Sophie Davant endeuillée: elle se confie sur sa mère, dont le décès est survenu il y a 37 ans

Sophie Davant perdait sa mère quand elle n’avait que 20 ans. Pour l’animatrice ce fut délicat de continuer de se construire sans ce repère en tant que jeune femme. Elle revient sur cette disparition soudaine.

Sophie Davant endeuillée : elle se confie sur sa mère, dont le décès est survenu il y a 37 ans
© Sipa

Sophie Davant voit sa vie à tout jamais marquée par cette épreuve. Le décès de sa mère n’était évidemment pas quelque chose à quoi elle s’était préparée. Et quand bien même, est-on jamais vraiment prêts à perdre un proche ? Sophie Davant n’avait donc que 20 ans quand elle doit faire le deuil de sa mère. Alors que sa vie est devant elle et qu’elle a certainement des tas de questions à lui poser, elle va devoir avancer, seule. Se jeter dans la vie active sans ce repère fondamental devait être extrêmement douloureux pour Sophie Davant. Heureusement, il n’y qu’à regarder son parcours pour se rendre compte qu’elle a tout réussi. L’animatrice vedette d’Affaire Conclue a de quoi se féliciter. Objeko vous propose donc de retrouver Sophie Davant aux détours de plusieurs interviews. Cela nous permettra de revenir sur les quelques rares confidences de l’animatrice au sujet de sa maman.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Sophie Davant traverse des épreuves difficiles, elle sait prendre du recul

L’animatrice mène une carrière impressionnante et elle n’est pas prête de s’arrêter. Sophie Davant a pourtant connu des moments difficiles, aussi à la télévision. Car il aura fallu du temps pour que les portes s’ouvrent concrètement pour elle. En effet, elle fait ses premiers pas à la télévision en stage sur Antenne 2, en 1986, avant de travailler pour le JT du soir de FR3, la même année. Mais il faudra attendre 1998 pour qu’elle présente enfin seule une émission quotidienne. Il s’agit de C’est au programme, sur 2. Elle enchaine ensuite en 2010 avec Toute une histoire et c’est véritablement cette émission qui lui permettra de prendre enfin toute la place qui lui revient dans le cœur des téléspectateurs. Quand cette émission s’arrête, elle est bouleversée. Heureusement, sa carrière décolle enfin et elle est sollicité pour divers projets d’envergure. Depuis 2017, elle anime Affaire Conclue sur France 2, un nouveau succès retentissant.

Dans sa vie personnelle aussi, l’animatrice a connu des hauts et des bas. Elle devait traverser des épreuves douloureuses et à commencer par le décès de sa mère en 1983, à l’âge de 44 ans. C’est un cancer qui l’emporte alors que sa fille n’a que 20 ans. Sophie Davant apprend alors très tôt la résilience. Elle s’intéresse aussi aux cheminements psychologiques des épreuves de la vie. Elle précisait, dans un entretien chez C à Vous, en 2017, que toutes les douleurs que nous traversons font partie de la vie. Les accepter peut être plus ou moins long et plus ou moins traumatisant. Sophie Davant va même jusqu’à dire que la vie est « une succession de deuils et de mini-deuils, quels qu’ils soient ».

Une mère absente, un deuil qui ne se terminera jamais complètement ?

Aujourd’hui, en plus de son travail pour Affaire Conclue, Sophie Davant est animatrice à Radio M. Elle y mène des interviews, tous les samedis à midi, dans Ravie de vous rencontrer. Mais elle est aussi directrice éditoriale d’un magazine intitulé S le magazine de Sophie. Un magazine bimensuel pour lequel elle a une volonté affichée. Sophie Davant souhaite adresser le contenu de ce magazine aux femmes de plus de 45 ans. Sur Europe 1, elle déclarait : « J’aimerais être une sorte de porte-drapeau pour véhiculer l’idée que, au dessus de 45 ans, on est des femmes encore tout à fait séduisantes, vivantes, avec des envies, avec des projets ». Un beau programme dont Objeko ne vous cache pas qu’il reçoit un bon accueil auprès du public ciblé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Ensuite, dans un entretien avec Version Femina en novembre dernier, l’animatrice évoquait sa mère et à quel point elle lui manque. Objeko ne doute pas que le parcours de sa fille l’aurait rendu très fière. Sophie Davant confiait alors : « Elle m’a manqué à toutes les étapes de ma vie. Je n’ai pas eu la possibilité de partager avec elle mes doutes, mes grands moments, mes grossesses, mes accouchements, mes histoires d’amour, mes succès, mes échecs. (…) Jamais je n’ai pu entreprendre un dialogue serein et apaisé avec elle en osant envisager sa finitude et un avenir privé d’elle. Nous vivions dans le déni de sa disparition proche. Je me suis sentie privée de ses derniers moments lucides. »

Et malgré cette peine, Sophie Davant ne doute pas que de là où elle est, sa mère serait heureuse pour elle. Ses parents étaient des universitaires et ils n’étaient pas vraiment du genre à regarder la télévision. Mais, dans les colonnes de Télé 7 jours, Sophie Davant détaille : « Je pense qu’elle serait probablement fière. Elle m’a toujours intimé d’être autonome financièrement, pour ne dépendre de personne et pour choisir ma vie. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.