Shakira dans la tourmente : rattrapée par le fisc alors qu’elle enflamme le Festival de Cannes

Ce jeudi 26 mai, l'appel de Shakira dans une affaire de fraude fiscale en Espagne a été rejeté.

© afp.com/Timothy A. CLARY
Accusée de fraude fiscale, Shakira doit à nouveau rendre des comptes à la justice espagnole. Le parquet l’accuse notamment de ne pas avoir payé ses impôts lors des années 2012, 2013 et 2014. La chanteuse affirmait vivre aux Bahamas l’essentiel de l’année sur la période concernée. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Bientôt un procès contre Shakira ?

Il y a quelques jours, Shakira a fait une apparition remarquée sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Si la jeune femme apparaissait plutôt rayonnante, elle a appris une mauvaise nouvelle. En effet, elle n’échappera pas au fisc espagnol et à un procès. Pour rappel, l’interprète de Waka Waka aurait refusé de payer 14,5 millions d’impôts de ses revenus perçus entre 2012 et 2014. Selon l’AFP, pour ne pas payer, la star aurait affirmé qu’elle vivait principalement aux Bahamas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shakira (@shakira)

Or, ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, la résidence principale de Shakira, se trouvait bel et bien en Espagne. Et à ce sujet, la loi espagnole est claire. En effet, toute personne qui séjourne plus de 183 jours sur le territoire est redevable de l’impôt sur TOUS ses revenus (même ceux récoltés à l’étranger). Pour les autres, ls doivent uniquement rendre des comptes quant à leurs salaires perçus au sein du pays.

Le tribunal rejette le recours de la chanteuse

Soupçonnant Shakira d’une fraude fiscale, le tribunal de Barcelone a rejeté un recours de la chanteuse. En effet, les avocats, n’ont pas été convaincus par les preuves avancées par la jeune femme : »Il y avait des preuves suffisantes de criminalités à la suite d’une enquête qui a duré trois ans », a notamment conclu le juge Marco Juberias. Si elle est reconnue coupable d’évasion fiscale, elle pourrait être condamnée à payer une lourde amende. Mais pas seulement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shakira (@shakira)

Outre l’amende, Shakira, risquerait aussi de la prison. En effet, selon nos confrères de l’AFP, si la peine est supérieure à deux ans, elle pourrait passer par la case prison. Ce n’est pas la première fois que la jeune femme est accusée. En 2018 déjà, elle avait eu une peine pour de l’évasion fiscale. A cette époque-là, la compagne de Gérard Piqué avait été obligée de payer pas moins de 25 millions de dollars d’impôts.

Les avocats de Shakira contre-attaquent

Piqués au vif, les avocats de Shakira ont voulu livrer leur vérité à Associated Press. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne vont pas se laisser faire : »La conduite de Shakira en matière fiscale a toujours été irréprochable dans tous les pays où elle a dû payer des impôts, et elle a fait confiance et suivi fidèlement les recommandations des meilleurs spécialistes et conseillers experts« . Reste à savoir maintenant comme tout cela va se terminer pour elle. Si nous avons des nouvelles, nous vous les donneront. Comme d’habitude. Si vous avez des questions, n’hésitez pas.