Un célèbre animateur tourne le dos à TF1 pour débarquer sur France 2, le choc !

Quelques jours avant la rentrée, TF1 deplore la perte de l'un de ses plus grands présentateurs. A force d'obtenir des réponses négatives, il a fini par jeter l'éponge. Qu'il ne fasse pas de soucis, France 2 l'accueille les bras ouverts !

© Par LePoint-Un célèbre animateur tourne le dos à TF1 pour débarquer sur France 2, le choc !

Vent de panique à TF1 ! Alors que la rumeur enfle sur une éventuelle fusion avec M6, une dispute fracassante éclate. Que s’est-il passé ?

Alerte, TF1 en danger

Juste avant le premier confinement, Christophe Dechavanne tape du poing sur la table. En effet, après plusieurs décennies de bons et loyaux services, il se révolte contre son employeur. À la fois producteur et animateur, il semblait avoir toutes les qualités requises pour durer. On le sait, la télévision est un secteur ultra compétitif. Pour titiller les téléspectateurs et se démarquer des confrères, il faut rivaliser d’ingéniosité. Hélas, la direction lui notifie qu’il n’est désormais plus le bienvenu. Incapable de se calmer, il brise le silence dans les colonnes du Parisien. « Avec TF1, je n’ai pas de contrat, pas de projet. » Souhaitant éviter à tout prix les rumeurs, il évoque ce paradoxe. À ses yeux, c’est la goutte d’eau qui fait déborder son vase déjà plein à ras bord. « Vingt fois, je leur ai proposé une grande soirée sur l’écologie. Vingt refus ».

TF1 pleure et France 2 se frotte les mains

Cher lecteur d’Objeko, sachez-vous que Laurence Boccolini et lui ont un point commun ? Malgré leurs désaccords à l’antenne, ils ont décidé de quitter le navire TF1. Envahie par la routine, la maman de Willow avait l’impression de tourner en rond. Comment se fait-il qu’on lui propose toujours la même chose ? Pour l’attirer dans ses filets, France 2 déroule le tapis rouge. Après quinze ans à la case prisée du déjeuner, Nagui tire sa référence. Grâce à lui, elle réalise son rêve, celui d’animer un jeu télévisé de culture générale. Si vous voulez voir le dernier numéro, Objeko vous suggère de vous servir du replay. Certes, en face, l’indénouable Jean-Luc Reichmann et ses 12 coups de Midi lui donne des sueurs froides.

Du côté de Christophe Dechavanne, c’est le samedi soir qu’il va tirer son épingle du jeu. Allergique à Léa Salamé, Laurent Ruquier prend quelques distances avec le service public. L’été portant conseil, les producteurs de On est en direct revoient totalement copie. Baptisée à présent On ne peut plus rien dire, l’émission propose à maximum 8 invités de répondre aux questions de chroniqueurs. À l’instar du mythique Coucou c’est nous de TF1, devinez qui les chapotera ?

Deux projets valent mieux qu’un !

Chez TF1, on grince des dents. Après avoir répété qu’il rêvait de prendre les manettes d’un programme, la télévision belge convoque Christophe Dechavanne. Pourquoi ne pas s’inspirer de Les orages de la vie ? Comme on peut le découvrir dans la vidéo ci-dessus, son ancien présentateur Stéphane Pauwel ne digère pas la pilule de son éviction. Pendant des années, il a récolté les anecdotes de célébrités marquées dans leur chair. En confiant les clés au BFF de Patrice Carmouze, la chaine place tous ses espoirs sur ses épaules. Conscient qu’il a du pain sur la planche, il a hâte d’être !

Merci à nos confrères du journal Le Parisien et Sudinfo.be