Fitbit Flex 2 : notre test et avis du nouveau traqueur d’activité

Le Flex de Fitbit revient en cette fin d’année dans une nouvelle version à moins de 100€. Que vaut le Fitbit Flex 2 ? Réponse dans ce test.

Prix, Design et caractéristiques

Commercialisé à 99.95€ sur le site officiel de Fitbit, le tout nouveau tracker Flex 2 adopte un look bien différent de son prédécesseur. Fini le gros bracelet large, on a ici un traqueur tout en finesse qui se rapproche plus du Alta. Il est composé d’un module de capture et d’un bracelet en matériaux élastomères. D’ailleurs, deux bracelets sont fournis dans la boite, un grand et un petit. Le Flex 2 se veut très personnalisable grâce à divers coloris : noir, bleu marine, lavande ou magenta. Les femmes sont surtout visées puisqu’il est possible de choisir des pendentifs en or ou argent (à partir de 79.95€, le capteur n’étant pas inclus) ou des bracelets eux aussi dans ces matières. Reste à voir si il vaut le coup de dépenser presque 200€ dans un tel équipement. J’ai aussi quelques doutes sur la précision de la capture des mouvements lors de l’usage avec un pendentif. Si nos lectrices tentent le coup, je les invite à faire leurs retours !

Le Flex 2 est très discret.

Le Flex 2 est très discret.

 

Le capteur de mouvement s'insère au dos du bracelet.

Le capteur de mouvement s’insère au dos du bracelet.

 

L'affichage des informations se fait avec cinq LED.

L’affichage des informations se fait avec cinq LED. Ici, j’ai accompli la moitié de l’objectif quotidien.

Penchons-nous maintenant sur les spécifications de ce tout traqueur nouvelle génération. Derrière le design assez futuriste se cache un objet connecté qui reste finalement assez basique. Contrairement au Charge 2 présenté à la même époque, le Flex 2 ne possède pas d’écran (comme le Withings Go). Tout passe par des LED qui sont au nombre de cinq : quatre blanches et une colorée. Au fur et à mesure de votre progression quotidienne, elles s’allumeront l’une après l’autre. Si vous atteignez ou dépassez votre objectif, la diode de couleur passera au vert et le traqueur vibrera. C’est simple d’usage, on va à l’essentiel. Le petit plus provient des divers codes couleur possibles qui permettent d’indiquer l’arrivée d’un SMS ou d’un appel, voire de l’alarme. Il n’y a rien de bien nouveau dans ça, mais c’est toujours un petit plus sympathique. Le seul défaut des LED est leur manque de visibilité en plein soleil, défaut constaté sur tous les traqueurs utilisant la même technologie.

Les LED permettent d'obtenir certaines alertes.

Les LED permettent d’obtenir certaines alertes.

Concernant les spécifications, le Flex 2 est tout aussi classique. Celui-ci utilise le Bluetooth 4.0 Low Energy pour se connecter sans fil au smartphone. Il peut enregistrer 7 jours de données de mouvements, donc pas besoin d’avoir le téléphone dans la poche en permanence. Il n’embarque pas de capteur de fréquence cardiaque probablement à cause de sa faible taille. Si cet élément est indispensable pour votre suivi, je vous recommande de vous orienter vers le Charge 2. En fait, la grosse nouveauté de ce traqueur est son étanchéité jusqu’à 50 m, un atout qui faisait défaut aux précédents bracelets de la marque américaine.

Le Flex 2 est donc un traqueur d’activité basique, dont le prix et le mode de fonctionnement le mettent directement en concurrence avec le Misfit Shine 2. On appréciera aussi que les femmes soient mises en avant avec des accessoires spécifiques, un fait trop rare encore dans le monde des objets connectés.

Prise en main de Fitbit Flex 2

Compatibilité : Android 4.0+, iOS 8+, Windows 10

Appareil de test : Oneplus One sous Android 6.0 Marshmallow

Fitbit
Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit
Fitbit
Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit+
Fitbit
Fitbit
Développeur: ‪Fitbit‬
Prix: Gratuit

Pour mon troisième test d’un appareil Fitbit, je dois dire que l’application smartphone et tablette me plait toujours autant. Dès le début, on est accompagné dans l’appairage du Flex 2 avec des vidéos très bien faites et des explications claires. L’arrivée sur l’interface principale est dans le même ton : simplicité et accessibilité.

L'application Fitbit est un modèle de clarté et de simplicité.

L’application Fitbit est un modèle de clarté et de simplicité.

Il ne reste plus qu’à définir votre objectif quotidien (10.000 pas par défaut), d’enfiler le traqueur et de l’oublier. Tout comme le Mi Band 1 ou le Shine 2, l’absence d’écran et la petite taille rendent le Flex 2 presque invisible. Une fois au poignet ou au cou selon votre usage, il calculera automatiquement votre nombre de pas. En pratiquant une activité de plus de 15 minutes, elle sera enregistrée dans l’application, cette dernière indiquant le nombre de calories brulées et l’impact sur votre journée.

