The Voice, gros malaise : cet échange fracassant entre Marc Lavoine et un candidat

The Voice est l'occasion idéale pour faire connaître son talent et tenter d'avoir une belle carrière dans la chanson. Si certains amateurs participent, des professionnels tentent également leur chance. Fait notable, lors de l'émission diffusée le 12 mars 2022, un participant a été reconnu par les coachs retournés. Et pour cause, il a écrit plusieurs chansons pour Amel Bent.

© TF1

Un artiste respecté dans le milieu participe à The Voice 

L’émission de TF1 n’est pas uniquement ouverte aux amateurs. Toutes les personnes qui veulent faire de la chanson leur métier peuvent y participer, même celles qui ont déjà une grande expérience du milieu, sans avoir réussi à réellement percer jusqu’à présent. Le cas de figure que nous allons vous introduire aurait donc pu se présenter bien avant. En effet, lorsque les quatre coachs se sont retournés, ils ont directement reconnu un professionnel qu’ils connaissent. Surtout Amel Bent, proche du chanteur qui se tient face à elle. 

Ce talent dont on pare, c’est Jérôme Sebag. Son nom comme son visage ne vous disent sans doute rien. Mais dans le milieu, il est notamment connu pour les chansons qu’il écrit. Amel Bent est bien placée pour le savoir, elle qui a accepté plusieurs de ses créations : les chansons Où je vais, Tu n’est plus là ou encore En Silence viennent en effet du chanteur

Si Amel Bent et les autres coachs se sont retournés car ils ont apprécié la voix de Jérôme Sebag, un vrai cas de conscience les prend alors, surtout Amel Bent. Marc Lavoine a fait savoir son état d’esprit au candidat, qui n’a pas spécialement apprécié

Un échange tendu entre Marc Lavoine et Jérôme Sebag 

« C’est la première fois que ça m’arrive de me retrouver face à un monsieur qui passe l’audition, et qui est déjà quelqu’un dans cette profession, et qui fait des choses. Ce qui est compliqué pour le coach, c’est de faire la part des choses autant pour le talent que le coach« , explique Marc Lavoine, face à un cas de figure inédit. Mais ces questionnements, Jérôme Sebag a dû mal à les comprendre. Il n’a pas manqué de répondre à l’artiste. 

« Il y a un truc presque ironique, car il y a marqué ‘Je vous veux’, et dans votre discours, ce que vous développez, c’est ‘Je ne vous veux pas trop’. In fine, c’est ‘Qu’est-ce qu’on va faire de toi’. Moi, je veux aller chez Amel mais je ne veux pas t’embarrasser« .

Le problème, c’est qu’Amel Bent est également gênée par cette situation. Elle craint les remarques des téléspectateurs : « Ce qui pourrait m’embarrasser, c’est que le public puisse penser ‘Elle le garde, car c’est son pote’, ça pourrait m’emmerder« . Marc Lavoine tient alors à poursuivre :

« S’il faut jouer le faux-cul, je sais jouer le faux-cul. Mais si vous venez chez moi, il faut accepter de se remettre à une place qui n’est pas celui de compositeur. Et si je dois être le coach, je ne laisse rien passer, je dis la vérité« . 

Mais comme il l’a annoncé, Jérôme Sebag a finalement rejoint l’équipe d’Amel Bent et compte sur elle et l’émission pour lancer une carrière, afin de rejoindre la lumière, lui qui évolue dans l’ombre jusqu’à présent. 

Amel Bent très élogieuse 

Mais la chanteuse semble malgré tout ravie de voir l’artiste rejoindre son équipe. Et pour cause, elle connaît son immense talent et pense qu’il mérite une vraie reconnaissance de la part du public : 

« Je le connais très bien, c’est un compositeur incroyable qui a changé ma vie. Il a écrit sur tous mes albums des chansons qui ont marqué ma carrière comme Tu n’es plus là, Où je vais ?. Dans son projet personnel, ce n’est pas quelqu’un qui a encore la reconnaissance que je pense il mérite. J’aime son travail, sa sensibilité, sa voix. C’est un super musicien, un super compositeur, un super auteur, c’est trop beau ce qu’il fait. Mais c’est une position bizarre pour moi car c’est quelqu’un que je connais et qui m’a fait des chansons. C’est chelou (…) Si tu viens chez moi, tu ne m’embarrasses absolument pas. Ce qui pourrait m’embarrasser c’est que le public puisse penser à un moment ‘nous on l’a trouvé beaucoup moins bien, elle le garde parce qu’elle le connait. Elle le garde parce que c’est son pote, parce qu’il lui a fait des chansons’. C’est ça qui pourrait m’emmerder ».