Sophie Davant se confie sur les drames et cauchemars de sa vie, ses révélations très poignantes et bouleversantes

L’emblématique animatrice de l’émission Affaire conclue, Sophie Davant, se livre à coeur ouvert dans son nouveau magazine S. Elle revient sur les drames qu’elle a malheureusement traversés au cours de sa vie

Sophie Davant se confie sur les drames et cauchemars de sa vie, ses révélations très poignantes et bouleversantes
© capture Twitter

Emblématique présentatrice de France Télévisions, Sophie Davant a apparemment tout pour être heureuse. En effet, sa carrière lui apporte beaucoup de bonheur grâce notamment au succès de son émission Affaire conclue. Pourtant, la célèbre présentatrice est également passée par des périodes très sombres dans sa vie. Ainsi, ce jeudi 18 mars 2021, elle se livre sans tabou sur les drames qu’elle a malheureusement traversés. Un témoignage dans lequel l’animatrice se livre sans concession. Objeko revient donc pour vous sur ses déclarations concernant ses chagrins, ses regrets et ses douleurs.

Sophie Davant  :  » C’est vrai que je n’ai pas été épargnée « 

Une annonce qui va changer le cours de sa vie

Dans le 3e numéro de son magazine intitulé S, Sophie Davant revient ainsi sur les drames les plus pénibles auxquels elle a dû faire face. Parmi ces expériences les plus traumatisantes, il y a notamment eu le décès de sa mère. Car sur le sujet, il existe encore de nombreuses cicatrices qui ont visiblement eu du mal à se refermer. Mais d’autres moments de sa vie l’ont également profondément traumatisée.

 » La perte d’une maman très tôt, le deuil d’une vie familiale équilibrée, avec le remariage de mon père. J’ai traversé pas mal de problématiques. Cela a engendré un manque de regard positif sur moi, un manque de confiance, le besoin de devoir prouver sans arrêt « . En réalité, ce n’est pas la première fois que Sophie Davant revient sur ce deuil. Car le décès de celle qui lui a donné le jour en effet été l’une de ses plus grandes fêlures. Objeko partage donc avec vous ces mots plutôt émouvants sur le sujet.

Des occasions manquées

Sophie Davant explique ainsi les circonstances exactes de la disparition de sa maman.  » J’ai perdu ma mère à 20 ans. Elle m’a manqué à toutes les étapes de ma vie. Je n’ai pas eu la possibilité de partager avec elle mes doutes, mes grands moments, mes grossesses, mes accouchements, mes histoires d’amour, mes succès, mes échecs « . Elle décrit ainsi comment à 44 ans, elle a été emportée par un cancer du sein foudroyant.  » En deux ans seulement. Chercheuse en biologie cellulaire au CNRS, elle connaissait mieux que personne l’ennemi contre lequel elle s’est battue à coup de chimio et de radiothérapie « .

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Sophie Davant (@sophie_davant)

Pourtant, le sujet semblait impossible à évoquer pour la mère de Sophie Davant.  » Jamais je n’ai pu entreprendre un dialogue serein et apaisé avec elle, en osant envisager sa finitude et un avenir privé d’elle. Sujet tabou ! Nous vivions alors dans le déni de sa disparition proche. Je me suis sentie privée de ces derniers moments lucides. J’aurais aimé qu’elle me parle, qu’elle me conseille sur mon avenir, qu’elle me dise des mots d’amour « . Un manque qui reste définitivement gravé dans sa mémoire et qui aura fini par forger la personne qu’elle est devenue.

Le pressentiment de quelque chose de terrible

Il y a quelques mois, Sophie Davant faisait ainsi un portrait élogieux de sa mère.  » Elle était magnifique, grande blonde et aux yeux bleus « . En avouant que  » C’était quelqu’un que j’admirais beaucoup « . Mais le décès de cette figure maternelle a véritablement été insurmontable pour la célèbre animatrice de France 2.  » Lorsqu’elle a disparu, je ne pouvais pas imaginer lui survivre, car c’était l’être le plus important de ma vie. Depuis l’enfance, j’ai toujours ressenti une inquiétude dès qu’elle s’éloignait de moi, comme si je pressentais qu’elle me serait enlevée prématurément « . Mais dans cette prise de parole face au public, Sophie Davant revenait également sur d’autres périodes sombres de son parcours.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Sophie Davant (@sophie_davant)

 » J’ai connu des chagrins d’amour qui m’ont mise à terre « , avant de rajouter  » J’ai une séparation familiale que j’ai également vécue avec douleur. La vie est une succession de deuils. Le deuil d’une émission qui s’arrête, le deuil d’un amour, le deuil d’une vie de famille, le deuil de ses enfants qui prennent leur envol. C’est vrai que je n’ai pas été épargnée « . Entre la perte de sa maman et son divorce avec Pierre Sled après plus de 20 ans de vie commune, ces deux événements auront en effet été deux moments très difficiles à vivre pour Sophie Davant. Mais visiblement, le fait d’en parler, quelques années après, semble être un véritable exutoire pour elle. Une manière d’exorciser ses angoisses, et même un certain sentiment de culpabilité. Et même si Sophie Davant peut être fière de son parcours, il paraît rester chez elle des cicatrices inaltérables qu’elle a décidé aujourd’hui de ne plus cacher.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.