Thomas Sotto et Julia Vignali (Télématin) : cette chute totalement inattendue, aïe

Depuis un peu plus de six mois, les fans de Télématin assistent à un énième changement. Sans doute lassés, ils s'emparent de la télécommande et leur font payer le prix fort ! Attention, ça pique !

© France 2

Chaque minute de Télématin est censée nous faire du bien avant de débuter la journée. Or, cette fois, les thématiques sont trop dramatiques !

Télématin en chute libre !

Attention, si vous n’avez jamais vu ses images, accrochez-vous ! Depuis presque quatre décennies, l’émission Télématin réveille les Français avec le plus de douceur possible. D’ailleurs, comment oublier la parodie des Inconnus ? Arrivez-vous à vous reconnaître dans cette devise mythique « j’ai beau être matinal, mais j’ai mal » ? Devenu un rendez-vous à ne louper sous aucun prétexte, on regarde ce programme entre deux tartines et une gorgée de café. Inutile de faire la liste de tous les présentateurs qui se sont prêtés à l’exercice. Pour autant, certains chroniqueurs ont réussi à se démarquer.

Cette fois, Objeko pense à Sophie Davant. Un banal bulletin météo suffit à la propulser dans le cœur des téléspectateurs. À jamais reconnaissante envers son mentor William Leymergie, elle avoue qu’elle n’aurait jamais osé lui voler son fauteuil. De toute manière, il a la réputation d’être maudit. Et ce n’est pas la nouvelle équipe qui pourra dire le contraire !

Télématin pas idéal pour commencer la journée ?

Cette semaine, Télématin a décidé de traiter les nouvelles de manière étrange. Tout d’abord, Thomas Sotto et Julia Vignali ont la chance d’avoir l’avocat des proches d’Yvan Colonna. Après la violente agression de ce dernier, le ton monte sur l’ile de Beauté. Le débat sur l’indépendance de la Corse n’a jamais été autant d’actualité. À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, nul doute que cette question fera forcément partit des priorités du nouveau locataire de l’Élysée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par France2 (@telematin_officiel)

Venue pour faire la promotion de son dernier long-métrage à Télématin, la comédienne et à présent réalisatrice Michèle Laroque brise le silence. En effet, ce qui se passe en Ukraine lui donne la nausée ainsi qu’au monde entier. Dans une moindre mesure, cela lui rappelle le départ précipité de sa génitrice de Romanie. Alors âgée de 23 ans, l’actrice a toujours été traumatisée par cette partie sombre de l’histoire. Donc, lorsqu’elle comprend qu’un chapitre douloureux se répète, forcément, elle a le cœur qui saigne. Fort heureusement, abordez le scénario et l’équipe de son film réussit à la remettre d’aplomb ! Certes, il s’agit d’un remake. Si vous souhaitez faire une soirée famille sans vous ruiner, sachez que les comédiens ont rivalisé d’ingéniosité pour qu’on passe un bon moment. Alors… on danse avec eux ou pas ?

Aïe… ça sent le roussi pour le duo d’animateurs de France 2 !

En une semaine, Télématin a perdu deux points. Face à ce constat, Objeko se demande ce qui se déroule après le tournage. Ah si les murs du plateau pouvaient parler, ils nous en diraient des choses incroyables. Est-ce que les téléspectateurs se sont (déjà) lassés du duo Sotto-Vignali ? Depuis fin août, ils ont repris le flambeau de Laurent Bignolas. N’en loupant pas une miette, le comédien Kad Merrad donne son avis à son épouse. Tenue vestimentaire, reportage du jour, il ne lui laisse rien passer. Visiblement, son œil d’expert ne suffit pas à faire pencher la balance. Pour l’instant, la direction de France 2 n’a pas encore livré son analyse.

On le sait, ces derniers temps, le service public enchaîne les échecs. En face de The Voice, The Artist de Nagui n’avait aucune chance. Quant au Quiz des champions, même le génial Cyril Ferraud n’a pas réussi à convaincre. Récemment, Faustine Bollaert est tellement déçue que son concept de réunir les âmes n’est pas pris. Seul Unis pour l’Ukraine a marché et a pu rassembler une cagnotte hallucinante destinée aux victimes de Vladimir Poutine. Ouf… L’honneur est sauf !

Si on met bout à bout toutes les audiences de Télématin de la semaine, on se rend compte que le prédécesseur avait au moins le mérite de faire moins de dégâts. Que faut-il revoir ? Les sujets abordés sont-ils vraiment au centre des préoccupations des Français ou bien doivent-ils tout recommencer à zéro ? N’y a-t-il pas un air de déjà-vu épuisant à la longue ? Promis, dès qu’on en sait un peu plus, on vous tient au courant ! Donc, la suite c’est forcément dans le prochain numéro d’Objeko… À bientôt pour de nouvelles aventures !