iHealth Wave : notre test & avis du traqueur d’activité pour les nageurs

Après une balance connectée très convaincante, nous testons maintenant le Wave. Conçu par iHealth, ce traqueur d’activité offre un look original et quelques fonctions inédites. Faut-il pour autant craquer ? On vous répond dans ce test complet.

Prix et caractéristiques techniques

Avant toute chose , il faut savoir que le Wave est un traqueur d’activité relativement âgé. Celui-ci date en effet de 2015, année de sa présentation à l’IFA de Berlin. C’est donc un point important à prendre en considération pour tout achat éventuel. Maintenant que vous savez à quoi vous en tenir, il est temps de voir ce que nous offre ce bracelet qui est commercialisé officiellement à 79.95€. Notez qu’on le trouve à 65€ environ sur Amazon.

Au niveau des fonctionnalités, iHealth propose ce qu’il y a de plus classique pour un traqueur d’activité : nombre de pas, calories brûlées, suivi du sommeil et alarme vibrante. Mais le Wave se distingue avant tout par ses fonctions dédiées à la nage. Le constructeur indique qu’il peut reconnaître trois types de nages : brasse, dos crawlé et crawl. Il est donc étanche comme on peut s’en douter, ce modèle allant jusqu’à 30 mètres de profondeur.

iHealth Wave présentation

Le Wave possède un look assez unique avec son écran brillant.

Afin de voir rapidement vos données, un écran OLED est incorporé. Comme tout affichage de ce type, il devient totalement inopérant en plein soleil. Cet effet n’est pas arrangé par l’effet miroir du verre, qui donne certes un look unique au Wave, mais ruine totalement la visibilité en extérieur ou sous l’eau…

Ecran iHealth Wave

L’écran est totalement illisible en plein soleil.

On déplorera l’absence de capteur de rythme cardiaque, un élément pas forcément très répandu lors de la sortie du iHealth Wave. Inutile de dire qu’il n’y a pas non plus de GPS, mais on s’en doute vu le prix. On pourra néanmoins apprécier la présence de deux bracelets dans la boite, un noir et un bleu. Le traqueur peut ainsi changer rapidement de look.

Bracelets iHealth Wave

Deux bracelets sont fournis dans la boite.

Dans l’ensemble, le iHealth Wave ne révolutionne pas le marché. Son prix relativement bas lui permet de rester attractif malgré le manque de capteur de rythme cardiaque. Son look atypique peut aussi faire pencher la balance en sa faveur.

Application iHealth MyVitals

Compatibilité : Android 4.0+, iOS 8+

Appareil de test : Xiaomi Mi6 Android 7.1.1 Nougat

iHealth MyVitals
iHealth MyVitals
Développeur: iHealth Labs, Inc.
Prix: Gratuit
iHealth MyVitals
iHealth MyVitals
Développeur: iHealth Labs Inc.
Prix: Gratuit

Comme tout traqueur d’activité, le iHealth Wave possède sa propre application. La première connexion au smartphone s’effectue sans problème via Bluetooth 4.0. C’est ensuite que les premiers couacs se produisent… Il m’aura fallu pas moins de 30 minutes pour effectuer la mise à jour du firmware. Sans savoir pour quelle raison, le Wave ne cessait de se déconnecter. Heureusement (avec pas mal de patience) je suis arrivé à mes fins ! Mais la première approche laisse un goût amer. Je ne suis visiblement pas le seul si j’en juge par les commentaires sur le Play Store.

Application iHealth MyVitals

L’application MyVitals offre un affichage simple des données.

J’explore ensuite MyVitals. L’interface est classique et fait son boulot. L’affichage principal offre un résumé de votre journée avec activité et sommeil. On peut voir grâce aux autres onglets les résumés pour la semaine, le mois ou l’année en cours. C’est simple et efficace.

Affichage hebdomadaire application MyVitals

L’application donne un affichage par jour, semaine, mois ou année.

Un autre menu est consacré aux données relevées par le Wave. Pour y accéder, il faut utiliser le panneau latéral. Ce dernier affiche tous les appareils de la marque iHealth, que vous les possédiez ou pas. Ça fait plutôt brouillon. Pourquoi ne pas laisser la possibilité de n’afficher que les appareils possédés ?

Menu latéral MyVitals

Le menu latéral est trop rempli, ça fait brouillon.

Une fois dans le menu du traqueur, on obtient des graphiques affichant la progression et les divers exercices accomplis dans la journée. Le sommeil est aussi répertorié avec les phases de sommeil léger, profond et de réveil.

Résumé MyVitals iHealth

Le résumé de la journée est un peu trop basique.

