Test du pont Philips Hue compatible HomeKit

Après vous avoir présenté le Starter Kit (3 ampoules et le pont de connexion) Philips Hue l’an passé, j’ai amélioré mon installation en la rendant compatible avec Siri. Pour cela, j’ai installé un nouveau pont de connexion que je vous fais découvrir ajd à travers le test.

Déjà possesseur du starter kit qui avait été présenté et testé sur notre site, j’ai décidé cette année de franchir un pas supplémentaire en changeant le pont de mon équipement Philips Hue. Pour information, le pont est cet accessoire indispensable qui va permettre de créer le lien entre votre Smartphone ou votre tablette et vos différentes ampoules. Non pas que le pont du produit présenté l’année dernière était en panne, mais le nouveau pont présenté l’an passé par Philips est capable d’être piloté par la solution HomeKit proposée par Apple.

En résumé, avec ce nouveau pont, je peux piloter mes lumières avec la voix depuis Siri. Au même titre que l’on peut ajouter ou supprimer des ampoules ou des luminaires sur l’installation mise en place à domicile, on peut aussi remplacer le pont et vous le verrez, tout cela se fait en toute facilité.

Philips Hue compatible HomeKit

À noter que si vous achetez le starter Kit depuis l’an passé, c’est ce pont de connexion que vous retrouverez certainement à l’intérieur (lisez bien la description du produit au moment de l’achat). Il ressemble en tout point au précédent, hormis le fait qu’il soit carré au lieu d’être rond, mais il permet désormais de piloter les lumières depuis un iPhone et un iPad en utilisant la solution HomeKit. Petit rappel pour celles et ceux qui ne connaissent pas HomeKit, il s’agit de la solution maison de domotique made in Apple.

Pour utiliser HomeKit, l’idéal est de posséder un Apple TV qui joue alors le rôle de hub permettant de faire le lien entre vos accessoires connectés et vos appareils. À noter que l’iPhone ou l’iPad peut jouer le même rôle, mais seulement s’il est dans la même pièce que les objets connectés en question. Comme l’Apple TV a pour vocation de rester à domicile, avec lui, on peut aussi piloter ses accessoires connectés à distance.

Le pont, à quoi ça sert ?

Lorsque vous décidez de franchir le pas et d’opter pour des lumières connectées que l’on va pouvoir piloter à distance, le pont est un accessoire indispensable. En effet, comme on le rappelait plus haut, c’est lui qui va assurer la communication entre votre smartphone/tablette/montre connectée et les ampoules. Pour commencer, il faudra donc relier celui-ci, à l’aide du câble Ethernet fourni, avec la box Internet de votre domicile.

Boite du Philips Hue

Une fois installée sur le réseau, il faut ajouter à ce même pont les différentes ampoules connectées de votre domicile. Vous pouvez leur assigner un nom ainsi qu’une pièce dans laquelle elles sont situées. Cette phase est importante si vous voulez pouvoir différencier les pièces de votre domicile. Lorsque, comme moi, vous remplacez votre ancien pont par celui-ci, la phase d’installation est différente :

1°) Dans un premier temps, il faut relier le nouveau pont à la prise Ethernet de la box et à la prise secteur afin de l’allumer. Tout cela doit se faire sans retirer l’ancien pont de connexion.

2°) Une fois que le pont est connecté à la box et qu’il est sous alimentation, il faut le rechercher au sein de l’application Philips Hue. Celle-ci va ensuite vous guider pour faire migrer les informations de l’ancien pont vers le nouveau.

Le pont de connexion Philips Hue

3°) Il faut laisser s’opérer cette fameuse migration puisque pendant ce temps, toutes les informations de votre ancien pont sont envoyées vers le nouveau (d’où la nécessité de laisser les deux branchés). C’est l’application qui gère tout cela et qui vous tient au courant de l’avancée. L’opération ne prend pas plus de 5 minutes, et une fois la chose terminée, votre ancien pont est remis à zéro.

4°) Une fois l’opération terminée, il vous reste à débrancher et retirer l’ancien pont de connexion puisque le nouveau a totalement pris le relais de façon transparente. À noter que la manipulation est extrêmement simple, même pour un non-initié.

Alimentation et port ethernet du Philips Hue

Si vous vous posez la question du protocole utilisé par ce pont, il s’agit d’une connexion avec le protocole Zigbee Light link. 2 400-2 483,5 MHz. L’avantage de ce protocole est de réduire la consommation électrique et la consommation de données tout en assurant un fonctionnement parfait et transparent entre votre appareil mobile et vos ampoules. Pensez à laisser votre pont à proximité de votre box Internet, car il a besoin d’être connecté sur une prise Ethernet.

Vous aurez compris que l’on ne peut pas faire fonctionner la solution de Philips sans ce fameux pont. Il est l’élément central de votre installation, que vous l’utilisiez ou non avec Siri et votre iPhone/iPad. Petit et discret, celui-ci a besoin d’être à proximité de votre box ou votre modem/routeur, car il se connecte en utilisant un câble Ethernet.

Que retrouve-t-on dans le coffret ?

Le produit vous sera livré dans une boite assez réduite qui contient juste le nécessaire pour faire fonctionner votre produit. En plus du pont à proprement parler, vous retrouverez les deux câbles qui vont servir à le faire fonctionner, à savoir un câble RJ45 et un bloc d’alimentation. Comme à l’arrière du pont il n’y a que deux ouvertures pour les connectiques, il ne sera pas difficile de comprendre quel cordon va dans quel emplacement.

Coffret Philips Hue en carton

En plus du matériel, Philips livre aussi une documentation très succincte qui explique comment installer et faire fonctionner le pont. Toutefois, comme on le rappelait plus haut, l’application Philips Hue remplit le même office et vous guide pas à pas dans l’installation de votre solution lumineuse.

Concernant le design du produit, comme on le disait plus haut, il abandonne son design circulaire pour un produit carré aux bords arrondis. Sur le dessus, on retrouve encore le bouton sur lequel il sera nécessaire d’appuyer pour appairer le système avec des applications tierces, par exemple. 3 diodes lumineuses permettent d’avoir des informations sur le bon fonctionnement de l’accessoire (s’il est branché, connecté aux ampoules et sur le réseau). Au dos du pont de connexion, on retrouve, enfoncé dans celui-ci, un bouton qui permet de faire un reset de l’accessoire.

Philips Hue avec son alimentation et le cable ethernet

On le disait aussi, le faible encombrement du pont de connexion permet de le mettre à proximité de sa box sans que celui-ci ne prenne trop de place. Attention toutefois, il émet une lumière bleue en permanence qui fait que je l’ai caché derrière un autre appareil pour ne pas qu’il me gène lorsque je regarde un film, totalement plongé dans le noir.

Comment l’utiliser avec Siri et Homekit ?

Si vous aviez déjà précédemment, comme c’est mon cas, un pont de connexion, vous ne serez pas dérouté par l’utilisation générale de cet accessoire puisque vous pourrez toujours passer par l’application Philips Hue pour utiliser vos lumières.

Philips Hue
Développeur: Philips Lighting BV
Prix: Gratuit

La véritable plus-value de cet accessoire vient surtout de la possibilité de l’utiliser avec HomeKit, donc avec Siri. Le fait que ce pont soit compatible avec le système HomeKit d’Apple permet d’ajouter cet accessoire au sein de l’application Maison disponible sur iOS 10. L’application, comme son nom l’indique, va permettre de contrôler tous les appareils connectés de votre domicile.

Il faut commencer par jumeler votre pont avec HomeKit. Pour cela, vous allez devoir scanner avec l’application Maison un code présent sur l’emballage et à l’arrière du pont. La chose ne prend pas plus de 30 secondes et votre accessoire et dès lors reconnu au sein de l’application Maison. Il reste ensuite à ajouter toutes les ampoules connectées au sein de l’application et de les attribuer dans une pièce. L’attribution aux différentes pièces est essentielle si vous voulez faire en sorte que votre application n’teigne pas toutes les lumières de la maison, mais seulement celles sur lesquelles vous voulez agir.

Gestion du pont Hue à l'aide d'un iPad et Siri

Depuis l’application, manuellement, il est possible d’éteindre/allumer les ampoules, changer la couleur ou encore la luminosité du bout des doigts. On peut ajouter au sein de l’application des scénarii. Par exemple, j’ai un salon composé de deux ampoules connectées, J’ai créé au sein del’application une ambiance « Je mange » qui éteint l’une des deux ampoules et donne à l’autre une certaine teinte et une luminosité faible pour une ambiance intimiste. En sélectionnant manuellement ou à la voix cette ambiance, une de mes deux ampoules s’éteint toute seule et celle encore allumée se règle sur l’ambiance désirée.

Vous l’aurez compris aussi, l’intérêt de cet accessoire est aussi son utilisation avec la voix via Siri. « Dis Siri, je mange », cette seule phrase magique permet d’activer la scène que j’ai programmée et ainsi je n’ai plus à toucher à un seul bouton ou à mon smartphone pour obtenir le résultat souhaité. Il reste donc à programmer par avance quelques ambiances pour ensuite piloter facilement sa maison avec la voix.

