TPMP : malgré les tentatives de Cyril Hanouna, Matthieu Delormeau furax fait un choix radical

Pas toujours simple de gérer les chroniqueurs de TPMP. Ce soir-là, Matthieu Delormeau grince des dents en écoutant Gilles Verdez. Vu qu'il n'arrive pas à avoir le dernier mot, il va exploser en plein vol !

©par Bertrand Gilbertat

À chaque fois que ces 2 là se disputent à TPMP, les autres membres de l’équipe retiennent leur souffle. Cette fois, c’était la goutte d’eau !

Vent de panique à TPMP !

Après avoir découvert ces quatre magnifiques buts, rien ne laissait présager que le PSG serait au centre d’une énorme polémique. En effet, le doublé de Messi est déjà inscrit dans la légende. Du côté des montpelliérains, on a le cœur lourd, surtout que pour une fois, le match se passe à domicile. En ce qui concerne les supporters de l’équipe de la capitale, ils ne vont pas pouvoir savourer la victoire très longtemps. Et pour cause, cet énième débat tombe comme un cheveu sur la soupe. Il semblerait qu’Idrissa Gueye ait préféré déclarer forfait à cause d’un flocage LGBT sur son maillot. Arboré exceptionnellement en raison de la journée de la lutte contre l’homophobie, cet imprimé fait couler beaucoup d’encre et de larmes. Sur le plateau de TPMP, la pression va monter d’un cran. C’est parti, Objeko vous raconte tous les détails.

Ce débat se transforme en pugilat

Lorsque Cyril Hanouna donne la parole à son équipe, il ne sait pas encore combien la situation va devenir hors de contrôle. Tout d’abord, c’est l’ex-journaliste sportif Gilles Verdez s’exprime. Féru de football, il va prendre la défense d’Idrissa Gueye. « C’est un homme exemplaire, il vient de récolter, lors d’un gala de charité, un million d’euros pour les jeunes malades. [Il] se préoccupe énormément de ce qui se passe dans la société. » Le mari de Fatou appuie son choix de rester droit dans ses bottes. « En raison au nom de sa liberté de conscience, d’expression, de religion« , il a tout le soutien du chroniqueur de TPMP. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde ! On pense notamment à la femme de Daniel Ribolo. Habituée à regarder ou écouter les commentaires des matchs en compagnie de son époux, elle s’offusque de ce qu’elle vient d’entendre.

Grosse tension ce soir dans #TPMP autour de l’affaire Gueye. Après avoir traité un peu plus tôt @gillesverdez d’ »homophobe » et de « connard », Matthieu Delormeau a quitté le plateau. pic.twitter.com/J4t3XGmoy7

– Christophe Gazzano (@Chris_ga) May 18, 2022

Estomaqué par ce qui est dit, Matthieu Delormeau atomise Gilles Verdez. Très vite, les noms d’oiseaux fusent. Ignorant le recadrage de Cyril Hanouna, celui qui anime TPMP People fait un bref rappel des faits. « L’homophobie, ce n’est pas une opinion, c’est un délit. » Incapable de se calmer, il estime que c’est « honteux » de trouver des excuses à ce joueur de football. Avec de la haine dans le regard, la mâchoire serrée, il persiste et signe. Qu’il ne s’avise plus à lui adresser la parole. En dehors du plateau où il sera plus ou moins forcé d’échanger avec lui, il n’existe plus à ses yeux.

Baba incapable d’apaiser les tensions

Capture d’écran (c) TPMP (c) C8

Loin de courber l’échine, Gilles Verdez tente de se défendre. « Arrêtez de donner des leçons, vous êtes la bien-pensance incarnée. » Très vite, il rajoute que Matthieu Delormeau n’a qu’un seul objectif, celui de « propager la haine ». Passant par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, Matthieu Delormeau a le souffle coupé. Après avoir qualifié son ancien ami d’homophobe, il estime que ce n’est plus la peine qu’il garde son micro plus longtemps. Par conséquent, dans un excès de rage, il l’arrache et tente de s’enfuir en direction de sa loge. Qu’on ne vienne surtout pas le déranger. Il bouillonne comme on l’a rarement vu depuis son retour sur C8 en août dernier.

Capture d’écran (c) TPMP (c) C8

Le papa de Lino et de Bianca sort de ses gonds. Certes de temps en temps, Gilles Verdez va trop loin et donne des arguments un peu farfelus. Au moins, il a mérite de les assumer. On l’aura compris, au lieu de soutenir Matthieu Delormeau, Baba va prendre fait et cause pour son opposant. « Je n’ai jamais entendu une c*nnerie pareille. C’est un exemple de tolérance, il est contre toutes les formes de racisme ».  Quant à Matthieu Delormeau, il n’a pas du tout apprécié sa manière de répondre ou encore d’argumenter. Se dirigeant vers les coulisses, Objeko sent bien qu’il a atteint un point de non-retour. Pour l’heure, il semblerait qu’il ait décidé de se reposer. Donc, ne comptez pas sur lui pour commenter l’actualité des stars dans le prochain numéro de TPMP People.