Une 6e vague pourrait s’abattre sur la France avec Omicron ? La réponse de scientifiques britanniques

D’après certains experts basés au Royaume-Uni, il serait fort possible qu’on assiste à une sixième vague juste avant l’été.

Une 6e vague pourrait s’abattre sur la France avec Omicron ? La réponse de scientifiques britanniques
© canberratimes

Omicron: Le Covid continue de nous importuner au quotidien. En France, on vient d’accepter de mettre en place un nouveau pass vaccinale. Aux Etats-Unis, une banque a carrément décidé de mettre à la porte ses salariés non vaccinés. Il s’agit de la très grande banque américaine Citigroup, basée à Wall Street. Cette banque a mis en place cette nouvelle politique depuis le 14 janvier. Son but : ramener ses salariés au bureau. Car le télétravail, ça n’a pas que des avantages.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Guill Aume (@beautiful_guy_beauty)

A la différence du pass sanitaire, le passe vaccinal rend obligatoire la vaccination. Ainsi, il ne sera plus possible aux non-vaccinés de présenter un test PCR ou antigénique négatif pour entrer dans les lieux concernés. Par ailleurs, il faudra présenter un schéma vaccinal complet. Autrement dit, il faudra avoir ses deux doses et la dose de rappel. Sinon, vous resterez dehors.

La France vote le nouveau pass vaccinal

Le pass vaccinal concerne ainsi de très nombreux lieux publics. Il s’agit bien évidemment des bars et des restaurants. Mais également tout établissement lié aux activités de loisirs. On pense alors naturellement aux cinémas, aux musées et aux théâtres. Mais cela inclut également les enceintes sportives telles que les stades ou les salles de sport.

Sans pass vaccinal, impossible également d’assister aux foires et salons professionnels. Les grands centres commerciaux seront également interdits d’accès aux non vaccinés et ce sur décision des préfets. Quant aux transports interrégionaux, les non-vaccinés pourront les prendre uniquement s’ils justifient un motif impérieux d’ordre familial ou de santé.

Dimanche 16 janvier, les députés ont voté la loi à l’Assemblée nationale. Mais il faudra encore bien huit jours pour qu’elle entre en vigueur. Car La France insoumise et le Parti socialiste ont annoncé saisir le Conseil constitutionnel. Ils veulent s’assurer que l’on garantit respect des « libertés fondamentales ». Cela va donc retarder de quelques jours la promulgation du projet de loi.  « Nous ferons valoir nos argumentaires, lâche ainsi dans l’anonymat une source socialiste à l’Assemblée nationale. Il s’agit de savoir si avec ce texte, les libertés fondamentales des Français sont garanties.» 

Omicron: Les fraudeurs sévèrement punis !

En tous cas, grâce au pass vaccinal, le nombre de fraudeurs devrait diminuer. En effet, la loi prévoit une sanction beaucoup plus lourde contre ceux qui ne présente pas un pass vaccinal en règle. Si quelqu’un présente ainsi un passe vaccinal appartenant à une tierce personne, dès le premier manquement, les autorités appliqueront une amende forfaitaire de 1 000 €, contre 135 € actuellement pour le passe sanitaire. La même sanction s’appliquera contre quiconque transmettrait un pass en vue d’une utilisation frauduleuse. Enfin, la détention d’un ou plusieurs faux passes sanitaires sera punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 € et cinq ans d’emprisonnement.

Si ce pass est mis en place, c’est parce que la pandémie continue de sévir. D’ailleurs, des experts britanniques annoncent une nouvelle vague Omicron au début de l’été. C’est le groupe consultatif scientifique pour les urgences, organisme consultatif du gouvernement britannique, qui a lâché cette information. Cette sixième vague serait due à la reprise des activités professionnelles et sociales. Mais aussi à la chute de l’immunité.

Déjà une sixième vague à l’horizon ?

D’après nos confrères du Guardian, cette information tombe à un moment très spécial. En effet, les ministres britanniques ont beaucoup de pression de la part des députés. Car ces derniers souhaitent supprimer les restrictions du Plan B en Angleterre. Des experts pointent en effet du doigt le fait que les prévisions du gouvernement ont été beaucoup plus dramatiques que la réalité.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mon Avis Citoyen (@monaviscitoyen)

Vendredi 14 janvier, l’Office for National Statistics a ainsi noté qu’une personne sur 15 en Angleterre avait contracté le Covid-19 lors des 7 derniers jours. En Écosse, au Pays de Galles et l’Irlande du Nord le chiffre descend à 1 sur 20.

Mais Omicron n’a pas dit son dernier mot ! Enfin, une source gouvernementale juge quand même qu’il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit. D’ailleurs, s’il y a une chose à retenir de cette pandémie, c’est la prudence à annoncer à quoi ressemblera demain !

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.