Star Academy: Alexia Laroche-Joubert explique pourquoi sa grossesse sur le plateau a posé problème

Invitée du quatrième épisode de Femmes de télé, Alexia Laroche-Joubert revient sur une déconvenue qu’elle a vécue à la Star Academy.

Alexia Laroche-Joubert frappée par un drame, Andréas Son frère décède dans un terrible accident, il avait 25 ans !
© KCS / Voici

Pendant cinq saisons, a Star Academy a eu comme directrice Alexia Laroche-Joubert. Lors de la septième saison, la productrice était enceinte. Une heureuse nouvelle qui aurait pu coûter cher au programme emblématique de TF1. La rédaction d’Objeko va vous expliquer pourquoi l’émission aurait pu être en danger. C’est parti.

Le jour où Alexia Laroche-Joubert a du se retirer

Si vous connaissez un peu la télévision, vous devriez connaître Alexia Laroche-Joubert. Cette dernière est notamment la productrice de l’émission qui a lancé Jenifer ou encore Nolwenn. Invitée de nos confrères de Télé-Loisirs pour le podcast “Femmes de télé”, elle a notamment pris la parole sur ce jour où elle a été virée de sa propre émission. En effet, alors qu’elle a toujours géré les tournages de la Star Academy haut la main, un jour, l’inspection du travail, ne voulait plus qu’elle se présente sur le plateau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexia Laroche-Joubert (@aljofficiel)

Lors de la septième saison de la Star Academy, Alexia-Laroche Joubert apparaissait à l’écran avec un ventre arrondi. Enceinte de sa deuxième fille, elle devait être en congé maternité. Mais se sentant en forme, elle apparaissait toujours à l’antenne, ce qui lui a valu quelques ennuis avec l’inspection du travail. Elle explique ainsi à nos confrères de Télé Loisirs :“J’étais enceinte sur le plateau de la Star Academy et l’inspection du travail a envoyé une lettre à mon employeur pour dire que si elle me revoyait sur le plateau de la Star Academy, elle attaquait mon employeur”.

Alexia Laroche-Joubert fait passer un message

Alexia-Laroche Joubert a expliqué à nos confrères de Télé-Loisirs que l’inspection de travail considérait qu’il n’était pas normal qu’elle ne respectait pas une période de congé maternité. La directrice a donc du accepter de ne plus se rendre sur le plateau de la Star Academy : “Ils considéraient que c’était anormal que je ne respecte pas une période de congé maternité. Donc je l’ai respectée envers et contre moi car je ne supporte pas que l’Etat se substitue à ma propre volonté”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexia Laroche-Joubert (@aljofficiel)

Dans son interview, Alexia Laroche-Joubert en a profité pour faire passer un message. En effet, si elle a décidé de s’éloigner du plateau, c’est seulement parce qu’elle a eu l’obligation de le faire. L’ancienne directrice estime en revanche que l’Etat fait bien de protéger les femmes pendant la grossesse : “Je suis dans une position qui me permet d’avoir une volonté de le faire ou pas, je considère que c’est important que l’Etat mette un cadre pour protéger des femmes qui, en revanche, sont fragiles, ou sont un moment victimes de personnes qui veulent les faire travailler alors qu’elles ne devraient pas”.

Puff Daddy, ingérable dans la Star Académy

Si Alexia Laroche Joubert a été parfaite dans son rôle de directrice, elle a eu quelques moments difficiles tout de même. Dans le documentaire qui retraçait les 20 ans de la Star Academy, elle a notamment fait une révélation concernant une star qui était ingérable : Puff Daddy. Ce dernier, qui devait chanter sur le prime, n’a pas arrêté de faire des caprices : “Le pire que j’ai eu c’était Puff Daddy. À tel point que je suis allé voir son manager et je lui ai dit : ‘vous savez quoi, j’en ai rien à foutre, qu’il se tire, je n’en peux plus !”.

D’après nos confrères de Télé-Loisirs, Alexia Laroche-Joubert était tellement à bout, qu’elle a appelé le PDG d’Universal France. En effet, ce soir-là, elle voulait virer Puff Daddy pour le remplacer avec une autre star. Elle n’en pouvait vraiment plus :”J’ai appelé Pascal Nègre en parallèle et je lui ai dit : “j’en ai rien à foutre, tu m’envoies n’importe quel artiste, je m’en fous, je le vire ce con !” Je n’en pouvais plus !”. Même si aujourd’hui, cette anecdote peut faire sourire, sur le coup, ce n’était vraiment pas simple pour la directrice de la Star Academy.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !