Terrible drame : deux professeurs de collège tués par balle, le tireur en fuite

Un double meurtre a eu lieu à Tarbes, ce qui a grandement choqué tous les habitants !

©Huffington

C’est un véritable drame qui s’est déroulé dans un collège en France. Deux professeurs ont été tués par balle durant la fête de l’école. Le suspect de ce double meurtre est encore en fuite !

Professeurs : un double meurtre dans un collège !

C’est un scénario qui semble ne se passer que dans les films ou les séries. Mais cela est bien réel, et un double meurtre a eu lieu par balle dans un collège de France. 

En effet, il faut savoir que tout ce drame s’est déroulé durant la fête de l’école, qui était un moment joyeux. Cette fête permet de célébrer la fin de l’année scolaire et est notamment une grande fête familiale. 

Elle permet notamment de pouvoir avoir un moment de convivialité entre les élèves et les professeurs. Mais également avec les familles. De plus, plusieurs thèmes sont célèbres durant ces fêtes, permettant aux élèves de mettre en scène de grandes chorégraphies. Afin d’en mettre plein la vue aux différentes personnes qui sont présentes. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Police nationale (@policenationale)

Mais alors que ce moment devait être inoubliable, un suspect, qui est toujours en fuite, a commis un double meurtre. Et les raisons ne sont pas connues, concernant l’assassinat de deux professeurs d’un collège de Tarbes. 

Nous allons nous pencher sur cette effroyable histoire dans cet article.

Les détails de ce double meurtre !

C’est donc un véritable drame qui a secoué ce collège de Tarbes. Deux enseignants d’un établissement de la ville ont été tués par balle dans un petit village des Hautes-Pyrénées, a indiqué le parquet à l’AFP.

Mais l’auteur présumé de ce double meurtre est encore en fuite, et les militaires du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées sont lancés à sa poursuite. Cependant, très peu d’informations sont disponibles sur cette enquête. 

Cela provient du procureur, qui souhaite rester discret sur les différents éléments de cette enquête. Notamment afin de pouvoir garder tout ceci entre les mains de la justice, permettant de garder le terrain neutre. Et permettant également de limiter les fausses pistes, ce qui pourrait empêcher le bon déroulement de l’enquête.

Les deux victimes sont une femme de 32 ans et un homme de 55 ans. Ils étaient tous les deux professeurs de français et de sport. Il faut savoir que c’est une voisine qui a alerté la gendarmerie en apercevant le corps d’une jeune femme inanimée et ayant vue une moto partir à toute vitesse. 

Le corps du professeur a été retrouvé chez lui, permettant de faire le lien entre ce double meurtre. Dans l’établissement scolaire qui accueillait le bal de fin d’année, une cellule psychologique a été ouverte afin d’accueillir toutes les personnes choquées. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Police nationale (@policenationale)

Voici quelques moyens qui sont déployés afin de retrouver le suspect : « Déclenché par le commandant du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées, le colonel Sébastien Hamel, le plan Epervier mobilise plusieurs unités du département. Un large périmètre est quadrillé par les forces de l’ordre. La zone est survolée par un hélicoptère, des contrôles et barrages routiers sont mis en place jusqu’à Tarbes et au-delà« .

Plus de détails 

Après le choc de ce double meurtre, il faut maintenant se diriger vers les raisons de ce drame. Et cela peut prendre de nombreux temps, car il faut prendre en compte de nombreux aspects. 

Mais il faut également prendre en compte les différents détails de ce double homicide, bien que les indices soient manquants. 

Professeurs : De plus, il est très important de comprendre que le suspect n’est pas encore trouvé. Les seuls indices semblent être les détails des homicides, et les détails qui ont été dévoilés par les témoins. 

Ainsi, les trois pelotons de surveillance et d’intervention (PSIG) de Tarbes, Lourdes, et Bagnères-de-Bigorre opèrent sur la zone de crime. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Police nationale (@policenationale)

Mais sur les lieux mêmes de ce double meurtre, ce sont des techniciens d’identification criminelle et un médecin qui opèrent afin de commencer les autopsies. 

D’après certaines sources, comme France Bleu : « la piste privilégiée par les enquêteurs est celle d’un différend dans le cadre de relations privées« .

Ainsi, les relations entre les deux victimes qui ont été retrouvées nues doivent être éclaircies. Mais des raisons de liens privés pourraient bien avoir raison de ce double homicide. 

De nombreuses thèses que les enquêteurs doivent prendre en compte afin de pouvoir tirer cette affaire au clair.