Sonia Rolland : l’ex de Jalil Lespert dans la tourmente, mise en examen et quotidien chamboulé

L'ex-compagne de Jalil Lespert se retrouve dans le pétrin. D'après les informations délivrées dans les colonnes du journal "Le Parisien", Sonia Rolland est confrontée à la justice.

©Par Emmanuelle Binet

Sonia Rolland. Laeticia Hallyday et Jalil Lespert continuent de roucouler tous les deux. Malgré les rumeurs de rupture ou de tension dans leur couple qui peuvent courir sur la Toile, ils semblent plus amoureux que jamais. Il faut croire que la maman de Jade et de Joy a l’habitude de voir la presse s’emballer sur les moindres détails de son quotidien. Et elle doit suffisamment rassurer Jalil Lespert pour que leur idylle perdure paisiblement. Mais l’affaire qui frappe Sonia Rolland risque de permettre à d’autres rumeurs de voir le jour. En effet, tous les prétextes sont bons pour les internautes. S’ils n’apprécient pas le couple que la veuve de Johnny Hallyday forme avec l’acteur et réalisateur, ils ne vont pas se faire prier pour trouver des raisons d’imaginer le pire. Cette semaine, certains disent même qu’ils viennent de séparer…

Pourtant, Objeko vous assure que c’est bien Sonia Rolland seulement que cette affaire concerne. Elle a beau être l’ex-compagne de Jalil Lespert, ainsi que la mère de l’une de ses filles, elle ne risque pas de perturber sa romance avec Laeticia Hallyday malgré ses déboires avec la justice. En effet, nous parlons de déboires ! Et pour cause, selon le journal Le Parisien, l’ancienne Miss France se retrouve confrontée à la justice pour « bien mal acquis ». On vous dit tout !

Laeticia Hallyday et Sonia Rolland dans le même bateau ?

Certains pourraient imaginer que les deux femmes partagent beaucoup plus de choses que l’on pourrait le penser. Que le fait de fréquenter le même homme, à de périodes différentes bien sûr, les rapprochent. Et ce ne sera pas totalement faux étant donné que Laeticia Hallyday devient la belle-mère de Kahina en fréquentant Jalil Lespert. Pour le bien de cette jeune fille, les deux femmes ont toutes les raisons de s’entendre. De même que Jalil Lespert doit faire en sorte de garder de bon rapport avec son ex-compagne. Or, cette dernière pourrait peut-être avoir besoin d’aide dans les jours à venir. L’ancienne Miss France fait face à la justice, elle est mise en examen pour « bien mal acquis ». D’après les informations révélées dans les colonnes du journal Le Parisien, elle aurait obtenu un appartement parisien de la part d’Omar Bongo, l’ancien président du Gabon.

Un comble pour Sonia Rolland de se retrouver à devoir rendre des comptes à la justice. En effet, elle est l’une des comédiennes vedettes de la série télévisée Tropiques criminels. Alors qu’elle incarne la Commandante Mélissa Sainte-Rose depuis 2019, elle se retrouve sur le banc des accusés. Nos confrères du journal Le Parisien affirment que l’ex-compagne de Jalil Lespert est mise en examen depuis ce 30 mai dernier dans cette affaire. Et pour plus de détails sur ce fameux appartement, Objeko peut vous dire qu’elle le récupérait en 2003 sous forme de don. Aussi, il apparait que Sonia Rolland concède tous les détails sur le sujet. Reconnaissant même qu’elle aurait dû s’intéresser à la façon dont ce bien a été acquis avant de lui être offert. Cependant, elle nie toute infraction soulignent aussi les journalistes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)

Une affaire qui va entacher la réputation de l’ancienne Miss France

Comme le rapportent nos confrères du magazine Purepeople, eux aussi au courant de l’affaire grâce à l’enquête des journalistes du Parisien, c’est une amitié très particulière qui a conduit Sonia Rolland a faire face à la justice. En effet, elle était devenue amie avec Edith Sassou Nguesso, avant celle-ci ne devienne l’épouse d’Omar Bongo. Or, une fois qu’elle était devenue l’épouse de l’ancien président du Gabon, elle aurait voulu faire un cadeau de taille à Sonia Rolland. En 2003, elle offre donc un appartement à son amie. Un apparemment d’une valeur de 640 000 euros, dans le 16é arrondissement parisien. Objeko vous l’accorde, qui refuserait un tel cadeau ? Aussi surprenant et imposant qu’il soit, un appartement gratuit peut-il se refuser ?

Cependant, la loi prévoit punir l’acquisition frauduleuse des biens quels qu’ils soient. Ce bien immobilier ne fera donc pas exception. Et les juges d’instruction sont formels, le cadeau qui a été fait à Sonia Rolland est un « bien mal acquis ». La défense de l’ancienne Miss France affirme qu’elle n’avait pas la moindre intention de commettre un méfait. « Ma cliente était âgée de 22 ans, elle sortait d’une période où elle était projetée dans un univers dont elle ignorait tout. Elle s’est expliqué dans le détail sur les conditions d’obtention de ce cadeau qu’elle n’a pas sollicité. Elle reconnaît avoir fait preuve de naïveté, mais conteste toute infraction. À aucun moment elle n’a eu connaissance de l’origine des fonds, ni du montage financier. Elle a fait entièrement confiance au notaire. », peut-on apprendre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jalil Lespert (@jalillespert)

Enfin, l’une des dernières questions qui subsistent chez le public amateur de scoops, c’est celle de savoir si cette affaire judiciaire pourra avoir des conséquences sur le couple de Laeticia Hallyday et de Jalil Lespert. Ce dernier aura peut-être besoin d’apporter son soutien, moral ou financier, à la mère de sa fille Kahina. Et cela pourrait peut-être créer des tensions entre lui et sa compagne actuelle… Affaire à suivre…