Serge Gainsbourg: Sa fille Charlotte, évoque ce que son papa lui demandait de faire malgré elle…

Entre Charlotte et son père Serge Gainsbourg, l'ambiance n'était pas toujours au beau fixe. Avec le temps, elle se forge une réputation dans le métier d'actrice, mais pas uniquement. En coulisses, elle continue de penser à son enfance. Avec un tel monstre sacré, l'insouciance n'était pas toujours au rendez-vous...On vous dit tout !

© Gentside
Publicités

Comment oublier la complicité qui liait Serge Gainsbourg à son enfant ? Aujourd’hui, elle nous raconte son quotidien…pas si rose que ça !

Publicités

La complicité entre Serge Gainsbourg et Charlotte remise en question !

Après Serge Gainsbourg, on a cassé le moule. Ce virtuose se fichait du qu’en-dira-t-on. On ne compte plus ses passages à la télévision où il a créé la polémique. En fait, on avait l’impression que plus c’était gros, plus ça le faisait ! Or, en lisant les textes de ses chansons ou de celles écrites pour les autres, on se rend que l’homme avait du génie. Hélas, l’enfer de la boisson ou de la nicotine a eu de nombreuses fois le dernier mot sur sa relation avec ses amoureuses ou même avec sa propre fille Charlotte.

Un homme aux mille facettes

Publicités

Mélodie au piano, signature vocale, charisme, Serge Gainsbourg savait absolument tout faire. Il était toujours là où on ne l’attendait pas, quitte à choquer la bien-pensance de l’époque. D’ailleurs, en coulisses, cela semble l’amuser de titiller les oreilles chastes de certains esprits étriqués. Pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas confiance en lui. Complexé par son physique, il va alors concentrer tout son amour sur sa fille Charlotte.

D’ailleurs, ceux qui ont la chance de le côtoyer avouent que Serge Gainsbourg était différent quand les caméras s’éteignaient. Attendri par la beauté et la timidité de sa fille Charlotte, il va alors essayer de lui montrer le chemin. Malheureusement, elle se rend rapidement compte de tous ses excès et de son mutisme en cas de crise existentielle. En grandissant peut-être un peu trop vite que les autres femmes de son âge, elle va tenter de le protéger de ses démons sans y parvenir vraiment. Loin d’être amère sur cette partie de son adolescence, elle estime qu’elle a beaucoup appris de ce surdoué artistique.

Pour toujours, une femme-enfant !

Publicités

Devenue l’ange gardien de son père, elle le surveille comme le lait sur le feu. Dans de nombreux entretiens, elle revient sur ces moments difficiles où elle a dû rivaliser d’ingéniosité afin qu’il ne sombre pas encore davantage. Ce n’est pas pour rien qu’aujourd’hui elle a du mal à montrer la force de ses sentiments à son cher et tendre Yvan Attal. En couple depuis des années, ils ont un lien spécial qui ne ressemble à aucun autre. On peut le voir dans les films qu’il dirige et où elle est en tête d’affiche. À votre avis, se serait-il bien entendu avec le grand Serge Gainsbourg ? Après tout, ils se rencontrent alors que ce dernier vient tout juste de mourir dans les conditions tragiques qu’on connait. Avec elle, il confie à nos confrères de Gala que « rien n’est gagné…tout est fragile. » Ça ne nous rappelle rien ?

Cher lecteur d’Objeko avez-vous vu Charlotte For Ever ? Si ce n’est pas le cas, nous vous conseillons de le faire de toute urgence. Aujourd’hui, on sait qu’il s’agit de la plus belle des déclarations d’amour à un père à sa fille. Or, le tournage n’a pas toujours été évident à gérer. Il exigeait le meilleur d’elle tout en se mettant en danger avec des substances interdites. Elle devait faire ce qu’il disait et non pas ce qu’il faisait. Un vrai casse-tête de devoir jongler entre la pression de ne jamais le décevoir et le fait de prendre soin de lui en permanence.

Serge Gainsbourg les aimait…et elles leur le rendaient bien !

Publicités

Quant au public, il a du mal à se faire à cette complicité à la limite de la décence. Dans le clip Lemon incest, la voix suave de Charlotte et le comportement de Serge Gainsbourg font la polémique. À l’époque des faits certains avaient pu penser que le père de famille avait une attitude borderline. Ce n’était que de l’amour à ses yeux. Pas sûr qu’avec le mouvement #Metoo actuel les choses se seraient passées comme ça aujourd’hui !


Et vous alors, que vouloir retenir de lui ? Avec le recul, comment décrypter cette relation fusionnelle ? Pour les fans, le temps s’est arrêté depuis cette nuit de mars 1991. Ce n’est pas pour rien qu’André Manoukian vient tout juste de sortir un album de reprises jazzy de ses chansons. En demandant aux plus grandes de participer à ce projet, il lui rend le plus beau des hommages. Objeko adore et vous en parle ici !

 

Publicités