Prizm : notre test & avis du lecteur audio intelligent (français)

Financé sur Kickstarter, Prizm est un lecteur audio connecté unique en son genre. Et en plus il est français. Faut-il pour autant se jeter dessus ? On vous donne notre avis dans ce test complet.

Prizm : un projet participatif français

Avant d’entamer ce test, je vous propose un petit rappel sur le parcours de Prizm. Cet objet connecté fait son apparition pour la première fois… en 2014 ! La société française Ubithings vient alors de lancer un financement participatif sur Kickstarter. Le plafond fixé à 70.000$ est vite dépassé, le public semble apprécier le concept. Si les livraisons initiales sont prévues pour juin 2015, des soucis de logistique et de matériel poussent la jeune société à reporter la production.

Prizm lecteur audio connecté

Il faudra finalement attendre l’été 2017 pour voir Prizm officiellement libéré dans la nature. Initialement prévu pour s’appuyer sur les services Deezer, Spotify et Soundcloud, le lecteur audio connecté abandonne vite ce fonctionnement. A la place, il faut souscrire à un catalogue musical créé par Ubithings. Un nouveau changement de cap qui n’est pas sans irriter les backers du projet participatif. Ce choix semble cependant plus correspondre à la vision initiale des concepteurs : découvrir de la musique selon nos goûts ainsi que le moment de la journée.

Alors, objectif atteint ? J’ai utilisé Prizm pendant une semaine, voici ce que j’en retiens.

Combien coûte Prizm ?

La petite pyramide musicale française coûte la somme de 149€. Ajoutez à ça un abonnement annuel (optionnel) au catalogue musical associé de 39.90€. Suite à son abandon des services de streaming les plus connus, Prizm ne peut donc maintenant que s’appuyer sur son catalogue maison. Ses créateurs travaillent actuellement sur une mise à jour qui permettra d’écouter gratuitement des webradios si jamais l’abonnement ne vous convient pas.

La distribution se fait uniquement sur la boutique en ligne de la jeune start-up. Il faudra probablement attendre quelques mois avant que le Prizm ne soit distribué sur Amazon ou autres sites en ligne. Notez que vous avez trente jours pour vous décider, Ubithings proposant un remboursement intégral si vous n’aimez pas leur lecteur audio connecté. Mais si vous êtes comme moi, alors il y a de fortes chances pour que vous ne lâchiez plus votre Prizm !

Un concept à part pour un objet connecté unique

Cela fait quelques années que je m’intéresse aux objets intelligents. Des objets capables de prévoir ce dont j’ai besoin quand j’en ai besoin. Le monde de l’IoT apporte de plus en plus de solutions en ce sens. Je pense notamment aux thermostats connectés comme Nest (notre test) qui ajustent la température selon la présence dans la maison et la météo. Prizm est un objet connecté du même acabit. Il se connecte à une enceinte afin de la rendre plus futée. Parce que oui, une enceinte ce n’est pas le truc le plus intelligent du siècle …

Prizm lecteur audio connecté

Prizm vise à rendre vos enceintes intelligentes.

Une fois activé, Prizm apprendra de vos goûts musicaux afin de proposer la meilleure musique. Il s’adapte aussi aux personnes présentes et à leurs goûts propres. Et pour finir, il prend en compte l’heure et l’ambiance dans la pièce. Sur le papier, c’est donc franchement pas mal. Certes, vous allez me dire que Deezer ou Spotify proposent des services similaires basés sur nos goûts. C’est exact, mais Prizm va plus loin et le fait beaucoup mieux. Passez au paragraphe suivant pour vous faire une idée de mon expérience.

Prise en main de Prizm

Compatibilité : Android 4.1+, iOS 8.0+

Appareil de test : Xiaomi Mi6 sous Android 7.1 Nougat

Prizm - the music brain
Prizm - the music brain
Développeur: Ubithings
Prix: Gratuit
Prizm - the music brain
Prizm - the music brain
Développeur: Prizm
Prix: Gratuit

Une fois mon Prizm reçu, j’ai constaté avec plaisir la qualité du package. L’appareil en lui-même est très classe avec sa forme tétraédrique. Prizm colle parfaitement à un intérieur moderne grâce à son joli design. Je décide de brancher l’appareil sur mon enceinte connectée avec la prise Jack pour commencer. Prizm peut aussi communiquer via une sortie optique ou sans fil par Bluetooth. Deux câbles Jack <-> Jack et Jack <-> RCA sont fournis dans la boite.

Connectique Prizm

La connectique est suffisamment complète pour lier la plupart des enceintes du marché.

Prizm s’alimente avec le courant du secteur. Il est conçu pour être disposé dans son coin et laissé en place. Une fois branché, il faut le connecter en Wifi à votre Box ou routeur. L’application vous donnera toutes les indications. Je dois avouer que cette première étape a été assez laborieuse… Les mises à jour du firmware ont été particulièrement douloureuses avec plusieurs plantages. Mais finalement, tout est rentré dans l’ordre. J’étais prêt à entrer dans un nouveau monde de plaisir musical !

Apprendre à sortir de sa zone de confort

Je dois avouer que les premiers pas avec Prizm sont assez déconcertants. L’application demande en premier lieu de renseigner trois titres musicaux que j’apprécie. Ok, pas de souci. Je mixe un peu de métal avec du hard rock et je valide. Prizm commence alors à lancer ses premiers morceaux tirés du catalogue d’Ubithings. Si j’aime, j’appuie sur le cœur situé sur la pyramide ou dans l’application. Un appui long fera écouter plus de morceaux de l’artiste. Sinon, un appui sur la croix fait passer au morceau suivant. Un appui long banni le morceau qui ne sera plus jamais passé.

Utilisation Prizm

Plus vous utilisez Prizm, plus il connaîtra vos goûts musicaux.

 

Interface application Prizm

L’interface reprend les mêmes contrôles que ceux sur la pyramide.

Une surface tactile à l’avant contrôle le volume. Le bouton central sert à mettre en pause la lecture. Le fonctionnement est donc enfantin. Il est possible d’orienter Prizm vers d’autres horizons musicaux depuis l’application. Rentrez le nom d’un titre et l’appareil audio connecté changera sa future sélection.

Orientation musique Prizm

Vous pouvez à tout moment orienter Prizm vers d’autres titres.

Je dois avouer qu’au début, le manque de contrôle est assez frustrant. Il est en effet impossible de jouer un morceau précis depuis l’application. Mais au fur et à mesure la sauce commence à prendre. Je me suis pris au jeu et maintenant je ne m’en passe plus ! En une semaine, j’ai découvert plus d’artistes qu’en plusieurs mois sur Deezer ou Spotify. Et le plus impressionnant, c’est la capacité de Prizm à ajuster les sonorités selon l’heure du jour. Ainsi le matin il privilégie le hard rock “léger”, puis passe au métal lors de ma matinée de travail. Quand la fin de journée arrive, il me lance plus souvent des titres de musique épique. C’est bluffant !

Prizm morceaux préférés

Vos morceaux préférés sont enregistrés sur votre compte. Vous pouvez ensuite les écouter à nouveau ou vous en servir pour orienter Prizm.

Second test : concilier mes goûts musicaux à ceux de ma femme. Autrement dit : trouver des sons à mi-chemin entre AC/DC et Céline Dion … Prizm est sensé mélanger les goûts des personnes présentes (et équipées de l’application) afin de contenter tout le monde. Là encore, il faut un peu de patience, mais ça marche ! Les morceaux joués sont mixés de fort belle manière. Mais encore une fois, il faut sortir de sa zone de confort. Dans le pire des cas, chaque utilisateur peut prendre la main depuis son smartphone pour orienter la musique selon ses goûts.

Un objet connecté encore un peu jeune

Prizm est certes efficace, mais il souffre malheureusement de bugs. L’appairage est en particulier problématique. Il m’aura été impossible de le connecter en Bluetooth à mon enceinte (certes exotique mais qui fonctionne partout ailleurs). Par contre, aucun souci avec des écouteurs d’une autre marque. Prizm peut aussi servir de simple transmetteur Bluetooth pour lire un podcast depuis votre smartphone par exemple. Mais là aussi, la connexion est assez aléatoire.

Connexion Prizm

La connexion est parfois aléatoire… Espérons que les futures mises à jour règlent ces problèmes.

La transition entre les morceaux est quasiment instantanée. Il arrive cependant au Prizm de patauger un peu lors du rafraîchissement de sa playlist, ce qui laisse quelques secondes de silence avant d’avoir à nouveau du son. L’équipe travaille dessus et a déjà réglé pas mal de choses dans ce sens.

Il reste malgré tout quelques options que j’aimerai voir apparaître dans les futures mises à jour. Par exemple, pourquoi pas sélectionner les musiques selon l’humeur ? La possibilité de lire des morceaux précis devrait aussi être intégrée. Mais avec un abonnement beaucoup moins cher que les concurrents (environ 3.30€/mois contre 9.99€/mois pour Spotify et Cie), ça peut se justifier. Mais Ubithings pourrait par exemple proposer un tarif plus élevé de 2 ou 3€ afin de proposer aux abonnés qui le souhaitent de choisir leurs morceaux. Une sorte d’abonnement Premium avec plus de contrôle sur la lecture.

Pour finir, il manque la possibilité de naviguer à un instant précis de la musique. Soit on écoute tout, soit on passe à la suivante. Un peu plus de contrôle serait appréciable. Encore une fois, cela ne fera qu’améliorer Prizm sans retirer le plaisir principal de la découverte.

Conclusion

8.5 Total Score
Un lecteur audio connecté unique (et français)

Le Prizm est un appareil unique en son genre. Et parce qu'il est unique, il ne plaira pas à tout le monde. L'utiliser, c'est accepter de sortir de sa zone de confort. Accepter de voyager vers de nouveaux horizons musicaux. Prizm est comme une rivière furieuse. On tente d'abord de lutter contre le courant. Puis ensuite on commence à se laisser porter. Et c'est là qu'on découvre tout son potentiel. Malgré ses défauts de jeunesse, Prizm est un appareil connecté que tout amateur de musique se devrait de posséder. Il faut certes du temps pour qu'il dévoile son intelligence. Mais croyez-moi, une fois qu'on se prend au jeu, on ne s'en passe plus. De plus, ses créateurs sont au travail pour offrir de nombreuses fonctionnalités dans les mois à venir. Je vous le recommande donc chaudement si vous aimez les concepts uniques et que l'aventure ne vous fait pas peur.

PROS
  • Un concept unique en son genre
  • Le design lui aussi unique
  • La simplicité d'utilisation
  • Le prix du catalogue musical moins élevé que les concurrents
CONS
  • Les bugs d'appairage
  • Pas moyen de lire une musique précise
  • Pas de possibilité de lire un instant précis d'un morceau
User Rating: 4.55 (1 votes)
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply