TPMP : Hugo Manos révèle faire des injections, Valérie Benaïm sous le choc

Le compagnon de Laurent Ruquier, nouvelle coqueluche des émissions stars de C8 et de Cyril Hanouna, a choqué son audience le 2 mai dernier. Le tout en abordant le sujet des soins esthétiques, faisant quelques confidences personnelles.

©gala

Hugo Manos fait partie des nouveaux visages incontournables de C8. D’abord chroniqueur dans l’équipe de Matthieu Delormeau, pour TPMP People, il fait maintenant aussi partie de l’équipe de Cyril Hanouna pour le classique Touche pas à mon poste. Le compagnon de Laurent Ruquier a su s’intégrer à merveille auprès des chroniqueurs et des animateurs vedettes de la chaine. Son succès auprès du public aussi ne fait aucun doute. Cela dit, Hugo Manos a beau avoir toutes les qualités, il n’est pas pour autant capable de mettre tout le monde d’accord à chacune de ses interventions publiques. Objeko vous l’accorde, personne ne peut se vanter d’une telle capacité. Néanmoins, il faut avouer que c’est en abordant un sujet polémique que le bellâtre a fait réagir le public. Sur le plateau de TPMP, il même réussi à choquer Valérie Bénaïm !

Hugo Manos joue cartes sur table, cela peut en agacer certains

Le nouveau chroniqueur de TPMP est de plus en plus présent sur C8. Evidemment, comme il débute, il peut lui arriver de faire des erreurs. Mais dans l’ensemble il a su trouver sa place et gagne petit à petit l’affection du public de l’émission. D’autant que Hugo Manos n’est pas du genre à refuser avouer ne pas savoir, de se tromper ou de faire des erreurs. Il assume qui il est et ce qu’il pense, toujours très à l’aise devant les caméras. En effet, cela ne semble pas le déranger que les programmes auxquels il participe soient en direct. Cela étant dit, certains de ses collègues ou certains membres du public fidèle de TPMP pourrait ne pas apprécier son comportement.

En intégrant la grande famille de Touche pas à mon poste, Hugo Manos accepte les règles du jeu. Travailler ses interventions pour poser des questions pertinentes aux invités, se montrer sincère, ne pas lésiner sur les confidences et accepter aussi de jouer à fond les amitiés et les inimitiés avec les autres chroniqueurs.

Dès lors, c’est le principe même du programme star de C8 qui se met à l’œuvre. Les chroniqueurs sont amenés à partager leurs opinions et il est impossible qu’elles puissent plaire à tout le monde. D’autant qu’au fur et à mesure des débats, ce sont deux camps opposés qui se dessinent. Pour la première fois depuis qu’il intégrait TPMP, Hugo Manos a donc choqué son audience.

Des réactions franches de toutes parts

Non seulement il choquait ses confrères en plateau, il choquait aussi une partie du public de TPMP. Mais Objeko ne vous cache pas que l’autre partie, des chroniqueurs et du public, pouvait totalement être prête à soutenir les propos de Hugo Manos. Pour vous remettre dans le contexte, Cyril Hanouna abordait les actualités du PAF. Au détour de quoi, le sujet de l’abus des chirurgies esthétiques de Madonna a été lancé. Sujet suffisant pour déjà diviser le public et les chroniqueurs en plateau.

Hugo Manos a ensuite tenu, comme ses confrères, à donner son avis sur le sujet. Mais en le faisant, il révélait qu’il avait recours lui-même à des soins de médecine esthétique. Et c’est cela qui a donc choqué le public et Valérie Bénaïm. « En fait on ne remarque que celles où c’est outrageant ou vraiment flagrant. Mais il y a plein de femmes, plein d’actrices ou des chanteuses qui font de la médecine esthétique et de la chirurgie esthétique et ça ne se voit pas parce que c’est bien fait. », commençait par défendre le compagnon de Laurent Ruquier.

« Il n’y a pas que les filles. Moi j’en fais. Je ne fais pas de la chirurgie esthétique. Mais je n’ai aucun problème à faire de la médecine esthétique. Je fais du botox. De l’acide hyaluronique. », ajoutait Hugo Manos, n’hésitant pas une seule seconde à se prendre pour exemple.

L’intervention de Hugo Manos interpellait surtout Vélaire Bénaïm qui le trouvait beaucoup trop jeune pour avoir recours à de tels procédés. Mais Objeko ne vous cache pas que le bellâtre avait réponse à tout. « Justement le botox, c’est quelque chose qu’on commence jeune pour que ce soit préventif. Donc il ne faut pas diaboliser la chose, je pense. Il faut rester neutre et ne pas toujours prendre des exemples extrêmes. », répondait-il, loin de mettre fin à la polémique lancée sur la Toile.