Sylvie Tellier: cette énième polémique dont elle serait bien passée !

A peine remise des précédents buzz que Sylvie Tellier doit composer avec les critiques de ses followers. De quoi s’agit-il ? Objeko mène l’enquête !

Sylvie Tellier : cette énième polémique dont elle serait bien passée !
© Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage

Sylvie Tellier en a marre. Elle ne peut plus rien faire sans que cela fasse débat. Comment va-t-elle réagir face à ces nouvelles critiques ?

Sylvie Tellier dans la tourmente

Dix ans de conflit

Au début des années 2000, Sylvie Tellier s’inscrit puis remporte l’élection Miss France. Juste après Sonia Rolland et Elodie Gossuin, la jeune Lyonnaise ne se doute pas un seul instant qu’elle va dédier à sa vie à l’élection. D’ailleurs, petite anecdote savoureuse. Elle était âgée de 23 ans…et demi ! Pour le comité Miss France, c’est un record puisque la plupart des participantes sont à peine majeures quand l’aventure commence.  Elle fait donc preuve immédiatement d’une maturité indéniable par rapport à ses concurrentes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Les premières années, elle va juste aider à l’organisation des élections en région. De plus en plus, elle va laisser son empreinte dans le Comité Miss France. Quitte à faire de l’ombre à la créatrice, Geneviève de Fontenay. Toutes les deux n’ont pas du tout la même façon de procéder. Pire, alors que l’un se consacre à l’avenir, l’autre reste dans le passé. Ça ne pouvait que finir en conflit.

Et là les versions différentes. La dame au chapeau la dézingue “J’ai toujours essayé d’être bien avec elle, mais là, je m’aperçois qu’elle me vole ma vie” En effet, c’est une succession d’affaires avec des candidats qui se montrent sans vêtement qui va l’exaspérer au plus haut degré ! Pendant une décennie, tous les mois de décembre, Geneviève s’attèle à démolir les élections. Le choix de vêtements des Miss n’était pas assez beau ou digne. Pour Sylvie Tellier, la tâche est rude surtout que même dans les médias, on ne va pas lui faire de cadeau.

Des moments difficiles

Depuis le départ de Geneviève de Fontenay, Sylvie Tellier a au moins une polémique par mandat de Miss France. On se souvient de cette ancienne postulante qui a avait recalé à cause de ses kilos “en trop” ! On lui aurait dit “Tu as une très jolie tête, mais le c*rps ne passe pas” Il n’en faut pas plus pour que la presse et TPMP s’emparent de cette affaire. Voici la réaction de Sophie Tellier “Dans le concours, il n’y a aucune sélection sur le poids. Cela reste un concours de beauté, il y a des critères physiques mais pas seulement : on juge aussi l’élégance, la culture générale… Il y a énormément de critères. Si elle n’a pas gagné l’élection locale, c’est que le public ne l’a pas choisie”

Mais ce n’est malheureusement pas la seule affaire qui hante Sylvie Tellier. Comment peut-on assister à un déferlement de haine par rapport aux origines d’une candidate. De surcroit, cette fois, April Benayoum a été élue première dauphine donc elle est tout à fait légitime ! Voici le communiqué qui essaie d’éteindre la polémique “TF1, Endemol Shine France et l’Organisation Miss France condamnent fermement les propos haineux et antisémites proférés hier soir sur les réseaux sociaux à l’encontre d’April Benayoum, Miss Provence. Le racisme et la discrimination sont totalement contraires aux valeurs de la chaine, de la production et de l’émission.”

Toujours concernant la même élection, les followers vont s’en prendre directement à la gagnante. Alors que le monde vit sous la menace de la pandémie et des confinements, cela n’arrête pas Amandine Petit “Est-ce qu’on veut mettre Miss France au chômage? (à cause de la pandémie de coronavirus) Non, parce qu’elle est élue pour aller à la rencontre des Français.”

Enfin du repos…ou pas !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Comme les fans peuvent le voir sur sa page Instagram, Sylvie Tellier s’envole pour des ciels plus cléments en sa faveur. En effet, ce dernier trimestre a été particulièrement éprouvant. Or, pour ne pas rester trop longtemps silencieuse, elle décide de partager un bout de son bonheur avec les internautes. Il n’en faut pas plus pour qu’elle crée de nouveau un déferlement de haine sans précédent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Pourtant, cette fois, Sylvie Tellier ne va pas tomber dans le piège de ses détracteurs. D’une part, elle ne va pas s’énerver, car cela ne fera qu’envenimer la situation. Mieux que personne, elle sait que les mois qui viennent seront difficiles. Donc, qu’on la laisse se reposer dans sa bulle avec sa petite famille !

D’abord, il faut accompagner et soutenir notre Miss France à l’élection de Miss Univers aux État-Unis. À la rigueur, ça, Objeko ne se fait pas trop de soucis puisqu’en 2016, Sylvie Tellier a déjà vécu ce combo avec Iris Mittenaere. Puis, il faut recommencer à trouver des candidats pour l’élection nationale prochaine. Bref tout un programme !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.