Test du Fitbit Charge HR : le bracelet traqueur qui vous suit dans tous vos mouvements

Parmi les nombreux fabricants de traqueurs d’activités, il en est un qui se démarque depuis quelques années maintenant en proposant des accessoires aboutis et reconnus comme étant de qualité. Fitbit, puisqu’il s’agit de cette marque, présentait en fin d’année dernière deux nouveaux modèles à son catalogue dont le pratique Charge HR, digne héritier du Charge. À quasiment 20 euros de plus que son ainé, le Charge HR possède quelques atouts non négligeables.

À l’approche de l’été, saison propice aux bonnes résolutions, surtout en ce qui concerne la reprise d’exercices quotidiens ou encore de sport intensif, c’est le moment idéal pour s’intéresser à cet accessoire connecté devenu quasi indispensable, le traqueur d’activité. Avec le nouveau Charge HR, vos pas, vos kilomètres avalés à pied, votre sommeil, votre rythme cardiaque et bien d’autres choses encore n’auront plus de secret pour vous.

Avant de choisir un traqueur, il convient donc de se poser cette double question : qu’est-ce que je veux évaluer avec ? Où ce traqueur va-t-il me suivre ? Pour ce qui est des paramètres que je peux évaluer, vous en avez quelques-uns ci-dessus, pour ce qui est des endroits où votre traqueur ne pourra pas aller, nous n’en voyons qu’un, la piscine ou le bain (déconseillé aussi sous la douche).

Tout cela étant posé, c’est le moment de découvrir plus en détail le Charge HR de Fitbit, l’un des derniers modèles de la marque (avec la montre Fitbit Surge, pas encore disponible en France) et un accessoire qui pourrait devenir un best-seller tant ses atouts s’avèrent nombreux notamment son prix qui baisse régulièrement puisqu’on le trouve maintenant à environ 127 euros sur Amazon.

Le test du Charge HR de Fitbit en vidéo

L’intérieur de la boite

Le Fitbit Charge HR vous arrivera dans une boite composée de deux parties, celle du haut est translucide et une partie pleine en bas où l’on retrouve le nom de la marque ainsi que quelques caractéristiques du produit. Dans la partie transparente, le Charge HR repose sur un socle/support du plus bel effet qui permet d’exposer les boites dans le commerce et de donner une très bonne première impression de ce produit.

Le contenu du coffret propose le nécessaire pour faire fonctionner votre accessoire.

Le contenu du coffret propose le nécessaire pour faire fonctionner votre accessoire.

À l’intérieur, en plus du traqueur d’activité à proprement parler, on retrouve comme souvent le strict minimum, qui permettra tout de même de faire l’appairage entre le Charge HR et son ordinateur, ainsi que le câble qui le rechargera. Pour faire l’appairage, un petit dongle viendra se connecter sur la prise USB de votre ordinateur et permettra la reconnaissance de celui-ci avec le Fitbit via le Bluetooth.

Le câble de recharge, très court, bien qu’un peu plus long que celui du UP de chez Jawbone, permet de recharger le traqueur en venant se connecter au dos de celui-ci. L’extrémité du câble vient donc se connecter au dos du Fitbit avec un système d’aimant. À noter que durant ma semaine et demie de test, il m’est arrivé de retirer le câble sans m’en apercevoir, tant celui-ci se retire assez facilement. Si le système est simple à utiliser, il n’est pas des plus fiables. De loin, nous préférons celui utilisé par Nike et son Fuelband.

Le Charge HR de chez Fitbit et son coffret.

Le Charge HR de chez Fitbit et son coffret.

Enfin, une petite documentation vous en apprendra un peu plus sur l’accessoire, de même qu’un petit carton invitera l’utilisateur à se connecter au site qui permettra de réaliser l’appairage.

Le design du Fitbit Charge HR

La première impression que l’on a en prenant le Charge HR en main celle d’une grande légèreté. Pour avoir eu aussi en main (ou au poignet pour être plus précis) un Jawbone UP 24 et un Fuelband SE, il est celui des trois qui parait le plus léger. Assez rapidement, cette impression se confirme puisqu’il arrive à se faire oublier une fois qu’il est autour du poignet.

