TPMP : une chroniqueuse clashe Maëva Ghennam, Magali Berdah sort de ses gonds, aïe ça pique

Tous les soirs, TPMP pulvérise des records d'audience. Sans plus attendre, Objeko fait le point sur le dernier scandale de l'émission. Accrochez-vous cher lecteur, nous rentrons dans une zone de turbulences !

© C8

A TPMP, il n’y a pas de censure. Pour preuve, cette histoire impliquant Maeva Ghennam n’a pas fini de faire grincer des dents !

Pourquoi ce TPMP est déjà collector ?

Magali Berdah, c’est l’ange gardien des influenceurs. À chaque fois qu’une polémique éclate à leur sujet, elle les défend bec et ongle. Il n’est pas né celui qui salira la réputation de ses protégés. C’est pourquoi, de temps en temps, elle accepte d’être chroniqueuse à TPMP. Sur place, elle sait bien qu’elle va devoir canaliser certaines controverses. Objeko pense notamment à celle sur Carla Moreau. A cause d’une histoire impliquant une sorcière et de la magie noire, la chérie de Kevin Guedji fait la une de la presse.

Et là, c’est le drame, à TPMP !

Plus récemment, c’est Maëva Ghennam qui est dans la tourmente. Rupture, selfie compromettant de sa fille sans vêtements, quand est-ce que la série noire va s’arrêter ?  Sur C8, son impresario confie que cet énième tsunami médiatique a de nouveau fait basculer son précieux équilibre. « Ça lui a fait mal au cœur, elle est à Paris chez moi en ce moment, elle n’est vraiment pas bien. » De son côté, la vedette de Les Marseillais se livre à ses admirateurs. Entre deux sanglots, elle les supplie de mettre fin à son calvaire. Ce qu’elle ignorait, c’est que son physique allait susciter l’effroi d’une chroniqueuse de TPMP.

Qui aura le dernier mot ?

Depuis quelques mois, Isabelle Morini-Bosc a tiré sa référence. La voisine de Gilles Verdez à TPMP doit impérativement s’occuper son mari malade. C’est pourquoi, appelée à la rescousse par Baba, Danielle Moreau accepte le défi sans ciller. Celle qui se cherche un homme n’y va jamais avec le dos de la cuillère. Aussi, en découvrant les ravages du bistouri sur Maëva Ghennam, elle dit tout haut ce que certains détracteurs pensent tout bas. « C’est une vraie dame ça ? Mais qu’est-ce que c’est ? » Face à la spontanéité, le présentateur en intérim Benjamin Castaldi rigole, le public l’ovationne… à l’exception de Magali Berdah. « Alors je suis désolée, mais moi je n’applaudirais pas ça parce que faut respecter quand même, c’est son choix. » Très vite, elle implique la responsabilité de chacun sur son physique. « À aucun moment on ne peut critiquer et applaudir comme ça. » Scandalisée d’être censurée, la senior de l’équipe persiste et signe. « J’ai le droit de dire que ça me choque de voir quelqu’un comme ça ! » Et vous, cher lecteur d’Objeko, à qui donnez-vous raison ? Suite dans notre prochain numéro !