Sheila: Cette période qu’elle ne voulait absolument pas montrer à ses fans

60 ans plus tard, Sheila a toujours du mal à parler de cette période délicate.

Sheila-@Capture TMC

Il y a quelques jours maintenant, Sheila était sur le plateau de Quotidien pour faire la promotion de son nouvel album. Dans celui-ci, on retrouve une chanson dédié à son fils, décédé le 8 juillet 2017, à l’âge de 42 ans. Pour l’occasion, la chanteuse a poussé un coup de gueule contre ceux qui s’en prennent à son enfant. Elle est également revenue sur une période délicate de sa vie. La rédaction d’Objeko a décidé de vous retranscrire tout ce qu’elle a pu dire à Yann Barthès.

Sheila démonte les rumeurs concernant son fils

Sheila est toujours dans le cœur des français. La chanteuse s’apprête donc, pour le plus grand plaisir de ses fans, à sortir son nouvel album « Venue d’ailleurs« . Il contiendra notamment une belle chanson en hommage à son fils Ludovic Chancel, décédé en 2017 qui s’intitule : »Cheval d’Amble ». Un hommage et une façon de remettre son fils dans la lumière : »Cette chanson je l’ai voulu, car je veux absolument remettre Ludovic dans la lumière. On raconte tout et n’importe quoi sur lui, on lui invente des vies. Alors Ludovic c’est un homme qui a fait des conneries, comme beaucoup d’autres » explique-t-elle tout d’abord avant d’aller plus loin encore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Très affectée par la mort de son fils, elle l’est également par les rumeurs qui courent à son sujet. Et c’est justement pour cela qu’elle voulait lui rendre hommage : « J’avais envie que ce soit un truc au-delà d’une chanson. Il faut que ça monte et que ça l’emmène, et le reste : fermez juste vos gueules » a-t-elle dit. Elle confie également que l’enregistrement de la chanson n’a pas été facile du tout : »J’ai eu beaucoup de mal à la chanter, évidemment ce n’est pas évident. Je suis allée jusqu’au bout, je l’ai fait pour lui, je sais qu’il est là-haut et qu’il entend ».

Un album très attendu par ses fans

Si Sheila a écrit une chanson pour son fils, son nouvel album est aussi un retour aux sources. En effet, « Venue d’ailleurs » parlera de quelqu’un qui est partie de rien et qui a pu réussir dans la vie : »Je trouvais que c’était bien de faire un tour de l’histoire d’une gamine qui est partie de rien, mes émotions, travailler avec des gens avec qui j’avais déjà travaillés, être capable de les retrouver »  a expliqué notamment la chanteuse sur le plateau de Quotidien. Celle qui fêtera bientôt  ses 60 ans de carrière en tournée, explique qu’elle a pu retrouver le légendaire Nile Rodgers, 40 ans après « Spacer », sur le titre « Law of Attraction ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

D’ailleurs, Sheila a expliqué comment il a accepté le projet : « Quand j’ai eu l’idée de cet album, il y a quatre ans, j’ai appelé Nile parce que sans lui et sans Keith Olsen l’album ne voulait rien dire. Au départ, tout le monde m’a dit : « Ah non non, trouve lui une chanson, il va te mettre des guitares car il ne compose plus ». Mais une amitié, ça ne se brise pas, et le compositeur a directement accepté de composer pour elle :« Mais attends, toi je t’aime, c’est pas pareil, tu peux me demander ce que tu veux » a-t-il notamment déclaré à la chanteuse. Une collaboration totalement dingue que vous allez pouvoir retrouver le 2 avril prochain.

Une rumeur dont elle aurait pu ne jamais se remettre

Alors que Sheila était en pleine ascension dans les années 1960, une rumeur aurait pu mettre fin à sa carrière plus tôt que prévu. En effet, la presse affirme haut et fort qu’elle est en fait un homme :  « Une rumeur on ne s’en relève pas, c’est terrible. Ce qu’il faut savoir c’est qu’une rumeur, toute votre vie elle vous suit, elle s’efface jamais, moi le jour où je vais partir, il y a toujours quelqu’un qui dira ‘je connais très bien l’ami de l’ami du docteur qui… » dit-elle. Elle explique ensuite, que les regards des gens était le pire.

Plus de soixante ans après les faits, Sheila se dit toujours traumatisée. D’ailleurs, la chanteuse estime que les rumeurs dont elle devait faire face, ont gâché une partie de sa jeunesse : « Faut quand même comprendre que quand on a 18 ans et que vous trouvez à la Une de tous les kiosques de Paris ‘Sheila est un homme’… J’ai passé des jours et des jours enfermée chez mes parents, à pleurer« . C’est une histoire juste incroyable que nous raconte la chanteuse. La rédaction d’Objeko n’en revient pas. Et vous, qu’en pensez-vous ?