Une ex-Miss France fait de graves accusations, Sylvie Tellier et son comité au plus mal !

Le comité Miss France est accusé de tricherie et de favoritisme par une ancienne candidate sur le plateau de TPMP, révélations choc…

© Ohmymag

Le concours de Miss France n’est plus à un scandale près. Cependant, cette fois-ci, c’est une ancienne Miss qui vient balancer sur le trucage de l’élection, en plein direct sur Touche Pas à Mon Poste ! L’équipe Objeko vous raconte tout de ces révélations choc. 

Miss France : un concours de beauté national au prestige international

Le concours Miss France n’est pas qu’un concours de beauté comme les autres. Bien sûr, il a des équivalents dans presque tous les pays. Cela donne d’ailleurs l’opportunité à des concours tels que Miss Monde ou Miss Univers d’exister. Notre concours francophone est toutefois assez particulier, car il s’agit du tout premier créé !

En effet, Miss France existe depuis 1954. Le tout premier concours de beauté avait alors été remporté par Christiane Martel, qui fut également nommée Miss Univers. Il a fallu attendre Iris Mittenaere en 2016 pour voir ce double trophée remporté par l’hexagone. 

Le concours prit rapidement de l’ampleur. Sa première diffusion télévisée fut en 1987. La gagnante ne fut autre que Nathalie Marquay, qui y rencontra son futur mari Jean-Pierre Pernaut. De nombreuses Miss ont depuis connu un succès tout à fait considérable, et des carrières prolifiques. On pense notamment à Sylvie Tellier, Miss France 2002, qui est désormais à la tête du comité. On peut bien évidemment en citer bien d’autres, ne serait-ce que dans les deux dernières décennies.

Iris Mittenaere, Élodie Gossuin ou encore Delphine Wespiser ont par exemple réussi à percer dans les médias, à la radio et à la télé. La plupart des Miss deviennent influenceuses sur les réseaux sociaux et attirent les plus grandes marques de luxe. C’est une véritable aubaine ! Et nous venons tout juste d’accueillir une nouvelle Miss France pour l’année qui arrive !

Diane Leyre remporte la couronne pour l’année 2022

Ce samedi 11 septembre, Camille Cerf a dû remettre en jeu son titre de Miss France. La compétition était, comme à l’accoutumée, diffusée sur TF1. Le programme a rassemblé pas moins de sept millions et demi de téléspectateurs, prouvant une fois de plus son succès. Même Valérie Pécresse, candidate Les Républicains à l’élection présidentielle de 2022 a cité l’émission comme faisant partie intégrante de la culture française, c’est pour dire !

Le président du jury cette année  n’était autre que Jean-Pierre Pernaut. Le prestigieux présentateur du JT de 13H de TF1 était toutefois affaibli. Nous avons appris récemment qu’il est atteint d’un cancer du poumon, et qu’il attend en ce moment même les résultats de sa radiothérapie. Après avoir vu défiler toutes les Miss, cinq candidates ont pu arriver en phase finale : Diane Leyre, Miss Ile-de-France, Youssra Askry, Miss Normandie, Tumateata Buisson, Miss Tahiti, Cécile Wolfrom, Miss Alsace et enfin Florence Bascou, Miss Martinique.

Le jury et les téléspectateurs ont finalement choisi Diane Leyre, la francilienne, comme Miss France 2022. La jeune femme de 4 ans, qui travaille dans l’immobilier et a créé sa marque d’accessoires de sac à main, représente donc la beauté à la française jusqu’à décembre prochain. Même si son air nonchalant a déjà irrité les internautes, un autre scandale vient lui faire de l’ombre, quelques jours à peine après son élection…

Miss France : cette candidate évoque un possible trucage de l’élection !

Miss France 2022 vient à peine d’être élue, et des rumeurs de triches sont déjà sur toutes les lèvres ! Cyril Hanouna a reçu sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne 2020. Pour la jeune femme, qui s’est inclinée face à Camille Cerf, la compétition est truquée ! Elle a ainsi déclaré : “Avant même le voyage de préparation, dès les répétitions, il y avait des positionnements préétablis, c’est-à-dire que telle miss devait se positionner ici. Certaines candidates, les favorites, sur les réseaux sociaux, dans les journaux, sont constamment mises au milieu ou font des ouvertures.”.

Bernard Montiel, chroniqueur de l’émission qui fut membre du jury Miss France, confirme l’information. Selon lui, on lui aurait demandé de ne pas voter pour une Miss en particulier, car elle était “trop chiante” selon le comité Miss France. 

Le rédacteur en chef du magazine Entrevue enfonce le clou, déclarant : « Il est facile pour la société Miss France de favoriser certaines filles”. Celui-ci dit avoir reçu l’information de la victoire de Valérie Bègue, Miss France 2008, 48 heures avant l’élection.

Delphine Wespiser, chroniqueuse sur Touche Pas à Mon Poste, vient toutefois calmer le jeu. Selon elle, elle n’était pas du tout la favorite du comité Miss France. C’est bien le vote des français qui lui a offert la couronne. Alors, émission truquée ?  Favoritisme ? Nous attendons désormais la réponse de Sylvie Tellier….