Smic, hausse du gaz, restrictions Covid : tout ce qui vous attend dès ce 1er mai !

Découvrez tous les nouveaux ajustements de l'État dans plusieurs domaines à partir de ce dimanche.

© Maxppp / Vincent Voegtlin

Vous voulez savoir ce qu’il vous attend à partir du 1er mai ? La bonne nouvelle, c’est que le SMIC et certaines aides sociales vont augmenter. Tout comme le prix du gaz pour les particuliers. On vous dresse la liste complète des changements dans cet article.

Quels sont les ajustements à partir du 1er mai ?

De nouveaux ajustements vont commencer à partir du 1er mai pour les Français. Par exemple, la hausse des prix du gaz ainsi que le salaire des stagiaires de la formation professionnelle, mais aussi la fin de certaines mesures contre la Covid-19 en entreprise.

Engie a augmenté de 1,1 % les prix du gaz à partir du 1er mai. C’est en raison de l’augmentation des cours mondiaux. Mais aussi à cause du cargo qui est resté bloqué au canal de Suez pendant six jours fin mars. L’augmentation hors taxe est de « 0,3 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », a précisé la Commission de régulation de l’énergie.

Par ailleurs, dans le domaine des transports, les Français pourront avoir plus d’informations sur les pneus pour voitures et camions. En effet, les vendeurs vont devoir afficher des données sur leur performance en consommation de carburant, mais également leur niveau d’adhérence sur sol mouillé, neige et verglas. De plus, l’automobiliste aura aussi des informations sur le bruit provoqué par le roulement. Le tout sera accessible sur une fiche technique détaillée grâce à un QR code. Dans plusieurs mois, la réglementation européenne demandera aussi aux fabricants de mettre des données sur la durabilité ou la résistance à l’abrasion. En effet, on sait que cela libère des particules polluantes.

À partir de ce 1er mai, les voyageurs pourront payer leurs billets de train avec les chèques-vacances directement en ligne. Ces derniers devront se rendre sur le site l’ANCV (Agence nationale des chèques vacances) pour les dématérialiser. Auparavant, il était nécessaire de se déplacer en gare pour réaliser cette démarche.

La fin des règles anti-Covid dans les sociétés au 1er mai

Du côté des entreprises, les règles seront plus souples en ce qui concerne la Covid-19. En effet, à partir du 1er mai, les dispositifs mis en place en janvier 2022 vont s’annuler. Par exemple, il n’y aura plus de report des visites médicales obligatoires pour les salariés. En effet, ces services n’ont plus besoin de se mobiliser dans la campagne de vaccination contre le virus. De plus, les emplacements et règles de distanciation sociale dans les espaces de restauration seront terminés aussi à partir de lundi.

Par ailleurs, le salaire des stagiaires de la formation professionnelle va grimper pour leur plus grand bonheur en fonction de l’âge. Pour les stagiaires de 16 à 18 ans, leur rémunération va passer de 130 euros à 200 euros mensuellement. Pour les 18 – 25 ans, elle passera à 500 euros (contre 310 ou 400 euros avant). Si vous avez plus de 25 ans, le salaire va atteindre 685 euros. Pour rappel, ces seuils n’avaient pas bougé depuis 2002.

Pour le SMIC, celui-ci va augmenter de 2,65 % à partir de ce 1er mai. Cette hausse correspond à une augmentation nette de 34 euros environ. C’est la troisième hausse en sept mois. Depuis le mois de novembre, l’inflation a explosé. Par exemple, un temps complet aura un SMIC mensuel à 1 645,58 euros brut. Ce qui signifie qu’en net, il passera de 1 269 à 1 302,64 euros. En somme, le SMIC horaire brut passera de 10,57 à 10,85 euros.

Hausse des aides sociales et fluctuation des tarifs du tabac

Les aides sociales réglées par les caisses d’allocations familiales (CAF) seront aussi revues à la hausse. En effet, une augmentation de 1,8 % à partir du 1er mai. Cela s’appliquera pour le revenu de solidarité active (RSA), les allocations familiales, l’allocation de base pour jeunes enfants, la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), l’aide de rentrée scolaire, le complément de mode de garde et également la prime d’activité. Sans oublier la hausse de l’allocation adulte handicapé (AAH) qui passe de 903,60 à 919,86 euros, voté en avril, sera aussi effectif à partir du 1er mai.

Enfin, le dernier changement pour ce mois de mai concerne le tarif des paquets de cigarettes. Ces derniers vont augmenter de quelques centimes à partir d’aujourd’hui. En effet, les douanes françaises ont mis à jour leurs tarifs de vente au détail du tabac. Certaines marques vont connaître des baisses de 10 centimes comme Rothmans et Vogue. Mais, d’autres vont augmenter, comme ceux Winston, qui afficheront 10 centimes plus chers. Pour rappel, le prix moyen d’un paquet de 20 cigarettes sera toujours aux alentours de dix euros.