Un dîner presque parfait : cette animation qui a failli virer au drame, une participante a presque pris un gros coup de bâton

Dans Un diner presque parfait, ce n'est pas évident de trouver des animations pour obtenir une bonne note des autres convives ! Aussi, lorsqu'Eliette se lance, ça fait des étincelles. Jugez plutôt !

© Prisma Media

Encore une séquence d’Un diner presque parfait qui va rester dans les mémoires ! En tout cas, le Carnaval d’Eliette est tout sauf banal !

Un dîner presque parfait

Une émission faites de rires…et de larmes

Depuis sa première diffusion sur M6, Un diner presque parfait plait au public. La rédaction d’Objeko remarque que dès que ça touche à la cuisine, les téléspectateurs sont souvent au rendez-vous. En plus, ça nous met directement à contribution. Les critères de sélection sont a priori simples. Il suffit de posséder des notions en gastronomie, le sens de l’hospitalité et de la fête, et le tour est joué. Dispatchés sur cinq jours, des surprises ainsi des notes attendent les participants. Celui ou celle qui récolte le plus point gagne la somme de 1 000 euros et reste à jamais gravé dans le cœur des fans.

Au cours des douze saisons, on a souvent des surprises sur le choix de la thématique. Des épisodes exceptionnels d’Un diner presque parfait viennent mettre un peu de piment dans les soirées. On se souvient notamment de celui où un Ministre avait lui-même cuisiné des bons petits plats. Et ce n’est pas un homme politique comme les autres puisqu’il s’agit aussi du neveu d’un ancien président de la République. Vous l’avez sans doute deviné ou vu, il s’agit de Frédéric Mitterrand. À l’occasion de la première Journée nationale de la gastronomie, les participants sont conviés dans les beaux quartiers de la capitale. Avec le recul, il ne regrette rien « On me propose de faire une émission pour valoriser la gastronomie française ? Bien sûr que je dis oui ! D’autant que je suis un peu cabotin et que j’adore les caméras »

Mais c’est loin d’être à avoir accepté de relever le défi. On pense notamment à un ancien candidat de Top Chef. Il s’agit du doué mais farceur Norbert Tarayre. En tant que finaliste de l’émission de Stéphane Rotenberg, il a des idées à la pelle pour son diner. Enfin pas tout à fait. Pour corser l’affaire, la production d’Un diner presque parfait lui demande de se cacher derrière les fourneaux et de tout préparer à la place de son meilleur ami. Seuls les téléspectateurs sont dans la confidence. Évidemment, l’intéressé pourra écouter les critiques comme les éloges des convives qui ne doutent de rien. Rassurez-vous, il viendra les saluer à la fin du repas !

Des buzz retentissants

Dans la vidéo ci-dessus, on découvre Yaël. Incapable de gérer les critiques, ce dernier exige aux participants d’Un diner presque parfait de quitter les lieux. On a jamais vu ça ! Décidément, il n’a rien compris au principe de l’émission celui-là. Objeko se demande pourquoi il s’est inscrit ! Du reste, cerise sur le gâteau, la nourriture servie n’est vraiment pas fameuse. Quant à l’ambiance, n’en parlons pas elle est en dessous de zéro ! Dans l’épisode diffusé ces derniers jours, tout commençait si bien…mais ça ne va pas durer !

Cette semaine-là, les convives doivent mettre à l’honneur l’Ile de Beauté. Les spécialités culinaires Corses sont suffisamment nombreuses pour qu’on assiste à des superbes moments. Eliette a une idée derrière la tête. Elle décide de combiner ses origines brésiliennes avec sa région d’adoption. Ça promet ! Elle pense à tous les détails qui pourront lui faire grimper sa note. Tout d’abord, elle dispatche les couleurs typiques du Brésil, à savoir le jaune et le vert,  partout dans la maison. Puis, elle se met à cuisiner des plats vraiment savoureux que nous n’avons pas l’habitude de déguster en France. Quant à l’animation, c’est l’évidence. Malgré son origine espagnole, la piñata semble totalement adaptée au niveau de la conviviale.

Le candidat Pierre-Olivier s’en donne à cœur joie et il réussit à faire un petit trou. Mais ce n’est carrement pas assez pour faire exploser la guitare en carton. Quant la tornade Laurent s’y colle, il est résolu à remporter le gain. D’abord, il commence par viser un poteau de la terrasse. Pas désespéré et toujours motivé, il essaie encore d’atteindre sa cible ! Vu qu’il avance dans le noir, il sème la panique avec son bout de bois. Soudain, le pire arrive. L’*rme du crime frôle le visage d’Eliette ! La voix off de l’émission comme les autres candidates n’en reviennent pas. Juste après, il finit par atteindre son objectif puisqu’une pluie de…confettis vient clôre l’activité. Un peu déçu de ne pas avoir des confiseries, il pourra toujours se vanter de faire partie du bêtisier d’Un diner presque parfait ! Comme dirait Objeko, plus de peur que de mal !