Supermarchés : ne consommez surtout pas le sucre de cette marque

Le sucre vendu dans ces supermarchés est contaminé !

© Myriam Zilles / Unsplash

Les supermarchés se retrouvent une fois de plus dans la tourmente. Un nouveau rappel de produit massif vient de tomber, et il touche une fois de plus un produit très apprécié des enfants ! L’équipe Objeko vous donne tous les détails concernant les lots incriminés dans cet article.

Rappels de produits : les supermarchés sous pression

Cela ne va pas fort pour les supermarchés français ces derniers temps ! Les rappels de produits se font incroyablement récurrents. De quoi jeter un gros doute sur la fiabilité de l’industrie alimentaire. Objeko revient d’ailleurs sur ce point en bas de page.

Les enseignes de supermarchés français sont d’autant plus dans le collimateur des consommateurs que les derniers produits mis en cause par un rappel sont parmi les préférés des enfants. Nous pensons bien entendu aux chocolats Kinder, infectés par la listériose, ou encore les pizzas Buitoni infectées par la bactérie E.coli. Ces deux produits ont contaminé de nombreux enfants, dont certains sont dans un état grave, hospitalisés.

Objeko vous rapportait il y a peu le cas de la petite Léna, 12 ans, infectée par une pizza Buitoni et qui aujourd’hui est dans un état végétatif. N’oublions pas non plus les nombreux lots de fromages au lait cru qui sont rappelés sans arrêt par les supermarchés. Il y a de quoi avoir peur… Et ce nouveau rappel de produit risque fort de vous faire froid dans le dos…

Les supermarchés Intermarché rappellent ce lot de sucre

Qui aurait pensé que du simple sucre puisse faire l’objet d’un rappel de produit massif par un supermarché ? En effet, le sucre est un agent conservateur, immun aux pathogènes tant qu’il est gardé au sec. Que s’est-il donc passé ? Et bien, il se pourrait bien que certains lots de sucre de la marque Top Budget puisse contenir… du verre ! Oui, vous avez bien lu ! Et, comme on peut s’y attendre, il est très dur de déceler du verre dans du sucre, avant qu’il ne soit trop tard…

Le sucre Top Budget en boite de 1 kg incriminé a été vendu dans les rayons du supermarché Intermarché dans les départements suivants : Ariège (09), Aveyron (12), Cantal (15), Haute-Garonne (31), Gers (32), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Tarn (81) et Tarn-et-Garonne (82).Cette boîte a été vendue avec le code-barres 3410280043678 sous le lot 0202 O 2 059 avec un horodatage compris entre 0h00 et 23h59. Elle a été commercialisée entre le 7 mars et le 5 avril 2022.

Si vous avez fait vos courses dans un supermarché Intermarché récemment, faites très attention ! Ce sucre ne doit en aucun cas être consommé ! Vous pouvez le rapporter en magasin pour un remboursement total. Le cas échéant, jetez le immédiatement à la poubelle. Si vous pensez avoir consommé ce lot, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un médecin au plus vite. 

Rappel de produit : à qui la faute ?

Peu de choses entachent autant la réputation d’une enseigne de supermarché qu’un rappel de produit. Il s’agit en effet d’une brisure dans la confiance qu’accorde un consommateur envers l’enseigne. Surtout que ces dernières basent toute leur communication autour de la qualité de leurs produits, et de leurs engagements envers les producteurs. Vous imaginez donc bien qu’un rappel de produit massif fasse planer le doute sur ses dires !

Les raisons sont très souvent les mêmes. La plupart du temps, il s’agit d’un simple problème d’étiquetage : ingrédient allergène absent de la liste des ingrédients, mauvais marquage de la date de péremption…

Plus grave, certains rappels de produits se font pour cause de contamination lors de la production : présence de verre, de métal, ou de plastique dans le produit, ou encore infestation de microbes ou virus. Dans ce deuxième cas, les conséquences peuvent être très graves pour la santé d’un grand nombre de consommateurs ! C’est notamment le cas pour le sucre Top Budget, qui peut être extrêmement dangereux lorsqu’il est ingéré. Les enseignes de supermarchés et les fabricants font tout pour que le message soit passé clairement, et au plus grand nombre. La plateforme Rappel Conso est d’ailleurs prévue pour faciliter le partage d’information à l’échelle nationale. 

Les fêtes : une période charnière

Il y a des périodes où le rappel de produit se fait plus nombreux : les fêtes d’envergure nationale. Les périodes charnières telles que les fêtes de fin d’années débordent de rappels en tout genre. Et la faute n’est pas directement allouable aux supermarchés, mais plutôt aux producteurs. C’est en effet au niveau des usines de fabrication, ou même dans les élevages, que les problèmes interviennent. Avec les célébrations de Pâques et du ramadan, la prudence est de mise…