Tatiana Silva dévoile avoir avorté, pourquoi c’était « impossible » pour elle de devenir mère…

L’ancienne mannequin et reine de beauté reconvertie en présentatrice météo a décidé de se livrer dans un livre, intitulé Tout comme par soi (aux éditions Albin Michel). Elle donne l’occasion aux téléspectateurs qui la regardent chaque jour présenter le bulletin météo d’en apprendre plus sur elle. Sans détour, elle aborde des moments clés de sa vie, et n’hésite pas à se confier sur des aspects intimes. Auprès de Gala, elle est revenue sur certains passages du livre.

tatania Silva
Source : KCS

Son ancien amoureux Stromae absent des pages du livre 

Avant qu’elle ne se fasse connaître des français, Tatiana Silva a entretenu pendant un an une relation avec l’artiste belge. Entre 2011 et 2012, leur relation était officielle, mais les deux amoureux restaient discrets. Cela ressemble au tempérament du chanteur qui, malgré un réel succès partout dans le monde, ne fait pas la tournée des médias. Dans sa biographie, Tatiana Silva évoque ses ex-relations. Le journaliste de Gala en a donc profité pour en savoir plus, à commencer par savoir de qui elle parle très exactement. 

« Vous pensez à Stromae ? Nous avons eu une relation. Officielle, mais très discrète. Les gens savent que nous avons été ensemble mais ni lui ni moi n’en parlons. Je sais ce que j’ai vécu avec lui, il sait ce qu’il a vécu avec moi. Et son nom n’apparaît pas dans le livre, comme il se doit !« . En 2017, auprès de Paris Match, Tatiana Silva disait avoir vécu à ses côtés une « merveilleuse histoire« . Et si cette histoire vit encore dans ses souvenirs, elle décide de ne pas les matérialiser par des mots, et de ne pas s’épandre sur le sujet. Leur relation était discrète, alors Tatiana décide de l’être encore aujourd’hui. 

Tatiana Silva n’était pas prête à être maman 

La jeune femme se confie dans son livre comme rarement et apprend à ses fans avoir subi un avortement. Avant de se confier et de mettre par écrit un souvenir qu’on imagine douloureux, elle a hésité. 

« J’ai eu tout d’abord quelques craintes mais personne ne doit juger ma vie. Et nous avons beaucoup de chance, en France, d’avoir ce choix« . Le fait qu’une célébrité parle de cela pousse les plus jeunes à se renseigner. Les femmes doivent pouvoir connaître toutes les options qui s’offrent à elles, surtout si, comme Tatiana, elles ne se sentent pas prêtes. En effet, Tatiana Silva explique avoir cherché « tout au fond [d’elle] » les raisons qui la poussent à vouloir avorter. A ce moment-là, elle a réalisé que l’idée de devenir mère était « inconcevable« , qu’elle ne parvenait pas à s’imaginer s’occuper d’une autre personne. 

« Je n’étais pas du tout mature. Etait-ce, peut-être, parce que gamine j’avais trop vu ma mère galérer à Bruxelles ? Je sais aussi que mon désir de maternité est intact. On verra bien et, à 36 ans, j’ai arrêté de me fixer une date limite ».

Tatiana parle du décès de sa mère 

Parmi les sujets qu’elle aborde dans son livre, celui concernant sa mère a également été dur à traiter pour elle. En effet, Tatiana Silva a perdu sa maman alors qu’elle n’avait que 16 ans. Elle est décédée d’un cancer du sein. Encore aujourd’hui, « cela reste très violent » pour la présentatrice météo. Tatiana Silva était en pleine période de crise d’adolescence lorsque ce drame l’a frappé. Aujourd’hui, elle est poursuivie par un sentiment de culpabilité. Elle considère en effet qu’elle aurait pu « lui offrir plus de confort« . Alors qu’elle était mineure, Tatiana Silva a été émancipée puisqu’elle s’est retrouvée sans famille. Elle a donc commencé à travailler très tôt. Elle se présente finalement par la suite au concours de Miss Bruxelles et, alors qu’elle a à peine 19 ans, elle remporte l’élection de Miss Belgique. 

En mars 2017, elle rejoint le groupe TF1 pour présenter la météo, avant de rejoindre Danse avec les stars. Avant sa biographie, cette émission lui a donné l’opportunité d’en apprendre plus sur elle aux téléspectateurs, de se livrer grâce à la danse, à l’expression artistique. Elle a montré une différente facette de sa personnalité et elle est aujourd’hui très appréciée des téléspectateurs. Cela n’a pas été évident au début puisqu’elle suivait les pas d’une présentatrice météo très appréciée, Catherine Laborde. 

 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.