Test et avis du drone Hubsan X4 : le drone parfait pour débuter

Parmi les objets les plus en vogue du moment, nous retrouvons les drones. Pour une première approche si vous êtes un novice, il existe de petits modèles dont le X4 de chez Hubsan est l’un des plus plébiscités. Dans la peau d’un novice, j’ai testé ce petit drone idéal pour les débutants.

Avant de penser à faire voler de gros drones en extérieur, il convient de se familiariser avec ces machines volantes, qui, on ne le rappellera jamais assez, ne sont pas des jouets à proprement parlé. D’ailleurs, ne manquez pas de vous renseigner sur la législation entourant ces engins avant de penser à survoler un quelconque endroit, auquel cas vous pourriez avoir de mauvaises surprises.

Boite Hubsan X4

Le drone est livré dans une boite avec tout le nécessaire pour le faire voler

Avec les Hubsan X4, la question ne se pose pas, car il est ce que l’on appelle un drone d’intérieur. C’est à la maison ou dans des lieux fermés qu’il se sentira le plus à son aise. Bien entendu, vous pourrez toujours l’emporter avec vous à l’extérieur, mais veillez à l’utiliser les jours de faible vent en raison de sa petite taille et son poids plume.

Prix et caractéristiques techniques

L’avantage de ce petit drone est que vous n’aurez pas besoin de casser votre tirelire pour vous faire plaisir. Existant en deux coloris, chez Amazon vous le trouverez à partir de 39,99 euros pour la version vert et noir. Pour 7 euros de plus (on ne comprend pas vraiment pourquoi), vous le trouverez en rouge et noir.

En plus de son prix mini, le drone possède aussi toute une panoplie de pièces de rechange disponibles sur Amazon là aussi avec des prix qui démarre à 1,99 euro. Autant dire que même si vous abimez un élément (ce qui m’est arrivé), vous n’aurez pas à vous ruiner pour le remplacer.

Hubsan X4

La protection d’hélices est au dos de la boite blanche en plastique

Le drone est livré dans une boite qui contient tout le nécessaire pour qu’il puisse voler en moins de deux minutes. En plus de l’engin sur lequel nous allons revenir, vous retrouverez aussi la manette dont la prise en main est agréable, un jeu de quatre hélices de rechange, l’outil qui permet de démonter les hélices, le câble USB permettant de recharger la batterie, une protection pour les hélices (située sur le dessous de la boite en plastique) et le manuel (disponible en anglais uniquement).

Pour en revenir au drone, la première chose qui surprend est sa petite taille (aussi grand qu’une main ouverte) et son extrême légèreté puisqu’il pèse environ 50 grammes lorsque la batterie est mise (la raison pour laquelle il supportera mal les vols en extérieur les jours de vent). C’est un quadcopter qui possède quatre hélices qui permettront de le faire aller en haut ou en bas et dans toutes les directions. Les plus aguerris des pilotes pourront même lui faire faire des flips.

2 hélices vertes et 2 hélices noires servent à le faire voler

2 hélices vertes et 2 hélices noires servent à le faire voler

La batterie du drone est composée de Lithium Polymère (Li-Po) ce qui est du grand classique pour ce type d’appareil. Sa capacité lui permet de tenir environ 7 minutes avant de devoir la recharger. À noter que si vous faites un enregistrement vidéo ou si vous mettez la protection d’hélices, l’autonomie faiblira légèrement au passage. Il faut un peu moins d’une heure pour la recharger complètement. Sur Amazon, pour moins de 15 euros, vous pouvez trouver des kits de quatre batteries supplémentaires. La batterie se retire du corps du drone pour être rechargée grâce au câble fourni avec le coffret. Elle est simple à retirer et à remettre et tient bien au sein du drone, même quand celui-ci se crashe assez violemment.

Le drone X4 dans une main

Le drone est à peine plus grand que ma main ouverte

Le drone est aussi équipé d’un émetteur 2.4 GHz 4-Channel qui permet de le relier à la manette. D’ailleurs, après avoir allumé le drone et la manette, un bip se fait entendre qui signale le bon appairage entre les deux. Le fait que le drone diffuse son signal sur 4 « channel » lui permet de ne pas entrer en conflit avec d’autres appareils à proximité.