Siri pour commander le Philips Hue

Si vos lumières sont allumées, il est aussi possible de demander à Siri de tout éteindre, de baisser ou d’augmenter la luminosité et vous aurez immédiatement le résultat qui se matérialisera par l’effet souhaité. Il faut bien le dire, avec une installation minimale et aucune connaissance en domotique, il est possible d’obtenir un résultat vraiment bluffant et plutôt fonctionnel.

La question légitime que vous vous poser est, est-ce que ça marche vraiment ? On va dire que cette fonctionnalité est assez bluffante, mais qu’elle connait tout de même des ratés (surtout quand vous voulez en faire la démonstration à vos amis pour les épater). En effet, il n’est pas rare que Siri, que ce soit pour l’éclairage de son domicile ou autre chose d’ailleurs, ne comprenne pas vraiment ce que l’on attende de lui, et c’est la véritable limite de cette installation. Ce n’est d’ailleurs pas tant de la faute de Philips que d’Apple si cette fonctionnalité n’est pas à 100 % intuitive.

Gestion des lampes sur iPhone

Toutefois, n’oubliez pas que depuis iOS 10, HomeKit a pris de l’épaisseur sur iPhone et iPad et qu’il est aussi possible de piloter ses lumières depuis le centre de contrôle de son appareil mobile. Ainsi, de la même façon qu’on coupe ou allume le WiFi ou le Bluetooth, on peut allumer ou éteindre les lumières de son domicile.

Configuration du Philips Hue depuis l'iPhone

Vous le voyez, le fonctionnement parfait de ce dispositif dépend véritablement des progrès que fera Siri à l’avenir. Pour le reste, l’utilisation avec le smartphone ou la tablette est impeccable, que ce soit en passant par l’application Maison ou encore par l’application officielle Philips Hue qui permettra aussi de préparer des ambiances intimistes ou plus festives.

Pour qui et à quel prix ?

Clairement, et nous l’avions déjà dit lors de notre test précédent, la solution Philips Hue s’adresse vraiment au grand public tant elle est simple à mettre en œuvre et immédiatement fonctionnelle. Ce pont, compatible HomeKit, permet d’ajouter une brique supplémentaire en permettant de piloter sa maison avec la voix. Bien entendu, il est possible que cet accessoire intéresse surtout les personnes qui portent un réel intérêt à ce que l’on appelait la domotique, que l’on nomme maintenant les objets connectés.

Ampoules Philips Hue

À presque 60 euros ce pont de connexion, c’est un investissement à la fois coûteux, mais raisonnable. Si vous achetez un Starter Kit, il sera déjà livré avec et le coût s’en trouve dès lors plus avantageux. Seul, il vaut mieux se poser la question de l’intérêt avant de l’acheter. Depuis que je l’ai chez moi, j’utilise plus souvent les possibilités de mon installation alors qu’avant, je finissais par les allumer et les éteindre de manière banale, sans jouer sur les possibilités offertes par ce système.

À noter pour terminer, que ce pont, comme le précédent, peut accueillir jusqu’à 50 ampoules et lumières de la gamme Philips Hue. Cela permet d’intégrer à votre système toutes les lumières de votre maison, sauf à posséder un véritable château éclairé de partout.

Conclusion

8 Total Score
Je demande la lumière

Très concrètement, l’alliance du système luminaire (et lumineux) Philips Hue avec les possibilités offertes par Siri a quelque chose de bluffant qui nous fait véritablement entrer dans l’ère de la maison intelligente. Toutefois, comme on le soulevait aussi dans ce test, l’alliance entre les deux connait des ratés, surtout à cause d’un Siri qui se montre parfois en difficultés avec nos demandes. Toutefois, cela n’empêche pas le plaisir de piloter ses lumières depuis son smartphone de manière très simple depuis iOS 10. En résumé, ce pont compatible HomeKit est encore plus intéressant depuis un mois et l’arrivée d’iOS 10, mais s’il s’avère intéressant pour l’utilisation quotidienne des ampoules Philips Hue, il n’est pas non plus indispensable si vous possédez déjà l’ancien pont. Un achat qui vous propulsera dans le 21e siècle donc, mais un 21e siècle encore balbutiant, mais dont on aperçoit les contours lumineux de ce qui nous attend.

User Rating: 3.65 (1 votes)
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply