas d’être entier et sincère. Il était doté d’une sensibilité impressionnante et savait le mettre à profit dans l’écriture de ses œuvres. Jane Birkin sait parfaitement tout cela pour avoir vécu avec lui pendant 10 ans. Et même après leur séparation, elle est restée proche de l’artiste puisqu’il était le père de sa fille cadette, Charlotte.

Jane Birkin dévoile les attirances du chanteur pour les deux genres

Encore aujourd’hui, Jane Birkin évoque douloureusement son souvenir. En effet, elle révèle également qu’elle évite soigneusement de passer dans le quartier où ils ont vécu ensemble. Elle ne veut pas se rappeler trop de choses et préfère garder une image impeccable, à sa façon, de qui était Serge Gainsbourg dans ses yeux. Une manière de continuer à honorer sa mémoire et cela même 30 ans après sa mort.

Serge Gainsbourg était donc probablement bi mais si à l’époque cela était évoqué comme une tare, cela n’aurait peut-être pas fait autant de bruits aujourd’hui. Certes, la couverture médiatique qui est la sienne rend le sujet palpitant, quoi qu’il fasse. Mais les mœurs ont évolué et il n’aura donc pas le même accueil que dans le passé sur cette question. Jane Birkin le sait sûrement lorsqu’elle évoque cela avec Arthur Dreyfus. Ou bien elle pourrait se dire que Serge n’aurait pas fait la fine bouche.

Un personnage haut en couleurs

Réputé pour être très franc et ne pas tourne autour du pot lors des interviews, il a même amassé quelques casseroles en son temps. L’une des scènes mythique reste sa rencontre avec Withney Houston. La chanteuse ne voulait plus mettre les pieds en France après les paroles que l’artiste lui avait adressé sur le plateau de Michel Drucker.

Évidemment dans cet extrait, Serge Gainsbourg avait dû boire avant de se rendre en plateau. Il était malheureusement très souvent sous l’emprise de l’alcool. Cela lui permettait de se sentir plus à l’aise en société. Lui qui était un grand timide, il se transformait alors en un personnage parfois touchant et parfois exécrable. L’archétype de celui que ses fans appelait Gainsbar, comme un double de l’artiste. Ce chanteur aura marqué l’histoire de l chanson française comme personne. Autant par ses œuvres que par son caractère et son tempérament.

Incontournable même 30 ans après son décès, Serge Gainsbourg a peut-être encore des choses à nous apprendre sur lui. Mais pour les connaître, il faudra compter sur les confidences de Jane Birkin ou de Charlotte Gainsbourg. Sa fille est sans doute celle qui était le plus proche de lui avant qu’il ne passe de l’autre côté.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.