Saluons aussi Fitbit qui a changé son système de bracelet en oubliant celui qui avait tant fait râler sur le Flex ou le Charge pour revenir à un bracelet de montre plus classique avec une boucle, qui a aussi l’avantage de bien fixer l’accessoire au poignet (attention toutefois à ne pas trop le serrer).

Fitbit propose un système d'attache comme sur les montres. Un bon point pour le Charge HR.

Fitbit propose un système d’attache comme sur les montres. Un bon point pour le Charge HR.

Le bracelet est en plastique élastomère et s’il est pratique à utiliser, il ne peut pas être changé et peut donner l’impression d’une certaine fragilité. Pour autant, il semble que ce ne soit pas le cas à l’usage, il faudra voir dans quelques mois ce qu’il en est. Ce souci à son importance, car le bracelet ne peut pas être changé, s’il craque, c’est le produit dans son intégralité qui est endommagé.

Le bracelet est donc le prolongement du traqueur et cette harmonie donne au final un produit au design soigné et plutôt beau d’aspect. Pour rester sur le bracelet, il comporte sur sa face extérieure des alvéoles qui lui donnent une belle apparence aussi… mais qui auront tendance à retenir la saleté. Il faudra veiller à le nettoyer de temps à autre si vous voulez que celui-ci garde un bel aspect.

Enfin, le traqueur possède un petit écran OLED qui servira à l’affichage des données. Sur le côté, un petit bouton permettra de faire défiler ces mêmes données, alors qu’à l’arrière, des capteurs permettront de mesurer votre rythme cardiaque. La fabrication du bracelet, le capteur à l’arrière, la légèreté du produit sont autant d’éléments qui destinent ce nouveau produit à un public plutôt sportif.

Quatre coloris sont disponibles à l'achat.

Quatre coloris sont disponibles à l’achat.

Si le traqueur est surtout disponible dans le commerce dans sa couleur noire, il devrait arriver sous peu dans des déclinaisons prune, orange ou bleu. Il est intéressant de souligner, enfin, que ce bracelet n’est pas amphibie et que s’il résiste à la sueur ou à la pluie, il vous est totalement déconseillé de le laisser pour aller à la piscine.

L’application compagnon

Pour accompagner le Fitbit Charge HR, ainsi que les autres produits de la gamme, une application existe sur le Play Store de Google, le Windows Market ou encore l’App Store d’Apple. Sur ordinateur, il sera aussi possible de retrouver ses performances grâce au dongle qui se connecte au Fitbit en Bluetooth. Pour ma part, c’est accompagné de l’application pour iOS que j’ai testé l’accessoire.

Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit

Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit

L’application Fitbit se veut simple à prendre en main et dans les faits elle l’est. Si elle est moins design que celle de Jawbone pour son UP, elle est au final plus efficace. Un coup d’œil sur celle-ci permet de savoir où vous en êtes arrivé des objectifs que vous vous êtes fixés pour la journée.

La présentation avec des données chiffrées est finalement claire.

La présentation avec des données chiffrées est finalement claire.

L’application possède aussi d’autres fonctionnalités comme celle de vous mesurer avec vos amis qui possèdent un Fitbit. Intéressante, cette fonctionnalité permet de créer de petites compétitions sur une journée, 5 jours ou un week-end afin de savoir qui se bougera le plus. Le vainqueur remporte des trophées virtuels. Un système de récompenses vient d’ailleurs saluer tous vos exploits du quotidien.

Une vue graphique est aussi disponible lorsque l'on sélectionne un élément.

Une vue graphique est aussi disponible lorsque l’on sélectionne un élément.

Enfin, la dernière zone de l’application permettra de paramétrer celle-ci ou encore votre FitBit Charge HR. Mise en place d’alarme, personnalisation de l’affichage (pour l’heure et la date), suivi de la fréquence cardiaque ou non, personnalisation des objectifs… il ne manque pas grand-chose pour adapter l’accessoire à ses objectifs personnels.

En l’absence d’un bracelet Fitbit, il est même possible de coupler l’application avec le traqueur d’activité qu’embarque l’iPhone (à partir du 5S). À noter aussi que l’application Fitbit ne partage pas, et ne le fera pas à priori, ses informations avec l’application Santé de l’iPhone. Si vous cherchez bien sur l’App Store, vous trouverez une application qui fait le pont, mais qui est payante.

La présentation avec des données chiffrées est finalement claire.

Les paramètres du Charge HR se règlent depuis l’application.

L’application est véritablement complète et simple à utiliser et elle vous permettra d’adapter vos objectifs en fonction de votre mode de vie. La fonctionnalité sociale vous poussera à faire mieux que vos amis et s’avère parfaitement intégrée.

Configuration et fonctionnement du Fitbit Charge HR

Venons-en au bracelet, à sa configuration et à son fonctionnement. La première connexion se fera via l’ordinateur comme il est conseillé de le faire sur le petit carton qui accompagne l’accessoire. Il est à priori possible de le faire depuis l’application, mais ce n’est pas la voie que j’ai suivie. La procédure ne prend pas plus de 5 minutes et se fait très simplement. Aucune connaissance technique n’est requise et même si c’est le premier objet de ce type que vous achetez, ce sera très simple à prendre en main.

L'écran est très pratique pour afficher les informations en temps réel.

L’écran est très pratique pour afficher les informations en temps réel.

Passé cette opération, vous irez ensuite du côté de l’application dont on vous parlait plus haut afin de paramétrer votre accessoire connecté selon votre mode de vie et vos objectifs. Un sportif n’aura pas les mêmes attentes que quelqu’un qui a acheté cet objet pour se remettre à l’exercice et surveiller son activité quotidienne. Ce qui est intéressant, c’est qu’il conviendra au deux.

Le Charge HR est capable de détecter de très nombreux paramètres, qu’il affiche en temps réel sur son écran. Le nombre de pas est souvent la première des mesures qui vous intéressera. Si l’OMS conseille 10.000 pas par jour, en réalité il sera surtout conseillé d’en faire le plus possible, à raison d’une demi-heure d’activité quotidienne. À noter qu’en ce qui concerne le comptage des pas, le Charge HR se montre plutôt généreux, plus que l’iPhone (qui affiche quasiment 1/3 de pas en moins) ou encore le Fuelband SE (mais moins que le UP 24).

Le Charge HR peut faire office de montre.

Le Charge HR peut faire office de montre.

Le traqueur vous donnera aussi des indications sur le nombre de kilomètres effectués. Si vous êtes un bon marcheur, vous vous apercevrez que tous les jours on peut dépasser les 10 kms très facilement sans même s’en rendre compte. L’ensemble de ces données est affiché sur l’écran du traqueur, mais apparaît aussi sur l’application avec laquelle il se synchronise.

Le Charge HR ne s’arrête pas là, car il servira aussi de montre, dont l’heure s’affichera après deux tapotements successifs sur celui-ci. Si l’on préférera toujours lire l’heure en levant le poignet, ce système a haut moins le mérite de ne pas obliger à appuyer sur un bouton. Autre petit plus intéressant, l’écran vous indique le numéro ou le nom (s’il est dans vos contacts) des personnes qui vous appellent sur votre téléphone. Cette fonctionnalité marche à la perfection, d’autant que le bracelet vibre en même temps.

Voyez directement sur votre traqueur qui vous appelle.

Voyez directement sur votre traqueur qui vous appelle.

Vous l’aurez compris, ce petit écran est véritablement indispensable et s’avère lisible dans pas mal de circonstances, même en cas de forte luminosité. Comme j’ai testé le bracelet à Lille au mois de mars, je n’ai pas pu vérifier ce paramètre dans des conditions d’ensoleillement extrême toutefois. Pour revenir sur les vibrations du Charge HR, il sera aussi possible de paramétrer des alarmes silencieuses qui pourront vous réveiller sans déranger votre entourage.

Le sommeil est un autre élément qu’est capable de mesurer le Charge HR, même si l’application ne se montre pas aussi complète et détaillée que celle du UP de Jawbone pour l’analyser dans ses différentes phases. Toutefois, au crédit du Charge HR, on notera que celui-ci est capable de détecter automatiquement le moment où vous vous mettez au lit et celui où vous vous réveillez. Dans les faits, cette fonctionnalité se montre plutôt convaincante et efficace.

L'accessoire possède un capteur pour mesurer votre rythme cardiaque.

L’accessoire possède un capteur pour mesurer votre rythme cardiaque.

Facile à configurer, à prendre en main, à utiliser au quotidien et à paramétrer avec son smartphone, le Charge HR est un produit vraiment complet qui possède avec son écran (que n’a pas le UP) une interface qui permettra de vous rendre compte de vos performances en temps réel. Les vibrations du bracelet viendront compléter l’écran et lorsque votre poignet s’agitera, penser à vérifier votre téléphone, à moins que ce soit l’alarme pour vous prévenir que vous avez atteint votre objectif quotidien.

Fitbit Charge HR, pour qui et à quel prix ?

Si les bracelets traqueurs visent avant tout une clientèle sportive qui a envie de retrouver sur son smartphone un compte rendu de ses performances afin d’évaluer ses progrès au quotidien, il n’est pas non plus à négliger pour une utilisation quotidienne non sportive.

En effet, que ce soit pour évaluer la qualité du sommeil, pour ne plus rater d’appel, pour avoir une idée des distances que l’on parcourt tous les jours ou des marches que l’on monte, le Fitbit HR apportera des renseignements précieux, surtout si l’on a en tête que les petits efforts du quotidien ont un effet bénéfique sur la santé. L’aspect social, avec la possibilité de se challenger avec un ou plusieurs amis, incitera peut-être à vouloir faire plus et ainsi faire des efforts sans s’en rendre compte.

Traqueur et applications forment un ensemble homogène.

Traqueur et applications forment un ensemble homogène.

Le Charge HR s’adresse donc finalement à un public beaucoup plus large et les 149,95 euros que coûte ce produit sont très largement justifiables par la qualité de ce traqueur et de l’application (gratuite) qui l’accompagne. A noter que son prix baisse régulièrement puisqu’on le trouve maintenant à environ 114 euros chez Amazon notamment.

À vous de voir si vous êtes prêt à un tel investissement, mais le Fitbit peut, par exemple, faire l’objet d’un beau cadeau. Avec ses 4 coloris différents, il est possible de trouver facilement celui qui s’harmonisera avec le look d’une personne.

Conclusion Fitbit Charge HR

8 Total Score
Bon rapport qualité/prix

Le Charge HR de chez Fitbit est le traqueur d’activité qui s’est montré le plus convaincant de ceux que j’ai pu tester. Même s’il souffre d’une autonomie un peu courte et d’un bracelet qui n’est pas sans défaut, sa légèreté, ses fonctionnalités, son application, son capteur de rythme cardiaque, sa simplicité d’utilisation sont autant d’atouts qui plairont aux sportifs à la recherche d’un tel accessoire ou à l’utilisateur du quotidien. Le rapport qualité/prix de ce produit reste très correct et à n’en pas douter, dans les mois qui viennent, nous devrions voir de plus en plus de Charge HR fleurir aux poignets d’utilisateurs qui ne pourront plus s’en séparer. Essayer ce nouveau bracelet traqueur de chez Fitbit c’est l’adopter.

User Rating: 3.91 (7 votes)
2 Comments
  1. Reply
    Guy Est janvier 29, 2016 at 22:57

    Quand je vois le nombre de commentaires sur le Net, signalant un problème de bracelet (en moyenne au bout de 6 mois) ….Je trouve la conception complètement ahurissante et dommageable le peu de considération que l’on porte à l’acheteur. Cela revient à jeter purement et simplement l’appareil!! Alors que j’avais été extrêmement satisfait de la Fitbit Flex, car cet appareil à été un excellent soutien pour les 25 kilos que j’ai perdu en me servant du programme de suivi alimentaire et en faisant du sport, mais j’ai tout de même usé mon bracelet en 6 mois aussi, et heureusement que sur la Flex le bracelet est interchangeable (d’ailleurs il y avait 2 tailles de bracelet dans la boite)….Mais là!!! Désolé, je n’achèterai pas les nouveaux bracelets, c’est véritablement une HONTE, surtout à ce prix!! Mais, quel est l’imbécile dans cette société qui à « pondu » une telle aberration?

    • Reply
      Eddy février 10, 2016 at 09:57

      Après plus d’un an d’utilisation, je n’ai aucun souci avec le bracelet en ce qui me concerne. C’est vrai que le problème se rencontre chez pas mal d’utilisateurs à priori et je pense que le mieux est encore de contacter Fitbit directement. Je crois aussi que Fitbit a pris conscience du problème car les derniers modèles que sort la marque possèdent des bracelets que l’on peut changer.

    Leave a reply