Son mari lui interdit de monter au grenier après son décès, sa macabre découverte

Le jour où cette femme a pu se rendre au grenier dont son mari lui interdisait l'accès, elle a enfin découvert ce qu'il cachait...

© Capture facebook – Son mari lui interdit de monter au grenier après son décès, sa macabre découverte

Savez-vous ce que renferme votre grenier ? Parfois, les gens que nous pensons très bien connaître nous surprennent. Pour cette femme qui a perdu son mari, la surprise a été de taille ! Sans plus attendre, Objeko vous raconte l’histoire d’une veuve qui a fait une découverte choquante après le décès de son mari.

 

Un grenier auquel Julie Gittoe n’a jamais eu accès…

Juste avant de s’éteindre à jamais, Kevin a fait promettre à Julie Gittoe, son épouse, de ne pas se rendre au grenier. Mais à terme, il fallait bien que cette veuve fasse le tri dans les affaires de son mari défunt. Lorsque Kevin était encore de ce monde, cette pièce au-dessus de la maison lui était réservée. D’ailleurs, il y passait beaucoup de temps. Mais cet endroit si mystérieux, son épouse l’a finalement découvert. Et surprise, il a révélé une autre facette de cet homme !

Découvrir ce qui se cachait dans le grenier depuis des années a chamboulé Julie. Il faut dire que la surprise était de taille. Au mois d’août 2021, la vie de cette femme a complètement changé. Ce jour-là, elle a découvert qu’elle ne connaissait pas son mari

Kevin est décédé à 69 ans des suites d’un cancer. C’était un couple heureux et amoureux. Ils ont eu plusieurs enfants ensemble et se faisaient une joie de profiter de leur retraite avant que la maladie ne frappe Kevin. Julie pensait qu’ils partageaient tout, mais elle s’est rendu compte qu’un lourd secret s’était immiscé entre eux.

 

…Jusqu’à ce que son mari décède

Quelques temps après le décès de Kevin, Julie a recensé toutes ses affaires. Elle a donc dû monter dans ce fameux grenier pour découvrir ce que son mari lui cachait depuis des années. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle vit de nombreuses cages en verre et des vitrines renfermant des animaux conservés !

« Je n’étais jamais autorisée à entrer dans le grenier, mais après avoir perdu Kevin, j’ai eu besoin de faire des travaux dans le grenier » a-t-elle raconté au « British Mirror » avant d’ajouter : « L’ouvrier de la maison m’a dit : « Savez-vous qu’il y a beaucoup de boîtes là-haut ?’ Ils ont trouvé 12 vitrines dont je n’avais aucune idée ».

Stupéfaite, Julie Gittoe ne s’attendait pas du tout à cette découverte. « Je suis étonnée que Kevin ait réussi à les avoir là sans que je le sache. » a-t-elle confié. D’après le « British Mirror », le garage était également rempli d’animaux conservés. Au total, 150 ont été répertoriés dans cette pièce.

Une collection qui vaut une fortune

Dans le grenier et le garage, cette collection secrète renfermait une tête de lion datant de 1920. Parfaitement conservée, elle possédait encore ses dents. Parmi les autres trouvailles : des loutres, un blaireau, une antilope africaine, un zèbre, un lapin et un bubale. Dans une grande vitrine, ce collectionneur avait même installé des écureuils rouges, un chiot et un pic-vert datant de 1860. Oiseaux, poissons, reptiles étaient également représentés.

Après avoir découvert cette collection susceptible de valoir une fortune, Julie Gittoe a fait venir un commissaire-priseur qui s’est chargé de l’estimer. Le « British Mirror » a révélé que la collection a été estimée à 10 000 dollars. De quoi donner envie de faire un petit tour dans le grenier !