Après plus de 15 minutes d'activité, vous verrez le résultat sur vos objectifs.

Après plus de 15 minutes d’activité, vous verrez le résultat sur vos objectifs.

J’aime bien cette obligation de faire au moins 15 minutes d’exercice, ça motive à se bouger régulièrement. Concernant les exercices reconnus automatiquement, ils sont au nombre de sept : marche, course, vélo, vélo elliptique, sport, aérobic et natation. C’est ce dernier exercice qui est la plus grosse nouveauté de ce traqueur, le Flex 2 étant le seul de la marque à être étanche. Une nage aux mouvements réguliers comme le crawl, la brasse ou le papillon sera donc enregistrée et analysée : distance parcourue, calories dépensées, temps pour une longueur. On reste sur du basique, mais c’est largement suffisant pour établir une courbe de progression. Les nageurs plus exigeants se tourneront vers Garmin et sa montre connectée Forerunner 735 XT, plus évoluée mais bien plus onéreuse.

Avec son poids plume (moins de 30 grammes), le Flex 2 peut se conserver au poignet afin de suivre la qualité de votre sommeil. Même si c’est assez difficile à vérifier, les données relevées semblent cohérentes, du moins pour les phases d’endormissement et de réveil. Vous pouvez d’ailleurs programmer le bracelet pour qu’il vibre le matin. Pour couper l’alarme et l’empêcher de se réactiver en cas de panne d’oreiller, il suffit de tapoter deux fois sur l’écran. D’ailleurs, le tapotement sert aussi à activer les LED. Le Flex 2 n’est pas conçu pour s’allumer avec l’inclinaison du poignet. C’est dommage, de nombreux traqueurs moins chers proposent cette fonction toute simple…

Le Fitbit Flex 2 peut analyser votre sommeil.

Le Fitbit Flex 2 peut analyser votre sommeil.

Toujours dans l’optique de garder un certain niveau d’activité, le traqueur peut vibrer chaque heure si vous ne faites pas de mouvements (au moins 250 pas). Rien ne vous empêche de couper cette alarme. Elle est programmable, histoire de ne pas vous gêner durant les week-end par exemple.

Vous pouvez programmer le bracelet pour vous rappeler de bouger chaque heure.

Vous pouvez programmer le bracelet pour vous rappeler de bouger chaque heure.

Voilà qui clôt ce tour d’horizon du Fitbit Flex 2. Celui-ci s’avère très simple et n’apporte finalement ni plus, ni moins de fonctions que ses concurrents dans la même gamme de prix.

Autonomie

Le traqueur d’activité de Fitbit n’ayant pas d’écran, je m’attendais à une autonomie assez conséquente. C’est malheureusement loin d’être le cas avec seulement cinq jours d’utilisation au maximum, là où le Mi Band 1 tient presque un mois avec son affichage à LED. J’imagine que cette autonomie finalement assez basse est due à la petite taille du capteur qui fait seulement 31,7 x 8,9 x 6,8 mm. Fitbit recommande d’ailleurs de passer par la recharge tous les trois jours “afin de garantir une analyse continue de vos performances”. On a l’impression que les concepteurs eux-mêmes ne sont pas sûrs de leur coup…

Selon le niveau de batterie restant, la charge complète prendra entre 1h et 2 h, un temps classique pour ce type d’objet connecté. Un chargeur USB propriétaire est fourni dans la boite. Il suffit d’y placer le module qui est fermement maintenu. Les diodes indiquent ensuite le niveau de recharge actuel. Ça fonctionne bien, le seul défaut étant la longueur de câble bien trop courte. Un détail récurrent sur les objets de la marque.

Fitbit conseille de recharger le Flex 2 tous les trois jours.

Fitbit conseille de recharger le Flex 2 tous les trois jours. Les LED indiquent le niveau de la batterie.

Conclusion

7 Total Score
Un traqueur d'activité simple pour les amateurs de mode

Le Flex 2 est un traqueur d'activité plutôt basique qui vise en partie les femmes avec ses divers accessoires de personnalisation. Petit et léger, il est accompagné d'une application de très bonne qualité. Son étanchéité est aussi un atout, surtout que c'est le premier modèle de Fitbit à en profiter. Dommage que l'autonomie ne soit pas meilleure et que le capteur de rythme cardiaque soit absent. Nous vous le recommandons si le look passe avant le reste.

PROS
  • Design et personnalisation
  • Enfin un traqueur Fitbit étanche !
  • Application d'excellente qualité
  • Deux bracelets fournis dans la boite
CONS
  • Autonomie décevante
  • Pas de capteur de rythme cardiaque
  • Un peu trop basique pour son prix
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply