Sheila dévoile sa période très douloureuse… « Mes parents ont perdu leur vie aussi »

Sheila revenait avec émotion sur les dégâts de la rumeur sur ses parents. Pour elle, ils ont aussi perdu leurs vies à cause de ce phénomène destructeur.

© Starface

Sheila est une chanteuse que tout le monde connaît. Impossible de passer à côté de ses morceaux. Sa carrière commence dans les années 60, années durant lesquelles elle est propulsée sur le devant de la scène. Et depuis, elle n’a pas perdu son rang de star. En cette année 2021, elle sort un nouvel album. Elle y évoque notamment les blessures provoquées par les rumeurs. Sur elle, sur le décès de son fils mais aussi sur ses parents. En effet, Sheila n’a pas été la seule à faire face aux mensonges tenaces. Ses proches en ont également fait les frais. Invitée dans Vivement dimanche ce 25 avril, elle raconte avec émotion une période particulièrement difficile pour elle et sa famille. Objeko vous raconte tout !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Sheila s’est battue toute sa vie pour rétablir la vérité, mais les rumeurs ont la peau dure 

La chanteuse a fait la triste expérience de la rumeur. Elle découvrait alors qu’elle peut être tenace et destructrice. À l’époque, Sheila est en train de devenir incontournable dans l’industrie musicale. Elle est populaire et très jeune. Cela fait d’elle une proie idéale pour faire vendre les journaux. Mais cette rumeur fait parler de son travail également. Bien que Sheila aurait aimé qu’il en soit autrement, c’est en effet son producteur de l’époque qui alimentait cette affreuse rumeur à son sujet. Le tout en collaboration avec un journaliste de France Dimanche. La rumeur en question insinuait que Sheila était un homme. Cela l’a poursuivie pendant de longues années. Pendant sa grossesse aussi. Les médias relayaient une autre rumeur, impliquant qu’elle feigne sa grossesse en cachant une poche d’eau de mer sous ses vêtements.

Cette année, Sheila reprend le pouvoir sur son histoire. Dans son nouvel album, Venue d’ailleurs, elle écrit un morceau à propos de ces sujets délicats. Elle l’intitule la rumeur et il lui donne l’opportunité de rétablir la vérité, haut et fort, une bonne fois pour toute. Mais surtout, la chanteuse saisie la chance de mettre en garde le public contre les rumeurs et leurs toxicités. Sur différents plateaux de télévision, elle se fait un devoir d’aborder des thèmes éprouvants et de douloureux souvenirs. Objeko vous propose ici un extrait de son passage dans On est en direct avec Laurent Ruquier.

Sheila retrouvait donc Michel Drucker ce dimanche et il lui a montré un extrait de sa mère qui témoignait déjà sur ce sujet, en 1993, chez Vivement dimanche. La chanteuse sait que la rumeur qui la suivait a détruit la vie de ses parents. Ils en ont énormément souffert. Elle constate que les mots que sa mère employait était justes. Elle n’est donc pas vraiment surprise de réaliser qu’elle utilise les mêmes à présent pour qualifier ce phénomène. En effet, elle affirme que la rumeur « ça te bouffe une vie, ma mère, mes parents, ils ont perdu leur vie aussi ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Le prix du succès a été trop lourd pour les proches de la chanteuse 

« Tout ça parce que leur fille c’est Sheila » dit-elle atterrée. Selon elle, ses parents ont été « détruits » par cette rumeur. Les gens craignaient de les fréquenter et ils ont donc été isolés de leurs amis petit à petit. Eux qui devaient être fiers du parcours de leur fille se retrouvaient à préférer parfois le cacher. Un sentiment atroce qui a rongé Sheila longtemps était alors la culpabilité. Mais que pouvait-elle faire à part se défendre comme elle l’a fait ? Elle avait aussi tenté de trouver de l’aide auprès de son producteur de l’époque. Mais il lui avait répondu que du moment qu’elle faisait la Une, c’était parfait.

L’important était en effet que l’on parle d’elle. Que cela soit en bien ou en mal, quitte à inventer n’importe quoi, cela lui allait. Sheila en a terriblement souffert. Visiblement motivé par l’argent plus que par la justice ou la vérité, le producteur de la chanteuse ne l’a pas du tout accompagné à régler ce problème. Objeko vous rappelle que la chanteuse n’avait alors que 18 ans. Et jusqu’à l’année dernière cette rumeur est ressortie de l’ombre pour faire parler d’elle. Sheila explique ainsi à Michel Drucker qu’elle regrette que l’on puisse oublier l’humain à ce point.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Espérons que le nouvel album de la star mette un point final à cette rumeur intarissable. À celle-là mais aussi aux autres, passées ou à venir. En effet, avec son titre la rumeur, Sheila souligne l’impact destructeur que peuvent avoir de tels phénomènes. Pour elle et pour les autres, elle souhaite interpeller sur les conséquences dramatiques qu’une rumeur peut impliquer.