Un second onglet permet d’avoir un affichage sous forme de liste pour chaque jour.

Affichage liste MyVitals iHealth Wave

L’application peut afficher une liste résumant vos activités quotidiennes (pas et sommeil).

Si on omet les quelques problèmes de mise à jour, l’application MyVitals fait son boulot. J’aurai cependant aimé qu’elle soit plus “motivante” en donnant quelques conseils selon les progrès effectués. Ici tout est brut de décoffrage, l’ensemble parait un peu austère et trop statique. Des informations plus détaillées serait un plus.

Prise en main du traqueur iHealth Wave

Il est maintenant temps de tester le traqueur d’activité en conditions réelles. Il tient bien au poignet grâce à son bracelet à boucle. Ce dernier semble malheureusement assez fragile et reste un peu rigide malgré plusieurs jours au poignet.

iHealth Wave attache bracelet

Le bracelet possède une attache de montre qui lui permet de bien tenir en place.

Contrairement à nombre de ses concurrents, le iHealth Wave n’embarque pas d’écran tactile, ni même de bouton. L’accès aux informations se fait en inclinant le poignet. Il affiche d’abord l’heure et la date (au format US…) ainsi que le niveau de batterie. Viennent ensuite le nombre de pas, la distance, les calories (actives et métaboliques) et le pourcentage d’avancement dans votre objectif. Une fois l’heure affichée, il est aussi possible de tapoter l’écran pour naviguer entre les infos. L’ensemble fonctionne malheureusement de façon assez aléatoire… Des fois le basculement du poignet n’est pas pris en compte, d’autres fois c’est le tapotement.

Informations santé iHealth Wave

Le Wave indique les informations classiques : pas, calories, distance.

 

Calories iHealth Wave

L’icône prend plus de place que les données sur l’écran. L’inverse serait plus pratique.

L’enregistrement d’une activité se fait de façon automatique. Il est impossible de lancer une mesure manuellement, ce qui est à mon sens un gros défaut en 2017. Espérons que cette fonction fasse son apparition dans le futur. Quant à la natation, la reconnaissance semble plus qu’aléatoire… La brasse est mieux reconnue que le crawl et le dos crawlé. Les mesures sont cependant souvent farfelues. C’est dommage pour un traqueur qui se destine justement à cette activité.

Une fois votre activité terminée, un compte-rendu s’affichera sur l’écran. Il faut alors lire très vite puisque l’affichage dure à peine trois secondes  et pas moyen de régler la durée d’affichage ! De plus le résumé est donné en allemand… Bref, on a l’impression que cette partie n’est pas aboutie. Encore une fois, il faut espérer que de futures mises à jour arrangeront ça.

On notera aussi que la gestion de l’alarme est plus que basique : on choisit l’heure de réveil et c’est tout. Le bracelet vibrera à l’heure dite sans chercher à reconnaître votre phase de sommeil. On peut néanmoins choisir la répétitivité de l’alarme pour toute la semaine ou certains jours seulement. Le Wave peut aussi vibrer à intervalle désiré pour vous rappeler de bouger régulièrement.

Autonomie

Alimenté par une batterie de 100 mAh, le iHealth Wave offre une belle autonomie de 7 jours environ. C’est probablement son plus gros avantage face aux autres traqueurs du marché (en dehors du MiBand 2). La recharge  s’effectue avec un petit dock qui se branche en USB. L’accroche magnétique tient fermement le bracelet en place. Dommage que le câble soit si ridiculement petit : à peine 20 cm. Un bouton sur le dock permet de faire une remise à zéro du Wave en cas de besoin.

Recharge iHealth Wave

Le câble du dock est bien trop petit.

La vitesse de recharge est elle aussi plutôt bonne, il faut environ 1h pour remettre la batterie au mieux de sa forme.

Conclusion

6 Total Score
Un traqueur d'activité relativement décevant

iHealth se noie avec son traqueur Wave pour la natation. Entre des problèmes de connexion, une navigation au poignet approximative et des relevés de nage inexacts, il ne reste plus grand chose d'attrayant au traqueur. Son autonomie remonte le niveau, tout comme le design original grâce à l'écran "miroir", mais c'est à peu prêt tout malheureusement. Je vous le recommande uniquement si votre budget est limité et que vous voulez un traqueur d'activité étanche qui fait son boulot sur les tâches simples (marche, sommeil).

PROS
  • Design original
  • Étanche
  • Relevés de pas et de sommeil cohérents
  • Bonne autonomie
CONS
  • Problèmes de connexion
  • Application austère
  • Ecran illisible au soleil ou sous l'eau
  • Relevés de natation incohérents
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply