Serge Gainsbourg : quelle est la valeur de l’héritage de sa fille Charlotte ? Elle balance tout

Charlotte Gainsbourg, dans les colonnes du journal "Le Parisien", s'est confiée sur l'héritage de son père, Serge Gainsbourg. Un témoignage qui vaut le détour !

© Devrim Özkan-Serge Gainsbourg : quelle est la valeur de l’héritage de sa fille Charlotte ? Elle balance tout

Serge Gainsbourg quittait ce monde le 2 mars 1991. L’artiste est encore pleuré aujourd’hui mais surtout, son influence est toujours aussi forte sur l’univers de la musique et de l’écriture. Il était un monstre sacré et le restera tant que sa musique et ses textes vivront.

 

En effet, Serge Gainsbourg est encore, et sera sans doute toujours, cité comme une référence en terme d’écriture, de composition mais aussi d’inspiration et de provocation. Alors qu’il s’éteint des suites d’une crise cardiaque, il laisse derrière lui un héritage que ses fans imaginent évidemment colossal.

 

C’était Charlotte Gainsbourg qui découvrait le corps de son père gisant sur le sol, sans vie. Et elle se souvient bien entendu de ce jour comme si c’était hier. Dans les colonnes du journal Le Parisien, elle évoque ce drame et l’héritage que son père laissait derrière lui.

 

 

Serge Gainsbourg : un héritage colossal ?

 

Avec le succès de l’artiste, difficile de croire qu’il pouvait manquer d’argent. Dès lors, son décès à 62 ans laissait présager que ses enfants avaient un avenir tout tracé, qu’ils ne connaîtraient pas de problèmes financiers. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’un tel événement eu été plus facile.

 

En effet, lorsque sa fille découvre Serge Gainsbourg sans vie, dans son appartement parisien du 4e arrondissement, c’est le choc. Le choc sans doute le plus violent de la vie de Charlotte Gainsbourg. Elle se souvient aussi qu’il ne portait aucun vêtements.

 

 

« On ne reste pas allongé à côté d’un mort pendant plusieurs jours, moi je l’ai fait, et personne ne m’en a empêchée. », avouait la fille de Serge Gainsbourg dans les colonnes de Télérama en 2021. Objeko vous l’accorde, voilà qui ne devait pas aider au niveau choc émotionnel

 

Puis, au sujet de l’héritage de Serge Gainsbourg, c’est plus récemment et dans les colonnes du journal Le Parisien que Charlotte se confie.

 

Un partage de fait, entre tous les enfants

 

Sans surprise pour les fans de Serge Gainsbourg, l’artiste n’avait pas préparé de testament. Il n’avait pas dans l’idée de préparer sa mort, il était bien trop occupé à vivre. Charlotte aussi avoue qu’elle n’était pas surprise de l’absence d’un acte notarial. Dans son témoignage sur le sujet, elle admet que celui lui ressemble de ne pas avoir mis ses affaires en ordre.

 

Alors, comme le veut la loi française, les enfants du défunt, puisque celui-ci n’était pas marié, doivent se partager l’héritage à part égale. Serge Gainsbourg savait peut-être que ses enfants sauraient se débrouiller ?

 

« On a tout partagé. (…) On s’est débrouillé. », expliquait Charlotte. « Mon père nous a laissés dans un flou total. C’est ce qu’il voulait : ‘après moi, le déluge’. Et c’était le cas, on ne savait pas ce qu’il fallait faire. J’avais 19 ans, mes frères et sœurs à peine plus, mon petit frère Lulu avait 5 ans… Et on avait des demandes qui venaient de partout. », ajoutait-elle.

 

 

Sans aucun doute, les lecteurs d’Objeko comprendront que c’était une période difficile pour la famille et les proches de Serge Gainsbourg. Et encore aujourd’hui, personne n’évoque le montant de l’héritage de l’artiste.