Sommeil : Découvrez la meilleure astuce infaillible pour bien dormir et se réveiller en forme sans fatigue, selon les scientifiques

Selon les études, les Français ne dorment pas assez. Notre sommeil est passé en dessous des sept heures par nuit alors que cela devrait être un minimum. Comment remédier à ce manque et améliorer la qualité de notre sommeil ? Objeko a enquêté pour vous !

Sommeil : découvrez l'astuce idéale pour dormir comme un bébé !
© Milan Gaziev / Unsplash

On est ravi de vous dévoiler un moyen d’améliorer votre sommeil. En effet, tout le monde sait que c’est très important de bien dormir, et cela, pour énormément de raison. On ne perd jamais son temps quand on est dans les bras de Mophée. C’est utile, mais surtout vital pour réparer notre c*rps et notre cerveau. En moyenne, on recommande à un adulte de se reposer sept à huit heures par nuit. Et davantage pour un adolescent qui est en pleine croissance. Or, plus on vieillit, plus la durée nécessaire se réduit. Le secret n’est pas seulement la quantité, mais la qualité et la régularité. En tout cas, on a découvert une astuce intéressante pour passer une bonne nuit et se lever totalement reposé. À vous de tester !

La dette de sommeil, maladie du siècle ?

D’après CoviPrev de Santé Publique France, il y a une dégradation de la qualité du sommeil depuis le premier confinement. Et même maintenant, que nous sortons un peu de cette crise sanitaire, ce problème perdure. En effet, selon une enquête, 65% des individus affirment en souffrir. Pas de panique ! Fini d’être au radar tous les matins grâce à cette méthode de scientifiques.

 

Ne pas couper son cycle naturel

Votre rêve serait de vous réveiller chaque matin en pleine forme ? D’en finir avec les somnolences et cette espèce de brouillard au lever ? Apparemment, cette technique est utilisée par les athlètes et les scientifiques qui en ont connaissance. Les spécialistes du sommeil expliquent : « Chaque nuit, votre cerveau traverse plusieurs cycles de sommeil ». Tout d’abord, il y a l’étape de l’endormissement. Ensuite, celle du sommeil lent et léger. La troisième phase est celle du sommeil lent et profond. Enfin, votre nuit se termine avec le sommeil paradoxal. C’est d’ailleurs pendant ce dernier que nous rêvons. Ces quatre étapes forment un cycle qui chacun dure à peu près 90 minutes, soit une heure et demie.

En d’autres termes, il faut laisser faire les cycles et se lever naturellement et à son rythme ? En théorie, pourquoi pas, mais en pratique, c’est autre chose ! Nous avons tous des contraintes : les enfants, le travail…  « Vous vous sentirez plus régénérez et en forme si vous vous réveillez à la fin du cycle, car l’état est respecté », expliquent les experts. En effet, couper son sommeil en plein milieu d’une phase peut engendrer une grande fatigue. Et cela même si on a assez dormi. En plus, à long terme, ça peut devenir une pathologie grave. Ainsi, il faut à tout prix domestiquer ces cycles de 90 minutes. Si on récapitule, se réveiller après le sommeil paradoxal est l’idéal pour éviter d’avoir la tête dans le coaltar.

La méthode des blocs d’1 h 30

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par la Fourmi Elé (@lafourmiele)

Voici la méthode des spécialistes du sommeil : décomposer sa nuit en bloc de 90 minutes. On programme son heure de lever en fonction de son heure de coucher en prenant en compte ces cycles. On va vous faciliter la tâche avec un exemple concret. Si vous vous couchez avant minuit et que l’on considère qu’à minuit vous êtes endormis, vous devez donc soit planifier un réveil à 6 h 00, soit à 7 h 30 pour éviter de casser les phases de 90 minutes. L’Inserm nous explique : « Schématiquement, le sommeil correspond à une succession de 3 à 6 cycles successifs […] Une bonne nuit de sommeil, c’est au moins 3 à 5 cycles de 90 minutes en moyenne ». Ainsi, on comprend qu’être pleine d’énergie au lever, c’est davantage grâce au nombre de cycles terminé plutôt qu’au nombre d’heures de sommeil au global. Lecteurs d’Objeko, vous nous suivez toujours ? Si vous êtes un peu perdus, il existe des applications pour vous aider. Et aussi des objets originaux comme les bandeaux Dreem.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dreem (@dreem.sleep)

Cependant, le sommeil est une science inexacte. Les blocs de 90 minutes sont une moyenne et non une règle. Selon l’Inserm, les cycles peuvent aller de « de 60 à 120 minutes chacun ». Et bien sûr, tout un tas de paramètres rentrent en ligne de compte. Le sommeil et ses cycles vont varier en fonction du temps d’endormissement, de notre état d’esprit, de notre moral, etc. Vous l’aurez compris, tout le monde est différent et les exceptions sont nombreuses. Et la lune dans tout ça ? En effet, on fait souvent le lien entre le sommeil et ses phases à elle aussi. Bon, on n’est pas totalement sorti de l’auberge… En attendant, faites de beaux rêves ! Et souvenez-vous que si vous avez une dette de sommeil, vous pouvez aussi user de la sieste. Avec modération bien sûr !

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !