Serge Lama en deuil : le chanteur dévasté par cette perte, son hommage déchirant

Personne n'aurait cru que ces deux-là s'aimaient à ce point. Il a fallu attendre qu'elle rende son dernier souffle pour que Serge Lama crâche le morceau. Objeko vous raconte tout dans les moindres détails !

© KCS

Une nouvelle comme ça, Serge Lama n’en souhaite à personne. Dévasté, il prend sa plume pour crier sa peine sur la Toile. On vous dit tout !

Serge Lama totalement déboussolé !

Daphné Rotcage, ça vous évoque quelque chose ? Pour information, il s’agit de la petite fille de Régine. Bien que fortement sciée par cette nouvelle dernière s’empare de son courage à deux mains et contacte l’Agence France Presse. En pleine fête du muguet et du travail, avec les manifestations et débordements que ça engendre, ces quelques mots suffisent à susciter de la peine à toutes les célébrités. C’est simple, personne n’arrive à croire que « Régine nous a quittés paisiblement » ! Il n’y a pas un chanteur ou acteur qui n’a pas eu l’occasion de croiser sa route. Cher lecteur d’Objeko, ça peut vous paraître étranger, mais c’est valable en France comme dans le monde entier. Serge Lama va en témoigner !

Quel malheur !

Il y a cinq décennies, Régine organise des soirées mémorables dans ses établissements. Souvent associée à la nuit, et notamment à la fête, on a du mal à imaginer toutes ces anecdotes qu’elle emporte avec elle dans sa tombe. D’ailleurs, à chaque fois qu’un proche disparaissait, elle savait exactement quoi dire pour résumer sa personnalité. Capable de saisir ce qui se cachait en dessous d’un masque ou d’un costume de clown, elle adorait également les paillettes. Quel contraste ! Et ça, Serge Lama ne manquerait pas de souligner dans son portrait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Bergere (@eric_bergere)

De fait, comme vous pouvez le découvrir sur la publication ci-dessus, Régine a enchainé les looks. Parfois, il n’y avait même pas besoin de se rendre dans l’une de ses discothèques pour constater une énième métamorphose capillaire. En plus d’être une gestionnaire hors pair, elle avait également à son actif une carrière de chanteuse. Son timbre de voix, beaucoup ont su déceler son potentiel. Aussi du poète tourmenté Serge Gainsbourg au monstre sacré Charles Aznavour, chacun a tenté de s’en emparer pour le mettre dans la lumière. Ses amis comme Serge Lama n’hésitent plus et révèlent maintenant quel a été leur plus grand regret la concernant.

Pour Serge Lama, rien n’arrive par hasard

Bienveillante, Régine était parfois exigeante avec ceux qu’elle aimait. Donc, quand une situation où quelqu’un ne lui revenait pas, on pouvait compter sur elle pour mettre les pieds dans les plats… sans jamais trébucher, ou presque ! Lorsqu’elle entend parler du projet de Coluche, la reine de la nuit souhaite contribuer à sa façon. Sauf qu’après la mort du créateur de la troupe des Enfoirés, pas question qu’elle l’intégrer. C’est Jean-Jacques Goldman en personne qui va utiliser son véto ! Vu qu’elle s’était engagée pour l’association SOS Dr*gue International, l’ancien chef d’orchestre ne supporte pas le mélange des genres. Avec le recul, Objeko trouve ça vraiment dommage ! Qui sait, peut-être aurait pu convaincre d’autres stars d’agir en faveur des sans-abris ? Pour conclure cet article sur une note plus positive, nous ne pouvons pas nous empêcher de faire allusion à son complice Serge Lama.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Serge Lama (@sergelama. officiel)

À l’annonce du décès, Serge Lama ne réfléchit pas longtemps et sait exactement ce qu’il va dire pour saluer sa mémoire. Ce bref résumé de sa carrière musicale nous met des frissons. Mieux que personne, il mélange les mots pour apaiser les maux de la famille de Régine. « Ça y’est, la Grande Zoa est dans les p’tits papiers du Bon Dieu ». Amusé par le hasard du calendrier qu’on vous soulignait justement dans l’introduction, il déclare. « Ça devait arriver bien sûr, mais il n’y a que Régine pour tirer sa révérence un premier mai. Elle travaillait tant,  aimait la vie à la folie. Que de défaites avant les fêtes ! »

Et maintenant ?

Enfin, il aime l’imaginer en train de « danser le kazatchok dans les ailes d’Élohim… » Cette image arrive à redonner le sourire à ses followers. Anonymes comme célèbres, tous veulent conserver sa joie de vivre de transmettre son bonheur au plus grand nombre. C’est l’évidence, après elle, on a cassé le moule ! Selon Serge Lama, c’est impossible qu’il en ait deux. Et vous, qu’en pensez-vous ?