Un bébé meurt dans une crèche : une ex-salariée dénonce les conditions de travail chocs

La mort d'un bébé dans une crèche a soulevé de nombreuses questions et des conditions de travail ont été dévoilées !

©Magic Maman

C’est un véritable drame qui vient de se produire dans une crèche. Un bébé serait mort et les conditions de travail ont ainsi été dévoilées. Laissant ainsi tout le monde sidéré !

Des conditions de travail moins respectées ? 

C’est un aspect qui est assez difficile à prendre en compte, car il regroupe de nombreux éléments. 

Mais depuis de nombreuses semaines et de nombreux mois, c’est un aspect qui est mis en avant. En effet, les conditions de travail dans de nombreux métiers sont souvent mises en cause lorsque des drames arrivent. 

https://focus.nouvelobs.com/2022/06/27/393/0/4724/2362/1377/667/75/0/ed3b986_1656340887745-hl-earroyo-1751309.jpeg

Pour cela, il faut savoir que tous les facteurs et tous les métiers semblent touchés par ce type de procédé. Ainsi, on a déjà pu en voir de nombreux, qui se sont déroulés dans les hôpitaux, ou dans les différents métiers qui sont en lien avec la santé et la sécurité des personnes de tout âge. 

Les crèches sont également grandement impactées et surveillées pour pouvoir permettre aux enfants de se retrouver en sécurité. Mais plusieurs éléments sont mis en cause face à ce type de procédés, qui peuvent ainsi montrer de nombreux soucis. 

Et cela est récemment arrivé, à la suite de la mort d’un bébé qui a eu lieu dans une crèche. Suite à ce terrible drame, les conditions de travail de cette crèche ont été dévoilées. Et il faudra bien s’accrocher, car cela est assez choquant et troublant, notamment lorsque l’on sait que les parents laissent leurs enfants en pleine confiance. 

La mort d’un bébé dans une crèche !

C’est un véritable drame auquel des parents ont dû faire face. En effet, ils ont dû affronter la terrible épreuve de surmonter le décès de leur fille. 

Pour comprendre cela, il faut remonter un peu en arrière, afin de pouvoir connaître le déroulement des éléments. Ainsi, sachez qu’il y a une semaine, une petite-fille de 11 mois est décédée dans une crèche à Lyon. 

Un drame qui aura choqué toute une ville entière et cela se comprend. Lorsque l’on passe notre enfant chez des personnes, ou dans une crèche, on ne s’attend pas à ce terrible drame. Au contraire, on place une pleine confiance envers les personnes qui y sont présentes, et notamment envers l’infrastructure dans laquelle nous plaçons notre enfant. 

Face à ce terrible drame, la question concernant les conditions de travail a été posée. Et une ancienne travailleuse s’est confiée auprès de BFM. 

Il oublie de déposer son bébé de 14 mois à la crèche, l'enfant retrouvé mort dans la voiture à Saint-Nazaire - Il était une pub

Mel affirme auprès de BFM Lyon avoir travaillé pendant deux ans dans une crèche rachetée par People&Baby à la fin des années 2010 et explique dans quelle mesure les conditions de travail se sont détériorées.

Ce qu’elle dévoile est très inquiétant et met en cause la structure de l’entreprise : « Le staff, qui était là depuis des années, que les parents connaissaient bien, est parti au fur et à mesure. Il a fallu réembaucher. Mais ils ont pris n’importe qui: des filles qui ne viennent pas à la bonne heure, qui sont toujours malades, qui n’ont aucune posture professionnelle« .

Des détails qui font froid dans le dos pour cette crèche ! 

Ainsi, suite à la mort de ce bébé dans une crèche, la jeune femme a voulu dénoncer ce qu’il se passe dans cette crèche. 

Elle évoque notamment des défauts d’encadrement : « On se retrouvait à venir plus tôt le matin alors que ce n’était pas nos horaires. Et si on avait le malheur de dire non, on nous menaçait d’absences injustifiées« .

Mais elle évoque notamment l’ambiance de cette crèche qui s’est grandement dégradée au fil du temps. Elle évoque ainsi la chose suivante : « On en arrive à ne plus supporter les enfants, à s’énerver après eux, à pleurer devant eux, à s’embrouiller avec la direction devant eux. Forcément, il y a des accidents et des pétages de câbles… Quand tu aimes ton métier, mais que tu ne supportes plus les enfants, ça te tue à petit feu« .


Depuis ce drame, elle essaie de récolter des informations d’anciennes employées de ce groupe. Mais elle précise notamment que ce groupe qui a racheté la crèche dans laquelle la petite-fille est décédée, ne fait pas les choses bien. 

https://fr.metrotime.be/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2022/05/30/node_180121/355544/public/2022/05/30/B9731068433Z.1_20220530123312_000+G18KJR6P9.1-0.jpg?itok=d4ubezF21653906798

Aujourd’hui, elle travaille dans une autre société, et elle se sent beaucoup mieux. Notamment en comparant les conditions de travail.