Sheila se confie sur ses terribles rumeurs qui ont secoué sa vie, « Il n’a jamais assumé »

Invitée sur le plateau de C à vous ce 27 octobre, Sheila a évoqué son nouvel album et est aussi revenue sur ces terribles rumeurs dont elle a été victime.

© AV Press/ABACA

Présente sur le plateau de C à vous ce 27 octobre 2021, Sheila assure la promotion de son nouvel album intitulé Venue d’ailleurs. Un entretien avec Anne-Elisabeth Lemoine durant lequel la chanteuse a également évoqué sa carrière, mais aussi les rumeurs qui l’ont particulièrement touchée au fil des années. Elle revient notamment sur ce sujet qui aura fait la une de l’actualité en 1964. Objeko replonge avec vous dans ses souvenirs.

Sheila : ce jour un ami de longue date la trahit

Des hauts et des bas

Si les plus jeunes ne s’en souviennent certainement pas, il est important de rappeler à quel point Sheila a été une star de premier plan durant de nombreuses décennies. Dès le début des années 60, chacun de ses titres se place effectivement en tête des ventes et ses concerts se jouent à guichets fermés. En France comme à l’étranger, Annie Chancel de son vrai nom, devient ainsi une immense célébrité comme l’étaient Dalida, Johnny Hallyday ou encore bien d’autres. Mais si la vie lui a particulièrement souri sur le plan artistique, sa vie n’a pourtant pas été exempte de nombreuses difficultés.

Parmi celles-ci, Sheila a notamment dû faire face au décès de son fils Ludovic le 7 juillet 2017. Le jeune homme a effectivement succombé à une overdose de médicaments à l’âge de 42 ans. Un moment bien évidemment difficile à traverser pour la chanteuse. Cependant, ce n’est pas l’unique difficulté qu’elle a malheureusement dû affronter dans la vie. Même à l’époque de sa gloire, rien ne lui sera épargné. Parmi tous les problèmes qu’elle aura rencontrés, l’artiste se souvient bien entendu de ce jour de 1964 où France Dimanche posait cette question qui résonne encore aujourd’hui dans son esprit : Sheila, est-elle un homme ? Une interrogation qui va faire naître toutes les rumeurs les plus folles.

La trahison d’un proche

Face à Anne-Elisabeth Lemoine ce 27 octobre, la chanteuse de 76 ans accepte donc d’en révéler plus sur cet épisode de sa vie qui l’a profondément marquée. Elle se souvient ainsi à quel point cette rumeur a été dévastatrice pour elle. Mais comme un malheur n’arrive jamais seul, elle va également prendre conscience que celui qu’elle considérait comme son ami ou même son frère  a monté cette histoire de toutes pièces : son agent Jean-Claude Carrière. En effet, celui-ci aurait lui-même fait courir cette rumeur. Concernant son explication, elle était très simple comme le confirme Sheila : « Tant qu’on parle, c’est bon et on disait bien que Sarah Bernhardt avait une jambe de bois. C’était sa réponse ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Bien des années après, Sheila va même en découvrir plus sur les dessous de cette histoire. Elle sera effectivement informée que plusieurs protagonistes sont à l’origine de ses ennuis : « J’ai découvert 40, 50 ans après qu’en réalité cette rumeur avait été écrite par Gérard de Villiers, mais qu’elle venait de Claude Carrière. C’est lui qui a monté le coup. Ce qui est terrible, c’est qu’il n’a jamais assumé ». En effet, les conséquences de ce bruit de couloir ont été terribles pour la jeune femme de l’époque. Le sujet faisait régulièrement la une des médias et était devenu le cœur de nombreuses conversations dans la profession.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Une rumeur tenace

D’ailleurs, Sheila a véritablement le sentiment que toute sa vie, elle sera obligée de se justifier et de réaffirmer qu’elle est bien une femme. Raison pour laquelle elle a écrit une chanson intitulée La rumeur dans laquelle elle s’exprime sur le sujet : « Je suis certaine que le jour où je vais partir, il y aura encore quelqu’un qui dira ‘J’ai connu l’ami de l’ami du docteur… Parce qu’une rumeur ne s’arrête jamais. Moi, j’ai envie de raconter mon histoire parce que je voulais que les gens comprennent ce que j’ai traversé ». Une manière pour elle de mettre également en garde la nouvelle génération.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

En effet, si cette rumeur a déjà fait beaucoup de mal à l’époque, il est facile d’imaginer ce que ça serait aujourd’hui avec l’avènement des réseaux sociaux et de toutes les techniques d’information : « Je l’ai fait aussi pour les gamins qui vivent avec les réseaux sociaux. Aujourd’hui, tout va vite et il y en a qui se suicident à cause de ça parce que ça nous échappe. Quand on est la personne qui subit la rumeur, on vit comme un animal traqué, on a qu’une envie, c’est de se cacher…». En définitive, Sheila espère donc que son message sera entendu pour permettre à d’autres victimes d’affronter cette situation avec tout le courage qu’elle nécessite.