Tom Pernaut effondré par la mort de son père JPP : ses mots déchirants, « Je te l’ai jamais dit mais… »

Ce printemps 2022, aucun ami ou membre de famille de Jean-Pierre Pernaut ne l'oubliera ! Le coeur en miettes, Tom Pernaut décide d'ouvrir son âme à l'assistance...et là, c'est le drame !

©voici

Chaque seconde des funérailles de Jean-Pierre Pernaut, les invités retenaient leur souffle. Quand Tom Pernaut s’exprime, ils s’effondrent.

Plus que jamais, Jean-Pierre Pernaut devrait savoir…

Deux cancers soit un de la prostate et un autre des poumons, une opération à cœur ouvert, des petits AVC, les rebondissements autour de la santé de Jean-Pierre Pernaut a tenu la France en haleine. Malheureusement, au début du mars, il rend son dernier souffle. Effondré par ce drame, son ex-collègue et ami Bernard Montiel s’écroule à l’antenne. C’est la première fois que le chroniqueur de Baba montre ses émotions. Pudique, il les dissimule derrière son humour caustique. Qu’on le dise. L’attitude de l’ancien présentateur de Vidéo Gag n’est qu’un vague aperçu du désarroi des proches du défunt. Contre toute attente, c’est son fils Tom qui va semer le plus le trouble. Ce pro de la vitesse va stopper sa course folle aux marches de l’église. Maintenant qu’il n’est plus là, comment va-t-il faire pour affronter les difficultés du quotidien ?

Pernaut : une cérémonie inoubliable

Celle qui traite l’information en continu a volontairement choisi de faire une émission spéciale consacrée aux obsèques de Jean-Pierre Pernaut. Malgré le conflit en Ukraine et le nombre de cas COVID qui repart à la hausse, le temps semble suspendu. Et le moins qu’Objeko puisse dire, c’est qu’il y avait du beau monde. Plus que jamais, la grande famille du PAF fait bloc et souhaite lui rendre un vibrant hommage. Sur les marches de l’église, les célébrités se succèdent. Sa plus fidèle collègue Evelyne Dhéliat a fait un magnifique discours. Quant à Michel Drucker, malgré la concurrence, il était bel et bien présent pour saluer le talent du chéri de Nathalie Marquay.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bernard Montiel (@bernardmontiel)

Revenons un instant sur le cas Bernard Montiel. Les larmes au bord de l’âme, il s’exprime au micro de BFMTV. Il va tellement lui manquer, ça serait mentir de dire l’inverse. Une fois que la première Dame arrive, c’est signe que la cérémonie peut commencer. Cette fois, contrairement à Johnny Hallyday, nous n’entendrons de cette cérémonie que des brides. Fort heureusement, nos confrères de Gala ont réussi à obtenir le détail du message du cadet de Jean-Pierre Pernaut. Bouleversantes, les deux minutes de son discours sont  à jamais gravées dans le marbre.

Pernaut : ce terrible aveu glaçant

Il tient à vanter la mémoire de celui qui lui a donné la vie. Il énumère toutes les qualités que les confrères ont abordées. « Merci d’avoir été un père souriant, généreux, ambitieux, attentionné, très drôle et parfois même c*n. » Saluant le fait qu’il lui ait tout appris de leur passion commune, il adresse un message fort à son demi-frère Olivier. C’est l’évidence. Si une génération les sépare, ils s’empareront de ce flambeau ensemble. Enfin, faisant allusion à la retraite que Jean-Pierre Pernaut tardait à prendre, il souhaite lui réitérer son admiration. Grâce à son dynamisme, la tribu « n’a jamais manqué de rien ». Cette fois, la goutte d’eau jaillit de son âme brisée. « Je ne te l’ai jamais dit dans les yeux, car c’est dur de le dire entre hommes, mais je t’aime papa. »

Jean-Pierre Pernaut avait pour habitude de s’impliquer à 200% dans ses éditions du journal de 13 heures. Pendant 33 ans, les correspondants en région ont pu compter sur lui pour faire passer des messages importants à l’antenne. Certes, des fois, cela donnait lieu à quelques dérapages. Pour autant, jamais TF1 ne lui en a tenu rigueur. C’est déjà ça !

Même absente physiquement, l’aura de JPP est toujours présente

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Altitude 750 (@altitude750)

Droit dans ses bottes, il n’avait même pas besoin de prompteur ni d’oreillette tant il maîtrisait ses thématiques sur le bout des doigts. Parmi l’équipe technique, des stagiaires à celles et ceux qui sont montés en grade, chacun salue sa bienveillance à sa manière. Pour l’anecdote, sa remplaçante Marie-Sophie Lacarrau avouait penser tous les jours à cette magnifique transmission de fauteuil. Alors, oui, s’il faut retenir quelque chose de ce drame, c’est que tout le monde l’aime. Que Tom, Lou, Olivier ou Julia ne s’en fassent pas. En direct des étoiles où il fait la fête avec son ami Johnny Hallyday, leur père continue de veiller sur eux.

Merci à nos confrères de Gala