Sophie Davant (Affaire Conclue) se fait détruire par les internautes après ses propos sur Harold Hessel

Sophie Davant ne s’est pas faite rater par les internautes qui apprécient Harold Hessel, commissaire-priseur dans « Affarie Conclue ».

Sophie Davant (Affaire Conclue) se fait détruire par les internautes après ses propos sur Harold Hessel
© GILLES SCARELLA FTV

Sophie Davant est une présentatrice très populaire et cela depuis de nombreuses années. À la tête d’Affaire Conclue c’est un nouveau mouvement de fans. Tout une communauté se retrouve pour suivre les aventures des vendeurs et des acheteurs. Les objets aussi intéressent le public d’Affaire Conclue et ils n’oublient pas non plus une mention particulière pour l’animatrice certes, mais aussi pour les commissaires-priseurs et les experts. En effet, Harold Hessel est par exemple l’un des chouchous du public. Notons aussi que Sophie Davant a beau être très populaire, elle est souvent la cible de critiques véhémentes sur les réseaux sociaux. Ses abonnés et même ses fans, trouvent le temps de lui tirer dans les pattes. Alors quand elle a décidé de charrier son collègue, ce sont une flopée d’internautes en colère qui lui sont tombé sur le dos.

Sophie Davant s’est lâchée et cela n’a pas plu à tout le public d’Affaire Conclue

Sophie Davant n’avait pas imaginé que quelques blagues allait la conduire devant le tribunal populaire. Les réseaux sociaux ont effectivement aussi cet effet là. Quand ce sont dix personnes à la minute qui lui reproche quelque chose, elle ne peut qu’avoir l’impression d’être sur la banc des accusés. Sn chef d’inculpation pour les internautes remontés contre elle c’était donc de s’être moqué du commissaire-priseur favori des fans d’Affaire Conclue.

Le public n’a rien laissé passer et ne compte pas commencer maintenant ! Nous étions le 17 mars, et un vendeur du nom de Dominique a poussé les portes de l’émission. Il venait faire expertiser et vendre un objet bien connu. Ancien mais rare seulement si il est en bon état, c’était un jouet courant dans les années 1970. Il s’agissait d’un projecteur Minema, une sorte de lanterne magique pour les connaisseurs. Quand cet objet est arrivé en plateau, Sophie Davant a compris qu’elle allait pouvoir taquiner son ami. En effet, au fil des années et des émissions, Harold Hessel et l’animatrice du programme se connaissant bien. Sophie Davant n’a alors pas hésité à titiller son collègue.

Une blague qui met le public mal à l’aise pour le commissaire-priseur

Voyant le regard enjoué du commissaire-priseur devant ce que rapportait Dominique à vendre, Sophie Davant s’est empressé de le charrier. Selon elle, c’est genre d’objet qui le fait carrément « frétiller ». Un vocabulaire douteux de la part de Sophie Davant. Rien qu’avec ce nom, elle s’était déjà, sans le savoir, mis quelques internautes à dos. Mais Harold Hessel n’avait pas du tout le sentiment que l’animatrice dépassait les bornes. C’est donc avec un grand sourire qu’il admet adorer ce genre d’objet. L’occasion rêvée pour Sophie Davant d’en remettre une couche. Mais à en croire les réactions d’internautes en colère, elle aurait mieux fait de s’en abstenir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

En effet, Sophie Davant a surenchérit pour expliquer à Dominique, l’attrait des jouets de ce genre pour un commissaire-priseur tel qu’Harold Hessel. Selon ses propos, qui étaient donc évidemment des blagues, elle explique que dans son enfance, Harold n’avait pas de jouer. Il passait son temps à étudier pour devenir l’homme sérieux qu’il est aujourd’hui. Cela manque de jouet dans son enfance le force donc à compenser à l’âge adulte. C’était déjà limite comme vanne pour le public. Mais les choses sont allées encore plus loin.

Le dérapage qui provoque la colère des internautes

harold Hessel tentait de rester le plus sérieux possible en entendant les blagues de l’animatrice. Et c’est peut-être aussi cette retenue qui a aussi agacé le public. En effet, si il s’était défendu et l’avait donc elle aussi mis en boite, le public n’aurait pas eu l’impression d’assister à un lynchage télévisé. Or, le commissaire-priseur a laissé Sophie Davant en roue libre. Elle est allée jusque demander à Harold s’il prenait soin de ses affaires quand il était enfant. Il répondait ensuite qu’il était irréprochable. Toute cette discussion n’était pas très agréable à regarder. Mais si elle s’était arr^étée là, les internes aurait été un peu moins en colère. Or Sophie Davant a rajouté une ultime couche sur le dos d’Harold Hessel. Et c’était celle de trop pour une bonne partie du public. Elle a fait savoir qu’il avait beau être soigneux, il ne fallait pas lui faire conduire de voiture !

Sophie Davant faidait référence à la catastrophe de décembre dernier. Au volant d’une auto-temponneuse de collection, Harold avait saccagé le décor du troussage d’Affaire Conlcue. Bilan , deux sapins à terre et plus rien qui ne tenait debout. Visiblement, les fans d’Affaire Conclue qui étaient en colère ont eu l’impression que Sophie Davant se payait la tête d’Harold.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.