Un enfant de Familles nombreuses au plus mal, opéré très bientôt : une greffe envisagée…

On ne s'ennuit jamais en regardant un épisode de Familles nombreuses. D'autant plus que les médecins viennent de poser un diagnostic fracassant sur l'une de ses plus petites membres ! Objeko fait le point sur l'avant et l'après.

© TF1

Le destin s’acharne sur les participants de Familles nombreuses. Après le harcèlement, le diabète ou encore l’autisme, voici la greffe…

Énième malédiction sanitaire dans Familles nombreuses !

L’année commence mal pour cette maman de Familles nombreuses. Après avoir eu une explication de choc avec Amandine Pellissard, Diana Blois doit maintenant générer les siens. Ce qui n’est pas une mince affaire quand on a l’équipe technique de l’émission dans les pattes. Certes, peu importe les soucis du quotidien, elle arrive toujours à rebondir. Soutenue à bout de bras par son époux Gérôme, elle se sent invincible. Et la réciproque est vraie. Or, ce que le duo ignorait, c’est qu’un simple pépin pédiatrique allait prendre une tournure dramatique. Sans perdre une seconde, Objeko vous raconte les tenants et les aboutissants de ce souci de taille.

Le stress monte d’un cran !

À chaque fois qu’elle est sur les photographies, Juliette de Familles nombreuses illumine l’écran. Qu’il soit celui de téléphone ou de la petite lucarne, elle a le don pour disperser des paillettes dans le regard des téléspectateurs. C’est pourquoi sa fière maman le met souvent à l’honneur. Sur son compte Instagram, elle nous raconte également ses aventures à l’école. Contre toute attente, ce n’est pas l’institutrice qui tire la sonnette d’alarme, mais le médecin. Il « a dit que Juliette voyait mal et il avait raison. Donc elle a des lunettes maintenant. » Hélas, ce n’est pas que la pointe visible de l’iceberg. Après un examen approfondi des oreilles, il constate un souci. Pas étonné, Gérôme Blois déclare. « En plus à cette période-là, elle ne faisait que nous faire répéter tout ce qu’on disait. Là elle le fait moins depuis deux ou trois semaines. » Est-ce que cela va suffire pour apaiser les difficultés de concentration de la princesse ? Pas du tout !

Après un test de quelques semaines, le verdict de l’ORL tombe. Aussi clair comme de l’eau de roche, il donne des frissons aux parents qui adorent couver leurs progénitures. « Elle va être opérée des deux oreilles pour pose de diabolos [une prothèse en forme de petit tube en plastique placée au travers du tympan, NDLR] et retirer une partie des végétations »  programmée pour la première huitaine d’avril, l’intervention chirurgicale approche à pas de géant. De fait, sur la Toile, le moins que l’on puisse dire, c’est que les fans de Familles nombreuses sont au taquet. Pendant et après le processus, ils demanderont de ses nouvelles. Qui sait, peut-être, que l’un des followers a vécu ce protocole ?

Dans Familles nombreuses, on ne s’attendait pas à ça !

Optimiste, Gérôme Blois offre son indéfectible confiance au personnel soignant. « Elle a la totale ma poupée. Ça va aller mieux normalement après« . Qu’on se rassure, l’opération se dure pas longtemps. Bien qu’endormie à 100% pendant un quart d’heure, la petite de Familles nombreuses devra se montrer courageuse ensuite. À cause du chlore, la piscine, c’est fini pour le moment. Et pour tout ce qui concerne l’hygiène quotidienne, elle devra également ne pas oublier de mettre des bouchons. Objeko compte sur la bienveillance de ses ainés pour transformer les directives des médecins en un jeu. La photo suivante en est la preuve. Tous les jours, la tendresse règne dans cette tribu unie.

Capture d’écran (c) Instagram (c) familleblois. notrebelletribu

De son côté, Diana Blois met les points sur les I avec ses followers. Même si elle implique une anesthésie, elle sait que l’opération est la stratégie la plus douce. « Juliette a beaucoup de liquide derrière les tympans et [ça forme] une poche. L’ORL nous a dit que c’était très rare, que c’était plutôt aux adultes que ça arrivait. » Vu que le problème n’a pas été détecté, les choses se sont détourées à vitesse grand V. « Elle s’est collée à l’arrière, au niveau des osselets. (…) » Aussi, si l’acte chirurgical décrit plus haut ne fonctionne pas, il existe une solution de dernier recours. « On envisagera peut-être une greffe de tympans vers les 8/10 ans. »

Et maintenant ?

Croisons les doigts pour que ça ne soit pas au programme de Familles nombreuses. Objeko vous avoue qu’elle aimerait avoir une baguette magique pour guérir le diabète de Camille ou l’autisme de Kheïry-Dine. C’est promis, on vous raconte la suite dans le prochain numéro d’Objeko. D’ici là, pour avoir des nouvelles fraiches de vos vedettes préférées, restez branchés !