Une candidate phare de la téléréalité ’16 ans et enceinte’ décède à l’âge de 26 ans

L'émission 16 ans et enceinte ne vous dit peut-être rien, mais c'est un des programmes de télé-réalité les plus connus et suivis Outre-Atlantique. Malheureusement, une candidate qui s'est fait connaître en participant au programme a perdu la vie, alors qu'elle n'avait que 26 ans. Retour sur le triste destin de Jordan Cashmyer, décédée le 15 janvier dernier.

© DDP / Unsplash

16 ans et enceinte, retour sur le programme culte 

L’émission suit le parcours de plusieurs collégiennes ou lycéennes qui découvrent leur nouvelle vie puisqu’elles sont enceintes. Elles font face à un certain nombre de difficultés, au regard désapprobateur des proches, des amis ou de la famille. Grâce à cette émission, Jordan Cashmyer est devenue une célébrité locale, alors qu’elle était encore toute jeune. Au moment du tournage, elle partage sa vie avec le futur père, Derek Taylor. Mais les difficultés ont raison du couple. Les deux amoureux finissent par se séparer. C’est la mère de son ancien compagnon qui est finalement en charge de la fille du couple, Evie. Pour Jordan, ce n’est que le début des galères. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par El Profe Show (@elprofeshown)

Jordan devient accro aux drogues et travailleuse du sexe 

Après avoir perdu la garde de sa fille, la jeune femme se tourne vers les drogues, comme pour rendre sa vie moins misérable. Elle enchaîne donc les cures de désintoxication pour se sortir de ce piège, et devient par la suite travailleuse du sexe. A partir de 2018, elle ne donne plus de nouvelles d’elle sur les réseaux sociaux. Son agent, qui l’a vu peu de temps avant sa mort, indique qu’elle avait l’air de bien se porter, comme il l’a expliqué dans les colonnes de E!News : 

« C’est un jour incroyablement triste. Jordan était une personne douce et attentionnée. La dernière fois que je lui ai parlé, elle se portait bien et avait l’air stable mentalement et physiquement. J’aurais aimé que les gens la connaissent autrement qu’à travers ses difficultés. Je la soutenais et je suis reconnaissant d’avoir eu la chance de la connaître et de travailler avec elle toutes ces années. La vie n’a pas toujours été facile pour elle, mais elle est enfin en paix. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Diario El Tiempo (@eltiempo.digital)

Le compagnon de Jordan meurt quelques semaines avant elle 

Jordan était en couple avec un certain Michael. Malheureusement, ce dernier a perdu la vie quatre mois avant Jordan. Le jeune homme était décrit comme un « père, partenaire, fils, frère et ami extrêmement loyal et dévoué« . 

«Il était une lumière brillante dans la vie de tous ceux qu’il connaissait, et il apportait beaucoup de joie et de chaleur à tous ceux qu’il rencontrait avec son sens de l’humour unique en son genre et sa nature généreuse et respectueuse. Il avait une profonde passion pour son travail et sa carrière de chef, à la fois à la maison pour cuisiner en famille et au travail dans des restaurants gastronomiques de classe mondiale. Michael était aussi un homme spirituel, et il croyait en la vertu d’aimer les gens inconditionnellement. Il nous manquera pour toujours. » indique sa nécrologie. 

On ignore comment Jordan l’a rejoint dans l’au-delà, elle qui venait tout juste de célébrer sa première année de sobriété. La mort de son compagnon l’a-t-elle fragilisé au point qu’elle s’est donnée la mort ? Nous l’ignorons. La nouvelle a été transmise sur Facebook, par sa mère Jessica Cashmyer :

« Hier soir, j’ai reçu un appel qu’aucun parent ne veut jamais recevoir. Ma fille aînée chérie, Jordan, est décédée. Elle n’avait que 26 ans. Nos cœurs sont brisés. Aucun parent ne devrait jamais perdre un enfant, JAMAIS. S’il-vous-plaît, priez pour ma famille tandis que nous traversons cette tragédie terrible. S’il-vous-plaît, comprenez et respectez notre vie privée. Nous sommes épaulés par l’amour de nos enfants, de notre petite-fille Lyla et de notre famille ».

Toute sa vie Jordan aura tenté de fuir ses démons et ses addictions. Mais ces derniers ont eu raison d’elle. Elle est encore la preuve de l’impact que peut avoir la télévision sur les jeunes âmes, pas prêtes à supporter la pression médiatique. Le cas de Jordan n’est pas un cas unique, loin de là. On attend maintenant de plus amples informations concernant la mort de Jordan, puisque nous ne savons absolument rien pour le moment.