Huawei Fit : notre test & avis de la montre sport

Huawei se met aussi aux traqueurs d’activité. Mais que vaut vraiment la montre sportive Fit ? On vous dit tout dans ce test complet.

Prix et spécifications

Le constructeur chinois a dévoilé rapidement sa montre Fit en même temps que le smartphone Mate 9. Elle est disponible à 149€ sur Amazon ou Boulanger.

Comme souvent, Huawei a choisi de miser sur le design afin de rendre son produit plus attractif. Sa montre fitness vient donc surfer sur la vague des wearables au look moderne comme les Fitbit ou Misfit. Je dois avouer que la première impression est plutôt bonne. La Fit dispose d’un écran circulaire de 1.04″  (204 x 204 px) renforcé avec une vitre en Gorilla Glass 3. D’ailleurs, la dalle LCD est monochrome, ce qui fait penser à la Pebble Time Round. On a plus l’impression de porter une montre qu’un traqueur dont la forme est souvent rectangulaire.

La Huawei Fit est une jolie montre sport qui fait penser à la Pebble Round.

La Huawei Fit est une jolie montre sport qui fait penser à la Pebble Round.

 

L'écran est monochrome, ce qui est relativement inhabituel mais bien adapté au design de la montre.

L’écran est monochrome, ce qui est relativement inhabituel mais bien adapté au design de la montre.

Le bracelet est en silicone et reste facilement interchangeable car de format standard 18 mm. Il y a trois coloris disponibles actuellement : noir, bleu marine ou orange. Rien ne dit cependant que Huawei ne produira pas d’autres bracelets dans diverses matières comme le fait Fitbit avec ses traqueurs.

Les bracelets sont interchangeables et au format 18 mm.

Les bracelets sont interchangeables et au format 18 mm.

Au dos de la montre est placé un capteur de rythme cardiaque capable de fonctionner 24/7. A côté de lui sont situés les connecteurs pour la recharge.

Le capteur de rythme cardiaque fonctionne à intervalles réguliers.

Le capteur de rythme cardiaque fonctionne à intervalles réguliers.

Une fois au poignet, la Fit est très agréable à porter avec un poids de 35 grammes environ. Elle se connecte en Bluetooth 4.2, la dernière norme en date. Les amateurs de natation apprécieront son étanchéité jusqu’à 50m. Dénuée d’altimètre, elle possède un capteur de luminosité ambiante qui permet d’allumer le rétro-éclairage en cas de besoin. Une chouette idée afin de garder l’écran monochrome visible en toutes circonstances.

Application Huawei Wear

Compatibilité : Android 4.4+, iOS 8+

Appareil de test : Oneplus One sous Android 6.0 Marshmallow

Huawei Wear
Huawei Wear
Prix: Gratuit

Afin d’archiver vos progrès, la Fit se connecte à l’application Huawei Wear. Le premier appairage se fait rapidement, vient ensuite une phase de mise à jour de la montre qui prend un petit moment. Une fois fait, on arrive sur une interface proche de ce qui se fait chez la plupart des concurrents.

L'application Huawei Wear possède une interface classique.

L’application Huawei Wear possède une interface classique.

On a accès à diverses données : résumé général, dernière activité effectuée, plan d’entrainement, données cardiaques et suivi du sommeil. Un appui sur chacune de ces sections ouvrira une page plus complète avec des graphiques simples. Vous pourrez voir les relevés sur une journée, une semaine, un mois et même une année. L’ensemble reste basique mais fonctionnel.

Graphiques de l'application Huawei Wear.

Les graphiques sont simples à appréhender.

La Huawei Fit n’étant pas équipée d’un GPS, il faudra embarquer avec vous le smartphone si vous souhaitez avoir un suivi de votre parcours. La montre ne reconnait pas automatiquement le lancement d’une activité, il faut donc faire un enregistrement manuel. C’est assez décevant, des traqueurs à moins de 100€ se débrouillant seuls pour suivre divers types d’activités. Notez que le suivi GPS ne fonctionne qu’en lançant l’activité depuis l’application, pas depuis la montre.

