« Un bouffon…  » : voici ce que Nagui pensait de Jean-Luc Reichmann…

C’est une ancienne chargée de production de l’émission Que le meilleur gagne ! qui crache le morceau. Découvrez la face cachée des relations entre les deux présentateurs au début de leur carrière !

© Capture Facebook

Quand ils se sont connus, on ne peut pas dire que Nagui avait beaucoup de considération pour Jean-Luc Reichmann. Une ancienne chargée de production vient de livrer d’étonnantes révélations. Dans le livre de René Chiche Nagui, un enfant de la télé (Mareuil Editions), elle raconte ce que Nagui pensait réellement de Jean-Luc Reichmann. On vous dit tout !

En juillet dernier, Nagui faisait ses adieux sur le plateau de de Tout le monde veut prendre sa place. En effet, le mari de Nathalie Page cédait sa place à Laurence Boccolini. A cette occasion,  son concurrent de TF1, Jean-Luc Reichmann, lui rendait hommage sur Instagram jeudi 22 juillet 2021.

« Plus de 30 ans de complicité depuis Que le Meilleur Gagne ! Compétition, exigence et respect ont toujours été un moteur face à toi. Tout le monde veut prendre ta place, mais pour moi, personne ne te remplacera NAG », fait ainsi savoir Jean-Luc Reichmann. Il dévoilait une photo des deux collègues dans les bras l’un de l’autre, tout sourire.

« Un ami de 30 ans. »

Le public a tout de suite confirmé son point de vue avec Jean-Luc Reichmann. « C’est clair, personne remplacera Nagui« , « Sans Nagui, je ne regarderai plus« , « L’émission ne sera plus pareil sans Nagui« , « Non personne ne peut le remplacer. Il va nous faire un vide à table le midi heureusement il sera là pour l’apéritif« , « J’adore Nagui mais je pense que je ne regarderai plus car je n’aime pas Boccolini, quel dommage qu’il s’en aille« , « Nagui nous manque déjà« , ont ainsi écrit de nombreux internautes en commentaires.

Cela fait pourtant plusieurs années que circulent des rumeurs au sujet de mésentente entre eux. Il faut dire que pendant quinze ans, ils se sont affronté sur des chaînes concurrentes le midi. Nagui officiait à la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. En face, c’est Jean-Reichmann qui présentait Attention à la marche, puis Les 12 Coups de midi.

« Un ami de 30 ans. » C’est pourtant ainsi que Jean-Luc Reichmann présente encore Nagui sur Instagram en août dernier. Pour couper court aux mauvaises rumeurs ? En tous cas, Nagui a été doublé par Jean-Luc Reichmann dans la course à l’audience. Et il n’a sûrement pas vu le coup venir. Est-ce pour cela qu’il lui en veut ? Il faut rappeler que les deux hommes se connaissent depuis trente ans.

Nagui: « Il me disait souvent qu’il en faisait trop et que ça ne passerait pas face à la caméra.« 

« Jean-Luc Reichmann a été mon chauffeur de salle dans ‘Que le meilleur gagne !’, puis voix off sur le programme et sur N’oubliez pas votre brosse à dents’. Il été très doué pour les imitations. Très honnêtement, j’avais des doutes sur le long terme et la faisabilité de le mettre à l’antenne sur un jeu. C’est dire si j’ai eu du flair… », avait ainsi expliqué en toute transparence Nagui dans une interview au Parisien en 2009.

Il avait bien « parlé » avec Jean-Luc Reichmann de le produire, mais cela n’avait pas abouti. De son côté, Jean-Luc Reichmann a pourtant cartonné à la télévision. Nagui, lui, ne croyait pas vraiment en Jean-Luc Reichmann. « Ils s’aimaient bien à cette époque, ça déconnait tout le temps, il y avait une bonne ambiance entre eux. », dévoile ainsi une ancienne chargée de production de l’émission. Elle témoigne en effet dans le livre de René Chiche Nagui, un enfant de la télé, paru aux éditions Mareuil le 28 octobre dernier.

Et d’ajouter : « Nagui ne prenait pas vraiment Jean-Luc au sérieux (…) Il le considérait plutôt comme un excellent comédien, certainement pas comme un présentateur en devenir », dévoile encore cette ex-collaboratrice. « Et il me disait souvent qu’il en faisait trop et que ça ne passerait pas face à la caméra. Il le prenait pour un bon déconneur, un metteur d’ambiance, un bouffon sympathique sans envergure », note encore cette ancienne collègue. « Je pense en réalité qu’il le craignait peut-être un peu, sans vouloir le dire, comme si Reichmann pouvait le concurrencer », explique-t-elle pour sa part.