Thomas Dutronc lâche une bombe… et fait de terribles confidences sur sa mère, “Elle préfère en finir”

Françoise Hardy, victime d'un cancer, est souffrante depuis plusieurs année. Elle a, plusieurs fois, déjà évoqué son souhait de mettre un terme à sa vie. Mais son fils Thomas Dutronc ne semble pas partager du tout le choix de sa mère.

Alors que Françoise Hardy s’est récemment expliquée sur sa maladie, son fils Thomas Dutronc décide aujourd’hui de prendre la parole. En effet, l’artiste ne semble pas partager du tout le choix de sa mère. Présent sur le plateau d’Anne-Élisabeth Lemoine ce 24 mars 2021, le chanteur et guitariste s’exprime sans aucun tabou. Objeko revient donc sur son émouvante et poignante déclaration.

Thomas Dutronc : en désaccord avec sa mère, il pense que le temps n’est pas venu

Les conséquences d’un terrible cancer

Il y a plus ou moins trois ans, Thomas Dutronc apprenait effectivement que sa mère Françoise Hardy était touchée par le cancer. Rapidement, les médecins la prennent en charge et tentent de lui venir en aide. Si le cancer l’a quelque peu épargnée aujourd’hui, les conséquences sont pour le moins importantes. En effet, Françoise Hardy souffre en permanence.  » Aujourd’hui, c’est pire, bien plus concret. Privée de salive depuis 3 ans par 45 séances de radiothérapie, j’ai en permanence des détresses respiratoires, des crises d’étouffements et de suffocation, sans parler des hémorragies nasales interminables « .

Dès lors, la chanteuse s’imagine le pire. En tout cas, elle voudrait se préparer à l’inéluctable.  » Quand mon état deviendra encore plus insupportable, je n’aurai, hélas, pas le soulagement de savoir que je peux me faire euthanasier. La France est inhumaine sur ce plan-là « . Une déclaration qui laisse donc penser que Françoise Hardy voudrait décider du jour et de l’heure de son grand départ. Un moyen également d’être certaine de ne pas souffrir inutilement et de pouvoir prendre sa propre décision. Pourtant, cette idée semble beaucoup trop précoce pour son fils Thomas Dutronc. Objeko revient ainsi pour vous sur sa déclaration.

L’ex-compagne de Jacques Dutronc évoque l' »inhumanité  » 

La mère de Thomas Dutronc semble, en effet, très préoccupée par le sujet de l’euthanasie. Déjà en 2018, la star confiait au Parisien comment elle envisageait la fin de vie :  » Ma mère est morte comme elle l’a voulu, quand elle l’a voulu « . Donc, la septuagénaire voudrait la même chose pour elle-même.  » Je trouve que la souffrance physique quand elle est irrémédiable, est absolument inutile. Je suis une partisane de l’euthanasie depuis très longtemps. Et je suis scandalisée à chaque fois que les médecins ou de malheureux parents se trouvent dans des situations cauchemardesques à cause de l’inhumanité de l’administration et de la société « .

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Thomas Dutronc (@thomas.dutronc)

Si son sentiment est bien sûr tout à fait respectable, son fils Thomas Dutronc se montre beaucoup plus nuancé. En effet présent sur le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine ce 24 mars dernier, il livre son sentiment sur le sujet. Objeko revient donc pour vous sur la déclaration d’un fils qui a du mal à accepter l’idée de perdre sa mère. Une réaction bien évidemment très logique qui pourtant ne laisse personne insensible. Face aux caméras de France 2, l’artiste fait ainsi part de son sentiment sur un sujet qui préoccupe sa mère. Et qui doit bien évidemment lui aussi le meurtrir.

Quand le temps sera venu, pas avant

Thomas Dutronc a donc réagi en direct aux déclarations de sa mère sur France 2.  » Quand elle a eu des problèmes récemment, elle disait : ‘Bon là, c’est terminé’, mais moi, j’étais là pour dire : ‘Attends !‘ Par exemple dans le cas de ma mère, elle est très comme ça. Si c’est pour souffrir, pour faire de l’acharnement thérapeutique, elle préfère en finir « . Néanmoins, Thomas Dutronc semble absolument vouloir apporter un bémol à cette analyse. Car selon lui, Françoise Hardy penserait à passer à  » l’acte un peu trop tôt « . Bien sûr, il ne se permet pas de donner le moindre conseil à sa mère et ne semble pas vouloir s’immiscer dans ses décisions. Néanmoins, l’éventualité de cet acte paraît difficilement audible pour lui. Et quoi de plus normal pour un fils de vouloir garder sa mère le plus longtemps possible auprès de lui. Pourtant, Françoise Hardy semble catégorique. Elle voudrait en effet pouvoir décider le moment venu de partir sans avoir à demander l’accord de qui que ce soit.

Cependant en France, cette issue semble très compliquée au vu de la législation actuelle. Cependant, certains Français ont déjà franchi le pas en s’exilant pour faire leur dernier voyage. En effet, la Suisse, la Belgique ou encore d’autres régions d’Europe pratiquent en effet l’euthanasie. Bien évidemment dans des conditions particulières et soumises à des avis d’experts et d’un conseil scientifique. En tout cas, les révélations de Thomas Dutronc se sont montrées très émouvantes. Tout comme d’ailleurs la prise de parole de Françoise Hardy dont la douleur et la tristesse crevaient littéralement le cœur. Néanmoins, la lucidité et la force de la chanteuse forcent le respect.