Après une activité, un récapitulatif sera enregistré sur l'application Huawei Wear.

Après une activité, un récapitulatif sera enregistré sur l’application Huawei Wear.

Huawei intègre avec son application une fonctionnalité assez originale : le plan d’entrainement. A partir de diverses propositions (5 km, 10 km, semi-marathon, marathon) il vous sera proposé de réaliser des exercices selon un planning. Un jour vous devrez faire 2 km en course légère, le lendemain 3 km en course soutenue et ainsi de suite. Certains jours vous pourrez aussi vous reposer. Le concept est attrayant et motivant, chaque sportif devrait y trouver son compte. Il faut par contre se contenter des exercices proposés, il n’y a pas moyen de les modifier.

Chaque plan augmente le nombre de jours d'activité.

Chaque plan augmente le nombre de jours d’activité.

 

Selon votre plan d'entrainement, il faudra vous entraîner ou vous reposer.

Selon votre plan d’entrainement, il faudra vous entraîner ou vous reposer.

La quatrième section représente votre suivi de rythme cardiaque.  Comme pour les pas, il est possible de visualiser des graphiques sur une journée ou plus. Les relevés manquant parfois un peu de précision, mais c’est souvent le cas sur la plupart des traqueurs. La Huawei Fit reste quand même dans la bonne moyenne.

Le suivi du rythme cardiaque est effectué en permanence.

Le suivi du rythme cardiaque est effectué en permanence.

La montre chinoise est aussi capable de suivre votre sommeil. Si les données relevées semblent pertinentes, le graphique qui en résulte gâche un peu tout. En effet, il faut se contenter d’un graphique comprimé et peu exploitable. Il arrive aussi que Wear me dise avoir détecté une période de réveil nocturne, mais n’affiche rien sur le dessin. C’est donc assez décevant au final.

Le graphique du suivi de sommeil est quasiment inexploitable.

Le graphique du suivi de sommeil est quasiment inexploitable.

Afin de vous motiver, Huawei Wear propose toute une série de médailles à décrocher selon vos efforts. C’est sympa même si ça n’a rien de vraiment novateur.

Des médailles viendront couronner vos divers accomplissements.

Des médailles viendront couronner vos divers accomplissements.

Dans l’ensemble l’application Huawei Wear fait un travail correct, proposant une bonne lisibilité des données. Le plan d’entrainement est aussi une bonne idée qui permettra aux utilisateurs de faire des efforts réguliers adaptés à leur motivation.

Prise en main

Avoir une jolie application c’est bien mais avoir une montre efficace c’est encore mieux. La Fit répond-elle à ce critère ? Oui et non, malheureusement.Comme nous l’avons vu précédemment, la montre sport chinoise possède un chouette design et l’équipement standard pour ce type d’appareil. Mais il s’avère qu’à l’utilisation l’interface est loin d’être au top. La toquante ne possédant pas de bouton physique, il faut passer par l’écran tactile pour naviguer à travers le diverses fonctions disponibles. L’ensemble fait d’ailleurs fortement penser à Android Wear dans le principe.

La Huawei Fit est une jolie montre sport qui fait penser à la Pebble Round.

Le cadran principal affiche l’heure et diverses données selon la watchface sélectionnée.

 

Divers cadrans analogiques et numériques sont disponibles.

Divers cadrans analogiques et numériques sont disponibles.

Un glissement vers le bas affichera successivement la gestion d’activité, le nombre de pas, le rythme cardiaque, le programme d’entrainement (si défini dans l’application), les paramètres et les notifications. A priori, c’est très classique. Mais à l’usage l’interface s’avère lourde et peu intuitive. L’écran semble parfois avoir du mal à faire la différence entre un glissement du doigt ou un simple appui. On navigue donc un peu à l’aveuglette, il en devient difficile de ne pas s’énerver. C’est dommage, les données sont bien affichées avec quelques graphiques qui font penser à ce que Garmin propose sur ses traqueurs.

Les informations affichées sont claires, dommage que la navigation soit si aléatoire.

Les informations affichées sont claires, dommage que la navigation soit si aléatoire.