La caméra du Hubsan X4

Côté caméra, celle-ci est située sur l’avant de l’appareil et propose une résolution de 0,3 Mpx avec du 720 x 480 à 25 images secondes. Cette caméra permet donc de filmer des vols dans une qualité correcte, mais n’espérait pas exploiter les vidéos pour en faire des films. La caméra permet juste de garder une trace de vos aventures aériennes pour les montrer à vos amis.

La caméra est placée à l'avant du drone

La caméra est placée à l’avant du drone

Pour enregistrer une vidéo, il suffit de glisser une mini carte SD à l’arrière du drone et d’appuyer sur un petit bouton situé sur le côté pour démarrer l’enregistrement. En appuyant de nouveau sur le bouton, vous arrêtez l’enregistrement et sauvegardez la vidéo. À noter que cette mini carte SD n’est pas fourni avec le drone.

Prise en main du drone

Les hélices de rechange et la protection sont des éléments indispensables, surtout si comme moi vous débutez. En effet, malgré mon enthousiasme pour les drones, je n’avais jamais piloté de tels engins avant de me lancer dans ce test. Autant vous dire tout de suite que les premiers essais ne furent pas glorieux et qu’en plus d’avoir abimé des hélices, j’ai réussi à casser la protection lors d’un de mes nombreux crashs à grande vitesse. Il faut dire, et j’en reparlerai, qu’il n’est pas toujours aisé d’atteindre un vol stationnaire régulier avec ce drone et que, de fait, on est amené à le bouger sans cesse au début. Malgré son poids plume et son côté fragile, le drone a tout de même bien résisté aux multiples accidents du début.

manette du drone hubsan x4

Il faut commencer par se familiariser avec la manette

Pour mes premiers vols, j’ai donc décidé de mettre la protection d’hélices qui s’installe facilement après avoir retiré les 4 hélices. Pensez aussi à remettre les hélices dans le bon ordre, car si ce n’est pas le cas, votre drone ne décollera plus. Le manuel étant en anglais, il n’est pas toujours simple de réussir à comprendre toutes les informations qui vous sont données, surtout si vous n’êtes pas anglophones. À noter qu’en cherchant sur le Net, vous pourrez trouver une traduction française de ce même manuel au format PDF.

Le plus compliqué au début fut d’atteindre le vol stationnaire. Sur la manette se trouvent 4 doubles boutons en dessous et à côté des manettes de gaz et de direction que l’on appelle les Trim. C’est en jouant avec ces boutons que vous allez pouvoir corriger les défauts de direction de votre drone. Toutefois, je n’ai jamais réussi à atteindre le vol stationnaire parfait, ne serait-ce qu’avec la manette des gaz. Est-ce parce que je suis novice, mais mon drone aura toujours eu tendance à partir tantôt légèrement à gauche, tantôt vers l’avant ou vers l’arrière. Toutefois, avec le temps ce phénomène s’est amélioré grâce à mes réglages.

protections d'hélice du Hubsan X4

Il vaut mieux mettre les protections d’hélices pour ses premiers vols

C’est donc tranquillement que j’ai pu ensuite me concentrer sur les phases de décollage et d’atterrissage afin d’éviter de faire tomber le drone comme une crêpe ou le faire aller trop haut lors du décollage (en extérieur il peut monter jusqu’à 100 mètres). Avantage de ce drone, la manette est agréable à utiliser et le drone répond parfaitement bien aux ordres que l’on donne avec les deux sticks présents sur celle-ci. Après quelques essais, il devient facile de faire tourner le drone, le faire accélérer et le faire voler à sa guise. Encore une fois, c’est le drone parfait pour s’initier et pour comprendre les bases du pilotage. En plus, si comme moi vous cassez des pièces, vous ne vous ruinerez pas en commandant des éléments de rechange. C’est clair que le prix est un des gros atouts de ce drone d’intérieur.

En l’utilisant 2 à 3 fois par jour 7 minutes, au bout d’une semaine je suis arrivé à des petits exercices comme maintenir mon drone en vol stationnaire, ce qui n’est pas simple comme vous avez pu le comprendre, le faire aller et atterrir vers une cible, me déplacer d’une pièce à l’autre en faisant un enregistrement vidéo… mais je ne suis pas encore au point pour lui faire faire des acrobaties. En bref, vous aurez compris qu’en ne passant pas mon temps dessus et en essayant de progresser, en une semaine j’ai réussi à le maitriser presque parfaitement. De ce point de vue, ce drone remplit bien son office, c’est à dire découvrir le monde des drones et apprendre les bases du pilotage de ces petits engins.

Emplacement carte mini SD et batterie sur le Drone hubsan X4

C’est à l’arrière du drone que s’insèrent la batterie et la carte mini SD

Comme nous l’avons répété dans ce test, ce drone est donc conseillé aux débutants qui souhaitent s’aguerrir avant de passer sur des modèles plus gros. Il peut même permettre de réaliser des figures acrobatiques dès lors que l’on a l’appareil bien en main (je ne perds pas de vue que c’est mon objectif). Il laissera certainement sur leur faim celles et ceux qui ont déjà des drones plus évolué, même s’il ne faut pas perdre de vue que celui-ci peut s’utiliser à la maison, ce qui est pratique les jours de grand froid ou de vent violent.

L’Autonomie du Hubsan X4

Nous parlions de sa batterie au tout début de ce test et comme vous vous en doutez, il ne faut pas s’attendre à pouvoir s’amuser plus de 10 minutes sans avoir à le recharger. La fiche technique de cet engin affiche 7 minutes d’autonomie avant de devoir le recharger et dans les faits il faut effectivement compter sur cela… si vous n’avez pas mis la protection d’hélices et si vous ne faites pas de vidéo.

Hubsan X4 posé

C’est le drone idéal pour débuter, malgré sa faible autonomie

En ajoutant ces éléments, vous tiendrez un peu plus de 5 minutes avant de devoir changer la batterie ou la recharger. Avec le prix abordable des batteries de rechange, vous pouvez en avoir 5-6 et changer de batterie à chaque fois que l’une d’elle est vide. Il existe même un chargeur de batterie qui est capable d’en recharger 6 à la fois. Si l’on vous conseille d’avoir plusieurs batteries, c’est aussi parce qu’il est frustrant parfois de commencer à bien s’amuser et de devoir s’arrêter car celle-ci est complètement vide.

Le drone possède des LED de couleurs rouges et bleues et dès que la batterie est vide, les LED clignotent. Il est conseillé alors de faire atterrir l’appareil et de recharger la batterie. Pour retirer et mettre la batterie, il suffit de regarder à l’arrière du drone et de tirer un peu sur celle-ci pour la déloger et de pousser bien au fond pour la remettre. La manœuvre est simple à réaliser.

Conclusion

7.5 Total Score
Le drone idéal du débutant

Ce Hubsan X4 fut, comme je l’ai répété, mon premier drone et c’est dans la peau du parfait novice que j’ai donc abordé ce test. Je souhaitais que ce drone me fasse acquérir les bases du pilotage sans avoir besoin de sortir de chez moi et ce fut mission parfaitement réussie. Grâce à lui, j’ai pu m’exercer (et me planter souvent au début) jusqu’à commencer à bien le manier. Pour moins de 40 euros, vous avez donc un engin qui vous permettra de maitriser les bases du pilotage et qui pourra aussi vous suivre à l’extérieur. Presque anecdotique, sa caméra vous permettra pourtant d’immortaliser vos vols, mais n’espérez pas en ressortir de superbes vidéos tout de même. Hormis quelques petits défauts comme un aspect fragile et des hélices qui ont tendance à vite s’enlever lorsque le drone s'écrase, il n’y a pas grand-chose à lui reprocher. Pas très cher et plutôt efficace dans son genre, voilà certainement le drone idéal si vous voulez débuter avec un engin qui vous fera progresser dans le pilotage.

User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply