Stéphane Plaza (Mieux chez soi) : Cette remarque sur un handicap qui ne passe pas du tout…

Stéphane Plaza parle de tout et sans tabou. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas mal à l’aise quand d’autres se permettent de pointer du doigt ses différences.

Stéphane Plaza
Source : M6 / Bestimage

Stéphane Plaza, et c’est officiel, est l’animateur préféré des Français. Il a de quoi en être très fier. Surtout qu’il ne joue pas la carte de l’hypocrisie ou celle des secrets avec ses fans et son public. Au contraire, il est comme un livre ouvert et n’a rien à cacher. Ses coups de cafards, ses joies, ses mésaventures, ses maladresses et même son handicap, il parle de tout.

Mais ce n’est pas non plus pour se faire plaindre. Non, Stéphane Plaza sait qu’il a de la notoriété et de la visibilité. Alors il ne rate en fait pas une occasion de permettre à d’autres qui sont dans sa condition de voir le bon côté des choses. En effet, un handicap est par définition quelque chose que l’on pourrait imaginer limitant. Mais Stéphane Plaza est au top de sa carrière et continue de briller. Dès lors, il voulait faire savoir que c’était possible pour ceux et celles qui, comme lui, sont atteints de dyspraxie et de dyslexie.

L’animateur préféré des Français est à l’aise avec qui il est. Il est même partisan de dire que nos différences nous rendent uniques et qu’il faut les chérir plutôt que de les cacher. Néanmoins, cela ne veut pas non plus dire qu’il est à l’aise avec les remarques des autres sur le sujet. Quand c’est pour comprendre c’est une chose. Mais lorsque c’est pour le rappeler à l’ordre, il a de quoi se sentir vexé. Heureusement, Objeko ne vous apprendra pas que Stéphane Plaza est doté d’un humour décapant. Et il sait s’en servir comme d’une carapace au besoin.

Stéphane Plaza sait garder le sourire en toute circonstance

En effet, Stéphane Plaza est un vrai rayon de soleil. Quelques soient les aventures dans lesquelles il s’engage, il sait que tout ne sera pas facile. Néanmoins, aucun défi ne l’a fait reculer jusqu’à présent. Même si les épreuves sont ardues, il retrousse ses manches et donne le meilleur de lui-même. Attention, n’allons pas imaginer que Stéphane Plaza est un surhomme. Ce n’est pas non plus l’image de lui qu’il voudrait donner. Mais soulignons en revanche sa grande capacité d’adaptation et son abnégation.

Certes, il lui arrive de pleurer ou d’avoir des coups de cafards. Là non plus, il ne s’en cache pas. Car, que serait un homme qui n’est pas capable d’assumer ses émotions ? Mais devant les caméras, Stéphane Plaza sait toujours rebondir et garder le sourire. Après tout, il dit souvent que c’est cela qui le motive à faire de la télévision. C’est de pouvoir maximiser ses chances de répandre joie et bonne humeur autour de lui. En effet, sinon, il se serait contenté d’être un super agent immobilier et de donner le sourire à une personne après l’autre, Objeko vous l’accorde.

La remarque déplacé de son collègue

Pourtant, il arrive donc que tout le monde ne lui rende pas la tâche facile. Et parfois même dans sa propre équipe. En effet, comme le rapporte le magazine Télé-Loisirs, Stéphane Plaza aurait été piqué au vif par une remarque de l’un de ses collègues dans Mieux chez soi, sur M6. L’animateur sait bien qu’il n’est pas le plus adroit de tous. Et qu’il lui arrive de prendre des mots pour d’autres parfois. Mais tout cela ne l’a pas empêché d’être élu l’animateur préféré des Français. Cependant, hors de question de croire que c’est simplement à cause de ses « bourdes » qu’il est populaire.

Ce 12 juillet, dans Mieux chez soi, Stéphane Plaza va prendre un mot pour un autre. Ce n’est pas un phénomène rare et il est le premier à en rire. Encore faut-il que personne ne lui fasse se sentir mal à l’aise sur le sujet avant qu’il ne s’en aperçoive. Objeko vous fera donc remarquer qu’il n’est pas nécessaire d’être dyspraxique pour faire preuve de maladresse. En effet, c’est l’architecte d’intérieur Jérémy qui présentait son objet coup de cœur. Stéphane Plaza reconnaît l’objet et parle donc d’une « Tripote » au lieu de parler d’une « Tripode ». Sur quoi Jeremy va rebondir pour souligner la dyslexie de son collègue. Une remarque qui passe mal et qui donne l’opportunité à Stéphane Plaza de jouer les vexés. « Oui, oui, merci de me le rappeler. Il est sympa ! Bim ! » dit-il.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.