 

La montre peut afficher un graphique, un peu comme sur les traqueurs Garmin.

La montre peut afficher un graphique, un peu comme sur les traqueurs Garmin.

Voyons de plus prêt le fonctionnement lors d’une activité physique. La Fit ne détecte pas automatiquement si vous faites du sport, il faut donc faire un suivi manuel depuis la montre ou l’application (si vous voulez le GPS, c’est la seule solution valable). Vous avez le choix entre les sports suivants :

  • Marche
  • Course
  • Vélo
  • Tapis de course
  • Natation

C’est peu ou prou identique à ce que fait la concurrence, Huawei reste dans la moyenne. J’ai donc testé une petite séance de marche. Une fois l’enregistrement lancé, l’affichage vous donnera le temps effectué, le nombre de pas, les calories dépensées et la distance parcoure. Une zone cardio vous permettra aussi d’accélérer ou décélérer afin de brûler au mieux les calories. Si besoin, vous pouvez aussi mettre en pause votre séance, ce qui est bien pratique quand on croise un voisin un peu bavard en plein exercice !

Les informations données lors d'une activité sont plutôt complètes.

Les informations données lors d’une activité sont plutôt complètes.

Une fois l’enregistrement terminé, tout sera rapatrié sur le smartphone avec quelques données supplémentaires comme votre vitesse moyenne ou le temps de repos conseillé avant un prochain exercice.

Après l'exercice, toutes vos données sont affichées sur l'application.

Après l’exercice, toutes vos données sont affichées sur l’application.

En dehors des fonctions sportives, la Huawei Fit permet de faire réveil en vibrant. Elle peut aussi afficher vos notifications. Mais là encore, c’est un point qui a été très mal géré par la société chinoise. Il arrive fréquemment que les notifications effacées sur le smartphone apparaissent sur la montre sans aucune raison. On se retrouve donc avec des notifications en pagaille qui n’ont même plus lieu d’être. Après quelques heures de ce traitement, j’ai laissé tomber l’affaire et coupé cette fonctionnalité. Dans la même veine, vous pouvez être alerté d’un appel téléphonique. Malheureusement, l’identité de l’appelant ne s’affiche pas et la seule option proposée est de raccrocher. Pas très utile, ni intuitif…

La Fit gère très mal les notifications.

La Fit gère très mal les notifications.

Après quelques jours de test, je dois donc avouer que je suis assez peu emballé par la Huawei Fit. De nombreux aspects logiciels sont mal gérés, ce qui gâche vite l’expérience.

Autonomie

La montre sportive de Huawei est dotée d’une batterie de 80 mAh, une capacité relativement proche de la concurrence. C’est donc sans grande surprise que l’autonomie donnée est d’environ 6 jours. Après 3 jours de test, la barre de batterie m’indique 50%. Sachant que j’ai laissé le capteur cardiaque allumé et l’écran activé par mouvement du poignet, il doit être possible de gagner quelques jours en coupant ces fonctions. Huawei annonce d’ailleurs 11 jours d’autonomie en “stand-by”. La recharge s’effectue quant à elle en un peu moins de deux heures via une base magnétique. La marque chinoise vient donc se placer au même niveau que la concurrence.

Conclusion

6.5 Total Score
Une montre connectée sport décevante

La Huawei Fit est pour moi une petite déception. Malgré un design attrayant et une application bien faite, le reste a du mal à suivre. La prise en main est gâchée par une interface lourde et mal gérée. Face à ses nombreux concurrents au même prix, il reste difficile pour Huawei de s'imposer, surtout en cette fin d'année qui a déjà vu passé de gros succès comme le Fitbit Charge 2 ou le Samsung Gear Fit 2 et 3. On vous recommande cette montre connectée si vous cherchez un design un peu atypique ou si le plan d'entrainement est une nouveauté qui vous attire.

PROS
  • Joli design
  • Étanche jusqu'à 50m
  • Plan d'entrainement original
  • Application simple d'emploi
CONS
  • Interface mal fichue
  • Graphique de sommeil inexploitable
  • Pas de suivi automatique des sports
  • Notifications pas au point
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply