TPMP : Matthieu Delormeau dézingue méchamment Bilal Hassani et l’insulte comme jamais

Lundi 6 septembre, TPMP revenait sur l’interview choc de Jarry sur RTL ce weekend. Matthieu Delormeau en a profité pour se lâcher contre Bilal Hassani.

TPMP : Matthieu Delormeau dézingue méchamment Bilal Hassani et le traite de "gay caricatural”
© C8

Invité ce weekend dans l’émission On refait la télé, sur RTL, Jarry a fait des révélations fracassantes. En effet, il a dévoilé comment le monde de la télévision a maltraité son identité homose*uelle. « C’est vrai, au départ on me disait : ‘Fais attention, t’es très efféminé, tu sais, il ne faut pas faire peur à la ménagère...’ La ménagère, dès qu’elle voit un gay, elle s’enfuit, c’est bien connu, elle lâche son caddie et elle rentre chez elle faire une tarte ! », a-t-il ainsi expliqué avec ironie

Et d’ajouter : « La télé n’est pas le meilleur exemple de la représentativité, de l’acceptation et de la tolérance (…) Si tu es trop efféminé, c’est un peu gênant. Il faut que tu sois un P* raisonnable, qui ne fasse pas trop de bruit et qui ne crie pas trop fort« , a-t-il en effet poursuivi.

Arthur, le sauveur de Jarry dans le monde fermé de la télévision

Celui qui officie désormais aux manettes de Game of Talents sur TF1 a ainsi essuyé régulièrement des critiques particulièrement méchantes. Le début de sa carrière s’est révélée particulièrement compliquée. Mais une personne lui a donné sa chance. Et lui a permis de rester lui-même. Il s’agit d’Arthur. L’animateur et producteur aurait ainsi été le seul à « l’accepter tel qu’il est, atypique ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bilal Hassani (@iambilalhassani)

Encore aujourd’hui, l’humoriste lui témoigne une reconnaissance sans bornes. Il faut dire que la bienveillance d’Arthur était unique dans le monde audiovisuel. « J’ai trouvé ça super, et je le remercie, parce que ça m’a apaisé. La télé, ce n’est pas le meilleur exemple de la représentativité, de l’acceptation et de la tolérance », a-t-il en effet ajouté. Car la plupart du temps, ses collégues et supérieurs lui demandaient de venir à la télévision « pour être autre chose que ce qu’il est ».

« Il faut que tu sois un P* raisonnable« 

« Ils sont gay-friendly quand tu as une apparence de bûcheron, si tu es trop efféminé, c’est un peu gênant. Il faut que tu sois un P* raisonnable, que tu ne fasses pas trop de bruit, que tu ne cries pas trop fort, voilà », a-t-il en effet lâché sans concession.

Il n’a d’ailleurs pas mâché ses mots à l’égard de certaines personnalités du PAF. Certaines personnes se montreraient encore aujourd’hui « mal à l’aise » vis-à-vis de sa personnalité : « Ils ont peut-être encore quelques doutes pour m’inviter. Mais peu importe, je ne veux que tout le monde m’aime. Je veux que les gens qui m’aiment et me respectent, ce soit sincère et qu’ils ne le fassent pas par intérêt. », a-t-il alors expliqué au micro de RTL.

Lundi 6 septembre, TPMP a sauté sur l’occasion pour revenir sur ce sujet épineux. Le chroniqueur Nicolas Pernikoff s’est montré en désaccord avec la position de Jarry. Autour de la table, ses collègues lui ont alors reproché son hypocrisie. Quant à Matthieu Delormeau, il a soutenu Jarry. Et il en a profité pour dézinguer ceux qu’il considère comme des « homose*uels caricaturaux ».

Matthieu Delormeau: « Un mec qui a une perruque, et des faux cils, je me reconnais pas dans ce style de gay« 

Dans son viseur : Bilal Hassani. Le public a découvert ce chanteur dans The Voice Kids. Puis sa carrière a puis un tournant quand il a représenté la France à l’Eurovision en 2019. Les téléspectateurs retrouveront l’artiste dans la prochaine saison de Danse avec les Stars. Et pour la première fois dans cette émission, un couple d’hommes danseront ensemble. « Je n’ai rien contre lui mais un mec qui a une perruque, et des faux cils, je me reconnais pas dans ce style de gay », s’est ainsi emporté Matthieu Delormeau.

Cyril Hanouna a immédiatement réplqiué. Il a expliqué que Bilal Hassani représentait la France à l’Eurovision pour son talent. Et non pas pour son orientation se*uelle. Isabelle Morini-Bosc et Géraldine Maillet ont suivi le trublion du PAF sur ce point.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bilal Hassani (@iambilalhassani)

Mais Matthieu Delormeau a campé sur ses positions : « Je dis que la télévision, systématiquement et dans toutes les émissions, il faut montrer des gays extrêmement caricaturaux parce que ça amuse les gens, parce que c’est comme ça qu’on les représente (…) Je suis choqué que dans DALS, celui qui danse avec un garçon cette année soit un gay caricatural », a-t-il martelé. Il a cependant tenu à précisé qu’il n’avait rien contre Bilal Hassani mais qu’il n’arrivait pas à se reconnaître en lui.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.