Un si grand soleil (France 2) : Fred Bianconi, blessé, il s’est « fracassé » sur un tournage…

Lors d’une interview, Fred Bianconi a raconté une anecdote drôle et compliqué à la fois. On imagine la tête qu’il a dû faire quand la production lui a expliqué la scène. Objeko vous raconte tout de cette expérience !

Un si grand soleil (France 2) : Fred Bianconi, blessé, il s’est "fracassé" sur un tournage...
© Fabien MALOT- FTV

Fred Bianconi incarne un personnage emblématique de la célèbre série télévisée diffusée sur France 2, Un si grand soleil. Après des hauts et des bas pour Virgile sur les tournages, il revient sur un évènement en particulier qui l’a marqué. On peut dire que les équipes de production ont tout fait vivre à son personnage !

 

Un si grand soleil : une série télévisée à succès !

France 2 a misé juste en produisant la série Un si grand soleil. En effet, déjà quatre saisons que les téléspectateurs suivent les aventures des personnages. Tout comme Demain nous appartient, le public est totalement fan. Cela fait trois ans que Fred Bianconi incarne son rôle à merveille dans le feuilleton Un si grand soleil. Comme vous le savez certainement, le scénario se déroule à Montpellier et suit les aventures de plusieurs habitants. En effet, on ne loupe pas une miette de leurs histoires amoureuses et professionnelles.

Pour rappel, cet acteur s’est fait connaître grâce à la superbe série Engrenages sur Canal+. Il s’est fondu dans la peau d’un policier de 2005 à 2018. Un casting de folie avec Caroline Proust dans le rôle du capitaine Berthaud, Grégory Fitoussi et Audrey Fleurot qui interprètent des avocats redoutables. Sans oublier le juge Roban incarné par Philippe Duclos ainsi que Thierry Godard dans le personnage de Gilou, un flic humain, mais avec des failles. Si vous n’avez pas vu ce feuilleton, n’hésitez pas à le faire, car il vaut le détour ! Fred Bianconi a également joué dans Merci, les enfants vont bien sur la chaîne M6.

 

Le rôle de Virgile Berville fait partie des préférés du public d’Un si grand soleil. Fred Bianconi a quand même avoué qu’il a longtemps hésité avant de se lancer dans cette aventure. En effet, il a confié aux journalistes de Télé 2 semaines la chose suivante : « Quand on m’a proposé Un si grand soleil j’ai eu peur de m’ennuyer. On ne savait pas à quoi ça allait ressembler. Il n’y avait pas encore de scénarios… C’était compliqué de se projeter !« , raconte-t-il. Celui-ci a aussi précisé : « Mais j’ai eu envie d’essayer. Trois ans plus tard, je suis toujours là ! Parce que les auteurs m’ont écrit, m’écrivent des choses super à défendre.« 

Virgile : un personnage haut en couleur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fred Bianconi (@fredbianconi)

En effet, Virgile est un personnage qui plaît et tous les téléspectateurs s’y sont attachés. Et pour cause, son parcours dans la série télévisée est très émouvant. Celui-ci est très humain et déprimé par le décès de sa seule fille Léa. L’acteur d’Un si grand soleil admet lui-même que c’est un défi au quotidien : « Depuis le démarrage il a traversé des choses assez incroyables et ça l’est tout autant à jouer », dit-il. « Si je dois le résumer. C‘est un bon gars, sympathique, qui n’a pas peur de grand-chose qui peut se retrouver dans des situations compliquées et qu’il ne faut pas contrarier. », ajoute-t-il.

Fred Bianconi s’est battu contre le décor !

Les équipes de production d’Un si grand soleil ne lui font pas de cadeaux, c’est certain. En effet, pour chaque épisode, elles trouvent de nouveaux challenges à relever pour l’acteur. De ce fait, il n’a d’autre choix que de s’adapter et de se surpasser. Fred Bianconi est revenu sur un évènement particulier dont il s’en souviendra longtemps, c’est l’évidence. Un jour, pendant un tournage, il a dû affronter un élément du décor beaucoup plus fort que lui…

Celui-ci raconte avec dérision : « Un jour je lis dans un scénario que Virgile défonce une armoire métallique à coup de poing. Comment faire ça ? L’accessoiriste me dit « Tu peux y aller ! On en a deux des armoires… » Je lui réponds : « Et moi j’en ai combien de poings ? Je vais me fracasser !’. J’ai vraiment tapé dans l’armoire et ça n’a pas manqué, je me suis fracassé ! J’ai fini de la casser avec mes pieds. » En effet, c’est une anecdote très amusante qu’il gardera en mémoire ! En tout cas, cela ne l’empêche pas de continuer de nous distraire sur la chaîne France 2.

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !