Tout ce qu’il faut savoir sur l’insuffisance rénale chronique : symptômes et préventions

Si vous souffrez d'insuffisance rénale chronique, vous avez sans doute besoin d'un complément d'informations. Quelle coïncidence ! Objeko a surement la réponse à toutes celles que vous vous posez !

© Getty

Lorsque le diagnostic de l’insuffisance rénale chronique tombe, on est perdus. Heureusement, grâce à ce récapitulatif, tout s’éclaire !

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale chronique ?

Autant vous le dire tout de suite. Objeko ne compte pas utiliser trop de mots scientifiques dans cette enquête consacrée à l’insuffisance rénale chronique. Tout simplement parce que le fait d’être atteint de cette pathologie est assez compliqué à gérer au quotidien. Dans un premier temps, nous allons vous décrire son lien avec d’autres maux. Ces derniers ont malheureusement la capacité de déclencher des symptômes. Ensuite, notre équipe a pour objectif de donner des conseils assez faciles à respecter. À l’heure actuelle, on estime que sur 7 adultes, au moins l’un d’entre eux est touché. Là où le bât blesse, c’est qu’il faut parfois des mois voir des années avant de poser un diagnostic. Objeko fait le point !

Ouvrez l’œil !

Comme nous venons de vous le préciser, l’insuffisance rénale chronique est fourbe. En rendant hors service l’un des reins, l’autre prend le relais. Hélas, parfois, tout dérape. Ce n’est que lorsque le duo a des difficultés à accomplir son travail que le médecin lâche le verdict. Lorsque celui-ci tombe,  le patient se sent seul face à sa maladie. Souvent démuni, on lui dit qu’il n’y a plus rien à faire.

Quel est le lien entre l’insuffisance rénale chronique et la tension ?

Objeko aborde les causes de l’hypertension. Souvent provoquée par le stress, elle peut également avoir un terrain génétique. Dans ce cas-là, le médecin traitant a l’habitude de prescrire des cachets pour la diminuer à un taux acceptable. Ne jouez pas avec le feu. Tentez de calmer vos angoisses en vous défoulant dans une activité sportive (course à pied, natation, vélo, etc.) ou bien en mangeant plus équilibré. De cette manière, vous éliminerez le mauvais sort de l’insuffisance rénale chronique qui rôde.

Même ceux qui souffrent d’anémie sont concernés

Dès les premiers cours de science naturelle, on nous explique que le taux d’hémoglobine doit être surveillé de près. Si jamais il est trop bas, vous avez de fortes chances de faire de l’anémie. En fonction des compatibilités de votre groupe sanguin, et si vous êtes en plus victime d’insuffisance rénale chronique, les médecins peuvent décider de vous perfuser.

Aïe…ça gratte !

Les soucis d’épiderme devraient vous mettre la puce à l’oreille. En effet, plus vous ressentez un malaise à ce niveau-là, plus l’insuffisance rénale chronique devrait être l’une des pistes privilégiées. Mais avant de céder à la panique, Objeko vous conseille d’aller voir un spécialiste. Selon la gravité des démangeaisons et de la texture de votre peau, il trouvera forcément la crème la plus adaptée pour réduire votre sensation d’inconfort.

La vitamine D doit devenir votre priorité

Souvent fatigué, il est temps de faire un bilan sanguin. Si jamais vous constatez une carence en vitamine D, la plupart du temps, il s’agit d’un indice qui vous mène tout droit à l’insuffisance rénale chronique. Autre signe que vous souffrez d’un manque de ce nutriment, vous avez du mal à vous remettre de vos chutes. Un faux mouvement peut avoir des conséquences sur votre équilibre. C’est le moment ou jamais de réagir !

Attention à la rétention

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julia Schroeder (@julia_schroeder)

Lors de vos repas en famille ou entre amis, la consommation de sel peut rapidement dégénérer. En effet, si vous ne respectez pas les doses, votre organisme risque de retenir de l’eau plus de raison. Et là c’est le drame pour vos reins. Obligés de travailler sans pause, ils n’arrivent pas à gérer cet afflux de sodium. Avouez que ça sera dommage de développer une insuffisance rénale chronique à cause d’un abus de la salière.

Ce régime alimentaire sauve des vies

Depuis toujours, les protéines sont mises à l’honneur dans les méthodes d’amaigrissement. Hélas les excès n’ont rien de beau. En plus de l’insuffisance rénale chronique, d’autres pathologies peuvent s’installer dans la durée. Si vous souhaitez vraiment perdre du poids sans effet yoyo, on vous recommander de manger de tout en petite quantité. Et si vous voulez en savoir plus sur les techniques à la mode, on vous conseille de lire cette enquête incroyable sur le jeûne intermittent.

Phosphate nutritionnel. Est-ce que ce nom vous dit quelque chose ? Comme d’habitude, Objeko simplifie et vous résume les choses à sa manière. Si jamais vous souffrez d’insuffisance rénale chronique, vous devez diminuer les laitages (fromage, yaourt, œufs, etc.), moins aller à la boucherie ainsi que la quantité d’habitants de la mer.

Comment ça se passe une dialyse rénale ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par HagaZiekenhuis (@hagaziekenhuis)

Chez Objeko, nous sommes conscients de passer des heures reliées à cette machine impressionnante peut effrayer. Or, actuellement, c’est le seul moyen de traiter l’insuffisance rénale. Elle permet de trier et de supprimer les déchets massifs présents dans le sang. En somme, elle prend le relai de vos reins.