Sonia Rolland : Démunie, elle vit un moment très difficile avec sa fille aînée

Dans une récente interview, Sonia Rolland a expliqué qu’elle avait quelques difficultés avec le comportement de sa fille aînée.

Sonia Rolland : Démunie, elle vit un moment très difficile avec sa fille aînée
© LUCAS BARIOULET / AFP

Ce mardi 16 février 2021, Sonia Rolland a accordé une interview au magazine Nous Deux. Pour l’occasion, la jeune femme a décidé d’évoquer sa vie de maman et d’évoquer la relation qu’elle peut avoir avec ses deux filles. Dans cet article, la rédaction de LD People va vous dire ce que l’actrice a dit exactement pendant son entretien.

Sonia Rolland en difficulté avec sa fille aînée

Il n’est pas toujours facile de jongler entre une vie d’actrice et une vie de maman. Sonia Rolland a pu le constater depuis quelques années maintenant. D’ailleurs, de nombreuses personnes font le lien entre la jeune femme et la maman dans son feuilleton à succès, surtout ses filles : “C’est drôle parce que mes filles, qui ont déjà pu voir la série toutes les deux, s’amusent à dire ‘On dirait trop maman !’ Mélissa fait face tout comme moi aux problématiques de l’adolescence de ses enfants. Je me reconnais vraiment en elle parce qu’elle gère sa vie professionnelle d’une main de maître même si, avec les enfants, ça n’est pas toujours ça. Mais elle assume ses ratés“.

Si vous ne le saviez pas, Sonia Rolland est maman de deux filles, Tess, 14 ans, née de sa relation avec Christophe Rocancourt, et Kahina, 10 ans, qu’elle a eu avec Jalil Lespert. Un âge critique pour l’aînée qui explique pourquoi la jeune femme a parfois des difficultés avec elle : “En ce moment, avec l’aînée, nous vivons une période délicate, l’adolescence. Je découvre quelqu’un qui veut se défaire de tous les liens. Il y a des moments doux, de compréhension et, le lendemain, je suis le réceptacle de toutes ses frustrations. De vraies montagnes russes émotionnelles. Parfois, je me sens un peu démunie, mais je reste à l’écoute de toutes ses angoisses d’adolescente”.

Un tournage loin de ses filles

Si Sonia Rolland vit des moments délicates avec sa fille aînée, la distance entre les deux n’aide pas forcément. En effet, le tournage de la série “Tropiques Criminels” s’effectue du côté de la Martinique et la jeune femme n’ pas souhaité perturber le quotidien de ses filles. Elle a donc du se résoudre a se passer de Tess et Kahina de nombreux mois pour les biens de son métier d’actrice. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’était pas aussi facile que ça : “J’ai respecté leur envie de rester dans leur environnement près de leurs copains à Paris, même si c’était pénible de les laisser pendant quatre mois à 7000km de distance“.

Mais attention, pas question que ça arrive une seconde fois. En effet, lors du prochain tournage de la série, qui aura lieu d’avril à juillet 2021, Sonia Rolland a décidé d’emmener tout le monde avec elle. Ainsi, les filles de la jeune femme a décidé d’embarquer sa famille afin de passer leur troisième trimestre en Martinique. L’ancienne Miss a d’ores et déjà prise ses précaution pour s’organiser au maximum et s’assurer de les accueillir dans de bonnes conditions.

Une nouvelle saison de Tropiques Criminels

Les nouveaux épisodes de la série de France 2, Tropiques criminels, approchent (le retour est prévu pour ce vendredi 19 février). Mais comme l’a expliqué récemment Sonia Rolland, le tournage n’a pas été de tout repos, c’est le moins qu’on puisse dire. Pour les biens d’une interview pour Télé 7 jours, la jeune femme a expliqué qu’à cause de la crise sanitaire mondiale, ils ont du tourner en pleine chaleur en Martinique : “Nous devions tourner d’avril à juillet 2020, mais nous avons dû finalement tourner de juillet à octobre, dans des conditions un peu difficiles, car nous étions en pleine période tropicale. À ce moment de l’année, les températures peuvent grimper jusqu’à 35°C et l’air se charge en humidité, ce qui rend parfois l’atmosphère plus étouffante“.

Pire encore, Sonia Rolland explique que l’ensemble de l’équipe a du faire face également à la “grippe tropicale”, qui a frappée plusieurs membres de la série : “En plus, j’ai attrapé la dengue, qui m’a immobilisée pendant huit jours. Une bonne partie de l’équipe, dont le réalisateur, s’est aussi retrouvée clouée au lit. Mais on était quand même dans notre bulle et hors du contexte d’angoisse” a-t-elle notamment expliqué. Heureusement pour la jeune femme, tout est bien qui finit bien. Elle est déjà prête à prendre le départ pour le tournage de la saison 3, le tout avec l’ensemble de sa famille. C’est pas mal non?


Mieger Tristan

Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi.